Jason High: Le bandit de Kansas City de retour pour le deuxième round

"Je suis un meilleur combattant aujourd'hui, un peu plus mature et tout va bien ensemble. C'est un peu comme la parfaite tempête" - Jason High
UFC welterweight Jason HighDepuis sa victoire par décision sur Todd Moore en Septembre 2011, Jason High a combattu en tout et pour tout quelque chose comme 26 secondes. Si on regarde le bon côté des choses, c'est toujours bien de rentrer chez soi plus tôt que prévu comme il a su le faire avec la soumission infligée en 30 secondes à Nate Moore en Juillet dernier. Cela dit, à 31 ans, on veut pouvoir profiter un peu plus de la cage et du travail accompli lors de la préparation.

"C'est vraiment injuste de s'entraîner si dur et de ne pas pouvoir prouver ce qu'on sait et peut faire dans la cage. Je fais confiance à mes managers mais il n'est pas évident de rester motivé et d'aller s'entraîner quotidiennement pour rester prêt à répondre à la moindre opportunité. J'ai 31 ans, je ne suis pas vieux mais il n'est pas évident de rester en forme sans combattre. Il est bien plus facile de s'entraîner dur, faire le combat et reprendre la préparation que de se préparer sans cesse sans savoir quand on aura l'opportunité de montrer ce qu'on sait faire".


Alors quand il a récemment signé à l' UFC après que Strikeforce ait fermé ses portes, High était prêt. Le trentenaire était motivé, excité et parfaitement prêt à monter dans l'octogone car affûté et préparé pour le moindre combat qu'il attendait depuis si longtemps. Et l'opportunité de pouvoir enfin s'exprimer dans la cage ne s'est présenté que récemment sur l'évènement qui se tiendra samedi soir à Fortaleza au Brésil ( UFC on Fuel TV 10) dans lequel il combattra face à Ildemar Alcantara.

Cette occasion s'est présentée à la dernière minute après une blessure et un changement sur la carte, High est invité à venir combattre au pied levé mais cette opportunité, il l'a saisi comme une réelle chance, celle qu'il attend depuis des mois. Il nous explique :

“C'est mieux que ce que j'aurais imaginé car je suis sur la carte principale et je ne pouvais pas refuser ce combat qui s'offre à moi. Je le prends comme un défi à relever et je me sens prêt à donner le meilleur de moi-même. Je me sens beaucoup mieux aujourd'hui, je suis membre de l'équipe American Top Team et j'ai même monté ma propre salle à Kansas City. Je suis un meilleur combattant, plus mature et tout cela peut donner un résultat explosif un peu comme une parfaite tempête".

Et justement, cette tempête va devoir éclater ce week-end dans la ville de Fortaleza au Brésil mais High est clair sur ses intentions : " Je ne me rends pas au Brésil pour essayer de copier Jon Fitch. J'ai commencé ce sport il y a quelques années déjà mais au départ, c'était juste pour m'amuser et aujourd'hui, je suis devenu un réel compétiteur qui cherche la victoire mais n'importe laquelle. Je veux faire de belles sorties et marquer les esprits, c'est mon tour et mon heure. Je me suis entièrement dévoué à mon sport et je ne le regrette pas. Aujourd'hui je sais que j'ai fait le bon choix et samedi je tacherai de faire mon travail et de prouver justement à qui en doute que j'ai pris la bonne décision". 


 

Watch Past Fights

Médias

Récent
Welcome to the first installment of the UFC Minute! Host Lisa Foiles reviews some of the UFC's biggest stories and looks ahead at what is in store for the rest of the day.
2014-07-30
At UFC 125, Brad Tavares lets his hands and knees fly against Phil Baroni, looking to make it a quick night in the Octagon. See Tavares take on Tim Boetsch at UFC Fight Night Bangor.
2014-07-29
Nick Diaz est de retour à l'UFC et a accordé une entrevue exclusive avec UFC.com. Il parle notamment d'un affrontement potentiel avec Anderson Silva, explique comment il a été initié au combat et plus encore.
2014-07-28
Le jeune poids mi-lourds Ryan "Darth" Bader utilise sa mobilité et rapidité contre le cogneur Rampage Jackson à l'UFC 144. Voyez Bader contre Ovince Saint Preux à l'UFC Fight Night Bangor.
2014-07-28