Les douze travaux de Shogun - Les meilleurs moments de Mauricio Rua

Shogun vs Sonnen - 17 août sur FOX Sports 1 (États-Unis), Sportsnet 360 (au Canada) et UFC.TV (à travers le monde)
Shogun Rua vs. Dan HendersonUne des plus grandes vedettes des arts martiaux mixtes, l'ancien champion des poids mi-lourds de l'UFC, Mauricio “Shogun” Rua, a diverti les fans du monde entier pendant bon nombre d'années. Voici certains des moments les plus mémorables de l'illustre carrière du bombardier brésilien.

Akira Shoji – 5 octobre 2003 – PRIDE Bushido 1
Résultat – Rua KO1

Possédant 4 victoires pour un seul revers en arts martiaux mixtes, Mauricio Rua - alors âgé de 21 ans – a fait ses débuts à PRIDE contre celui qui avait jusqu'à ce moment fait les choux gras de plusieurs organisations nippones, le vétéran Akira Shoji. Malgré le fait que Shoji écopait de revers plus souvent qu'à son tour, il n'a jamais été du genre à abdiquer facilement et lorsqu'il a accepté d'affronter Rua, il était sur une séquence de deux victoires consécutives pour la première fois en trois ans. Malgré sa visible inexpérience, personne ne pouvait nier l'athlétisme et le potentiel du jeune espoir de Curitiba, qui a su reprendre l'avantage après un départ plutôt lent et se sortir d'une clé de talon pour ensuite disposer de Shoji avec une série de frappes à la tête à la marque de 3:47. Cette victoire a marqué le début d'une série de victoires qui s'est échelonnée sur une période de près de deux ans et demi, ce qui a permis à Rua de devenir la superstar que l'on connaît aujourd'hui.

Quinton Jackson – 23 avril 2005 – PRIDE Total Elimination 2005
Résultat – Rua TKO1

Rua – possédant alorsà ce moment une fiche de 4-1 - avait fait ses débuts à PRIDE le 5 octobre 2003 lors du tout premier événement Bushido. Après sa victoire sur le vétéran Akira Shoji, Rua avait aussi vaincu Akihiro Gono et Yasuhito Namekawa lors de deux autres événements de la série Bushido avant de se tailler une place sur la grande scène pour l'événement PRIDE 29 en février 2005, événement au cours duquel il a obtenu la victoire Hiromitsu Kanehara. Le prochain défi pour "Shogun" était donc logiquement d'affronter un combattant établi et c'est ainsi qu'il s'est retrouvé opposé à la vedette Quinton “Rampage” Jackson, qui venait alors de rebondir suite à un second revers face à Wanderlei Silva en remportant une décision partagée sur le frère de Rua, Murilo. C'est donc non seulement avec le désir de s'imposer parmi les jeunes vedettes montantes les plus prometteuses, mais aussi avec cette motivation additionnelle de venger son frère, que Rua s'est présenté au Osaka Dome. Comme il m'avait dit en 2007, “Il (Jackson) était la vedette de PRIDE et je n'étais alors que ce nouveau combattant du Brésil. Je savais que ce combat serait difficile, il avait déjà vaincu Ninja (le frère de Rua, Murilo) par une décision controversée et c'était pour moi l'occasion de venger mon frère. Finalement, le combat a été plus facile que ce que tout le monde s'était imaginé.” Je ne sais pas si ce fut facile, mais du moins, je sais que cela a été impressionnant et encore à ce jour, il s'agit peut-être d'une des victoires les plus spectaculaires de Rua, qui a malmené Jackson pour finalement remporter la victoire par TKO au premier round et se faire un nom à l'échelle internationale. “Shogun” était un vrai.

Antonio Rogerio Nogueira – 26 juin 2005 – PRIDE Critical Countdown 2005
Résultat – Rua V3

Deux mois à peine après sa victoire déterminante sur Jackson, Rua était de retour en action afin d'affronter son comparse Antonio Rogerio “Minotouro” Nogueira lors des quarts de finale du "PRIDE middleweight Grand Prix". Au combiné, les deux combattants possédaient alors 12 victoires et aucun revers au sein de l'organisation PRIDE et ils allaient tout faire pour conserver un parcours parfait, ce qui a eu pour effet de créer un 'buzz' sans précédant et faire de ce combat, un des meilleurs affrontements présentés par l'organisation. Ce n'est pas surprenant que le combat ait eu un tel succès considérant l'action qu'il y a eu de part et d'autre et la polyvalence démontrée par les deux athlètes, tant en pied-poing qu'au sol. À la fin, Rua a gagné par décision unanime, mais plusieurs croient encore que c'est Lil’ Nog qui méritait la victoire.

Ricardo Arona – 28 août 2005 – PRIDE Final Conflict 2005
Résultat – Rua KO1

Avec deux importantes victoires en poche lors du tournoi Grand Prix 2005, Rua en a obtenu une troisième consécutive en disposant d'Alistair Overeem lors de la demi-finale, ce qui a mis la table pour l'ultime affrontement contre Ricardo Arona en août 2005. Il s'agissait d'un quatrième combat contre un adversaire de calibre international en quatre mois pour chacun des deux combattants (Arona avait vaincu Dean Lister, Kazushi Sakuraba, et Wanderlei Silva pour se tailler une place en finale) et plusieurs craignaient que les pugilistes ne soient littéralement drainés. Or, une fois que le son de la cloche s'est fait entendre, il était évident que Rua ne faisait que s'échauffer et il a ouvert la machine – et terminé par le fait même le travail – à la marque de 2:54 en piétinant Arona puis en le martelant de ses poings. C'est ainsi que Shogun s'est emparé du titre "2005 PRIDE middleweight Grand Prix". Meilleur combattant livre pour livre? Il était certainement considéré comme parmi ces derniers.

Mark Coleman - 26 février 2006 – PRIDE 31
Résultat – Coleman TKO1

La défaite de Rua aux mains d'Arona a laissé une tâche inaccomplie à sa liste, celle d'ajouter le nom d'une légende à sa liste de victimes. Mark Coleman était tout désigné afin de devenir cette légende, mais à la place, ce qui s'annonçait être un intéressant combat s'est terminé abruptement après que Coleman ait disloqué l'épaule de Rua lors d'une mise au sol. Et finalement, ce qui a été plus intéressant que le combat lui-même fut la mêlée qui s'en est suivi dans le ring impliquant Wanderlei Silva et Phil Baroni. Le temps a permis d'apaiser les tensions entre les deux hommes, mais ils se sont affronté de nouveau trois ans plus tard à l'UFC et cette fois, c'est Rua qui fut victorieux. Il a remporté le combat par TKO au troisième round.

Cyrille Diabaté – 10 septembre 2006 – PRIDE Final Conflict Absolute
Résultat – Rua TKO1

Lors de son premier combat suivant la blessure qu'il a subie lors de sa défaite contre Coleman, Rua a été opposé au kickboxeur Cyrille “The Snake” Diabaté, un vétéran de l'UFC. Diabaté était possiblement le meilleur cogneur et un des plus combattants les plus techniques que Rua ait eu à affronter, ses prouesses en témoignent. Mais Rua a fait ce que les combattants intelligents font – il a amené la combat dans sa zone de confort et pour sa part, c'était au tapis. Rua a dominé au sol et a terminé sa sale besogne en piétinant son rival, ce qui – spécifions-le - n'est pas légal à l'UFC. Rua était de retour.

Kevin Randleman – 21 octobre 2006 – PRIDE 32
Résultat – Rua Sou1

Étant un des combattants en vedette du premier événement PRIDE à être présenté aux États-Unis, Rua voulait faire bonne impression sur les fans américains et n'y avait-il pas meilleur moyen de le faire que de vaincre le coéquipier de Coleman du Hammer House, l'ancien champion des poids lourds de l'UFC, Kevin Randleman? De plus, tout comme Quinton Jackson, Randleman avait aussi déjà vaincu le frère de Rua, Murilo, ce qui n'a fait qu'ajouter à la motivation de Shogun. “The Monster” s'est précipité afin de démolir Rua dès le son de la cloche, mais le Brésilien a tempéré Randleman pour finalement le soumettre. .

Forrest Griffin – 22 septembre 2007 – UFC 76
Résultat – Griffin Sou3I (Voir la vidéo)

Avec la disparition de l'organisation PRIDE, Rua est passé à l'UFC et a fait ses débuts contre Forrest Griffin lors d'un des combats les plus attendus de tous les temps. Mais lorsque Griffin a soumis Rua par étranglement arrière à 4:45 du troisième round, le combat s'est avéré avoir causé la plus grosse surprise de l'année. C'est pourquoi Rua a dû retourner à la table à dessin afin d'imaginer une nouvelle façon de refaire sa marque.

Chuck Liddell – 18 avril 2009 – UFC 97
Résultat – Rua TKO1 I (Voir la vidéo)

Après deux chirurgies au genou, Rua est retourné dans l'Octogone en janvier 2009 pour y affronter son ancienne bête noire, Coleman. Même si à ce moment, il ne ressemblait plus en tout point au bon vieux “Shogun”, Rua a quand même vaincu le "Hall of Famer" au dernier round. C'est toutefois lors d'un combat présenté à Montréal contre Chuck Liddell – un autre combattant qui aura éventuellement été intronisé au Temple de la renommée – que nous avons pu savoir si Rua était bel et bien de retour et à 100% de ses capacités ou pasnon. Et il l'était.  “Shogun” a montré la meilleure de lui-même lors de l'UFC 97 en mettant Liddell KO au premier round. Il s'agit possiblement pour Rua, d'une de ses victoires les plus satisfaisantes.

Lyoto Machida – 24 octobre 2009 – UFC 104
Résultat – Machida V5

Après avoir disposé de Coleman et Liddell, Rua s'est retrouvé en position d'affronter Lyoto Machida, alors nouvellement couronné champion. Le combat a eu lieu à Los Angeles lors de l'UFC 104. Avant le combat, Machida – qui ne s'était jusqu'alors jamais incliné – était considéré comme invincible. Son style, qui n'avait rien d'orthodoxe, représentait un véritable casse-tête que peu semblaient avoir la capacité de résoudre. Rua avait toutefois une stratégie de maître et en utilisant son agressivité lors des échanges, il a été capable de dérouter Machida pendant les 25 minutes du combat.

À la fin de l'affrontement, plusieurs croyaient qu'un nouveau champion serait couronné, mais Machida a finalement conservé le titre par le pointage unanime de 48-47.

“De mon point de vue, je crois que j'ai remporté les trois derniers rounds du combat”, a commenté Rua au terme de l'affrontement. “Tous ceux qui m'ont parlé après le combat m'ont dit exactement la même chose, que j'ai gagné le combat, mais que puis-je faire de plus? Un combat est un combat et c'est certainement décevant.”

L'indignation manifestée par les fans a donné lieu à un combat revanche immédiat. Le 8 mai 2009, Rua a eu droit à sa rédemption.

Lyoto Machida II – 8 mai 2010 – UFC 113
Résultat – Rua KO1 I (Voir la vidéo)

Même si le temps officiel au chronomètre indiquait qu'il n'a fallu que 3 minutes et 35 secondes à Rua pour mettre Lyoto Machida KO lors de l'UFC 113, il lui a fallu en réalité plusieurs années de spectaculaires hauts et bas pour atteindre ce niveau. Et il s'agit sans contredit du point culminant de sa carrière. Il a percé le mystère du style de Machida et lui a infligé un premier revers en carrière. Plus important encore, cette victoire a valu à Rua le titre des poids mi-lourds de l'UFC. "Shogun" était devenu champion du monde.

Dan Henderson – 19 novembre 2011 – UFC 139
Résultat – Henderson V5 I (Voir la vidéo)

Le règne de Rua au sommet de la division des 205 livres n'a pas duré. C'est le remplaçant de dernière minute Jon Jones qui le lui ayant ravi lors de l'UFC 128 en mars 2011. Déçu, mais certes pas abattu, Rua a rebondi cinq mois plus tard en finissant Forrest Griffin au premier round, ce qui a permis à "Shogun" d'avoir l'opportunité de faire oublier le revers ayant marqué ses débuts à l'UFC. En novembre 2011, Rua s'est peut-être incliné au pointage face à son ancien collègue de PRIDE, Dan Henderson, mais leur affrontement épique de 25 minutes aura marqué les esprits et estdemeure encore considéré à ce jour comme un des meilleurs, sinon le meilleur combat d'AMM de tous les temps.

Le 17 août prochain, Rua tentera d'ajouter un autre fait marquant à son illustre carrière lorsqu'il fera face à Chael Sonnen.

Watch Past Fights

Médias

Récent
Submission artist and no. 7 ranked middleweight Gegard Mousasi plans to take the fight to the ground against talented wrestler Mark Munoz. See Mousasi battle Jacare Souza in the main event at UFC Fight Night Mashantucket.
2014-09-01
Dangerously powerful middleweight Ronaldo "Jacare" Souza looks to use his hands against UFC vet Yushin Okami. Watch Jacare take on Gegard Mousasi in the main event at UFC Fight Night Mashantucket.
2014-09-01
Hear from Danny Castillo and Tony Ferguson after their UFC 177 bout that ended in a close split decision.
2014-08-30
Bantamweight champion T.J. Dillashaw and challenger Joe Soto reflect on their performances in the UFC 177 main event with UFC commentator Joe Rogan.
2014-08-30