11 combats de l'UFC totalement fous!

Cliquez sur les liens  "voir le combat" afin de revoir ces combats sensationnels sur UFC.tv - les abonnés de l'UFC Fight Library peuvent visionner des combats à la carte gratuitement!
Plusieurs événements fous ont été présentés dans l'Octogone depuis la dernière fois où nous vous avons présenté la liste des fins de combats les plus folles. De retours fructueux à des victoires de négligés, voici les combats les plus déments des dernières années.

1. Brock Lesnar vs Shane Carwin à l'UFC 116
- Deux titans et détenteur de ceintures de l'UFC ont croisé le fer et Carwin a dominé tout au long du premier engagement avec ses coups de poing et son terrible GnP. Ce n'était qu'une question de temps avant que le combat soit arrêté, mais Lesnar a survécu à l'assaut. Malmené et ensanglanté, il ne cessait toutefois de sourire. D'un autre côté, Carwin est apparu perplexe. Lors du coup d'envoi du second round, Lesnar a immédiatement obtenu la mise au sol, puis a passé l'étranglement triangulaire à son adversaire. Que ce soit par fatigue ou pas surprise que *Brock Lesnar* lui passe une soumission, Carwin a tapé. C'est ainsi que Lesnar a pu unifier le titre des poids lourds de l'UFC. (voir le combat)

2. Anderson Silva vs Chael Sonnen à l'UFC 117 - Il s'agit peut-être d'un des meilleurs combats de l'histoire de l'organisation en raison de la tournure inattendue des événements. Après une année d'incartade verbale entre Sonnen et Silva, Chael a montré l'étendue de son savoir-faire en amenant Silva au sol à la première occasion qu'il a eue de le faire. Sonnen a martelé le champion – qui s'était montré jusqu'alors intouchable – pendant tout le premier round pour remporter l'engagement hors de tout doute par le pointage de 10-9. Mais avec moins de deux minutes à faire à cet affrontement épique de 25 minutes, le champion des poids moyens de l'UFC a pris le poignet de son rival, lui a passé un triangle et a ainsi pu travailler le bras de Sonnen afin de le forcer à taper à 3:10 du 5ème round. (voir le combat)

3. Tim Boetsch vs Yushin Okami à l'UFC 144
Yushin Okami s'est montré dominant, rapide et précis lorsqu'il a malmené Tim "The Barbarian" Boetsch pendant 10 minutes, laissant planer la menace d'un arrêt à cause de son "ground and pound" contre le grillage lorsque le son de cloche s'est fait entendre. Alors que les combattants étaient de retour dans leur coin respectif, il était clair qu'une victoire de Boetsch relèverait du miracle. Et "The Barbarian" a réussi l'impossible. Dès le début du round suivant, Boetsch a touché la cible avec des coups de poing et coups de pied à la tête, ébranlant Okami pour ensuite en fini avec lui en seulement 54 secondes. (voir le combat)

4. Cheick Kongo vs Pat Barry à l'UFC Live - Deux anciens kickboxeurs professionnels ont livré le duel de cogneur qui était attendu lorsqu'ils se sont rencontrés dans l'Octogone. Premier choc : Pat Barry a envoyé Cheick Kongo – qui est beaucoup plus imposant que lui – à deux reprises au cours des deux premières minutes. Second choc : Kongo a repris ses esprits après ce qui a semblé être un KO éclair, pour ensuite se mettre en mode pilote automatique et toucher sévèrement Barry – qui est réputé pour son menton d'acier – le mettant du coup KO. L'ancienne star de K-1, Barry, n'avait jusqu'alors jamais été mis KO - ni en kickboxing, ni en MMA, pas plus qu'en sparring – jusqu'à la marque de 2:39 du premier round de ce combat principal. (voir le combat)

5. Frankie Edgar vs Gray Maynard à l'UFC 125 et l'UFC 136 - Lors des deux incroyables combats de championnat entre le champion du moment, Frankie Edgar, et Gray Maynard, "The Answer" s'est fait malmener au premier round, mais a tenu bon et s'est présenté pour le second. Lors de l'UFC 125 ((voir le combat)), le nez d'Edgar saignait abondamment après qu'il ait encaissé ce qui a semblé être des milliers d'uppercuts dévastateurs et droites de Maynard. À l'UFC 136 ((voir le combat)), ce fut une histoire semblable qui s'est produite. Edgar a encaissé ce qui aurait assurément fait abandonner n'importe quel autre combattant, mais il a tout simplement refusé d'abdiquer. Les deux fois, Edgar a remonté la pense avec sa vitesse et résistance. Lors de l'UC 125, ça lui a valu un combat nul (crève-coeur), puis une victoire par KO au quatrième round afin de conclure cette rivalité lors de l'UFC 136.

6. Frank Mir vs Antonio Rodrigo Nogueira à l'UFC 140 - Le résultat final du second affrontement entre Frank Mir et l'ancien champion Minotauro Nogueira est devenu un des moments déterminants de la carrière de Mir. Nogueira a rapidement mis Mir en mauvaise posture avec des coups de poing qui ont ébranlé ce dernier. La ceinture noire - "Big Nog" – a ensuite verrouillé une guillotine puis a attiré son rival dans sa garde. Malheureusement pour lui, Mir possède aussi une ceinture noire de jiu-jitsu et sait se défendre en cas d'étranglement. C'est d'ailleurs ce qu'il a fait et il a renversé son adversaire pour prendre la position dominante. Mir a passé le kimura à Nogueira et voyant qu'il refusait de taper, a poussé l'audace jusqu'à lui fracturer le bras droit, forçant ainsi l'arbitre à mettre un terme à l'affrontement. (voir le combat)

7. Martin Kampmann vs Jake Ellenberger à The Ultimate Fighter : Live Finale - La carrière de Martin Kampmann est ponctuée de combats où il est revenu de l'arrière pour finalement remporter la victoire, incluant des soumissions sur Jorge Rivera et Drew McFederies lors de combats où le "Hitman" danois avait pourtant été envoyé au sol. Une des victoires les plus surprenantes de Kampmann a sans contredit a été contre l'explosif cogneur Jake Ellenberger. Ellenberger avait d’abords malmené Kampmann avec des frappes et semblait être en bonne voie de remporter l'affrontement, mais Kampmann assez bien défendu pour pouvoir passer au second round. C'est au cours de cet engagement que le Hitman a renversé la vapeur avec une série de coups de genou qui lui a permis d'envoyer Ellenberger au sol pour ensuite remporter le combat, ainsi que le bonus de KO de la soirée. (voir le combat)

8. Donald Cerrone vs Melvin Guillard lors de l'UFC 150 - Lors de ce qui est peut-être un record à l'UFC, Donald Cerrone et Melvin Guillard ont remporté le bonus de combat de la soirée et celui de KO de la soirée après avoir passé seulement 76 secondes dans l'Octogone. Les anciens coéquipiers et partenaires d'entraînement, Cerrone et Guillard, ont livré la marchandise lors d'un affrontement rappelant celui Barry/Kongo, mais à 155 livres et avec 9 fois plus de rapidité. Guillard a déchargé ses canons le premier, envoyant Carrone au sol avec de solides frappes. "Cowboy" a résisté, s'est relevé puis a par la suite envoyé un sévère coup de pied à la tête de Guillard - qui a totalement été pris par surprise - pour ensuite poursuivre l'assaut avec des coups de poing. Le résultat final 2 368$ par seconde de combat en terme de bonus seulement. (voir le combat)

9. Bobby Green vs Jacob Volkmann à l'UFC 156 - Le combattant Strikeforce qui faisait ses débuts à l'UFC, Bobby Green, a surmonté plusieurs obstacles – tant son adversaire que l'arbitre – pour finalement passer du statut d'illustre inconnu à grand favori. Lors des deux premiers rounds, Jacob Volkmann, sacré quatre fois lutteur All-American en division I dans la NCAA, a amené Green au sol, pris son dos et terminé l'engagement en position d'étranglement arrière. Même lorsque Green s'est montré plus agressif au second round – avec d'efficaces coups de coude depuis la position dominante – l'arbitre Kim Winslow s'est interposée afin de demander aux combattants de se relever. Même si tous les dieux semblaient contre lui, Green a poussé la machine à fond au troisième round, touchant la cible avec davantage de coups de coude et forçant Volkmann à lui donner son dos. Green a enfin pu lui passer l'étranglement arrière et compléter alors qu'il ne restait que 35 secondes à l'engagement pour ainsi remporter le bonus de soumission de la soirée. Lorsque questionné quant à savoir ce que doivent faire les combattants de l'UFC afin de conserver leur emploi, Dana White a répondu : "Qu'ils fassent comme Bobby Green!"

10. Antonio Silva vs Alistair Overeem à l'UFC 156 - Lors du combat co-principal, deux furieux mastodontes se sont rencontrés pour un affrontement chez les poids lourds qui a pris des allures personnelles. Lors de la conférence de presse d'avant-combat, Antonio "Bigfoot" Silva a déclaré "Je vais te forcer à me respecter", ce à quoi Alistair Overeem a rétorqué "Je vais **** te détruire!". Les premiers rounds ont été à l'avantage d'Overeem, qui a utilisé ses frappes et sa vitesse afin de prendre "Bigfoot" à partie, tout en narguant Silva en gardant les mains basses. Au début du troisième engagement, "Bigfoot" a capitalisé sur l'orgueil de son adversaire, qui lui a ainsi laissé l'ouverture afin qu'il puisse le précipiter contre la cage et le mettre KO à la marque de 25 secondes. (voir le combat)

11. Ronda Rousey vs Liz Carmouche à l'UFC 157 - C'était le tout premier combat féminin, qui plus est, le premier combat de championnat féminin poids coq. Ce fut aussi pratiquement la première fois que quelqu'un finissait Ronda Rousey, mais ce fut finalement plutôt la première fois qu'on a pu voir une femme revenir de l'arrière pour remporter une sensationnelle victoire. Après s'être bagarrée au sol contre la cage, Liz Carmouche a pris le dos de Rousey pour tenter un étranglement arrière qu'elle a tôt fait de modifier pour une tentative de manœuvre de cou [neck crank]. La "Girl-rilla" mettait tant de pression sur la mâchoire de Rousey qu'elle en a même conservé les empreintes dentaires sur le bras. Malgré le danger imminent, "Rowdy" a su garder son sang-froid, puis a réussi à se défiler de l'emprise de Carmouche. Une minute plus tard, "Rowdy" a mis un terme à la soirée de travail de sa rivale avec sa classique clé de bras alors qu'il ne restait que 11 secondes au chrono. C'est ainsi qu'elle est demeurée invaincue, et a conservé son titre. (voir le combat)

Médias

Récent
The Ultimate Insider vous offre un aperçu du camp d'entraînement de l'ancienne olympienne Sara McMann. Voyez McMann à l'oeuvre dans l'Octogone lors de l'événement Fight Night Bangor le 16 août prochain.
2014-07-27
Anthony "Rumble" Johnson a récolté une impressionnante victoire à l'événement Fight Night San Jose. Écoutez-le commenter sa victoire auprès de Joe Rogan.
2014-07-26
Écoutez Robbie Lawler parler à Joe Rogan après sa victoire par décision au terme de 5 rounds sur Matt Brown lors de l'événement. Lawler sera maintenant le prochain à affronter le champion des poids mi-moyens de l'UFC, Johny Hendricks.
2014-07-26
Écoutez les commentaires de Dana White, Robbie Lawler, Anthony Johnson et plus dans cette vidéo des faits saillants de la conférence de presse d'après-combat.
2014-07-26