Aperçu de TUF 18 - Septième semaine

Visitez fantasy.theultimatefighter.com/ afin de faire vos prédictions...
The Ultimate Fighter 18La tâche sera herculéenne pour les hommes s'ils désirent faire autant d'étincelles qu'en ont fait Raquel Pennington et Jessamyn Duke au cours de la guerre qu'elles se sont livrée pendant trois rounds la semaine dernière.

Pennington et Duke se sont presque tout balancé au visage ce qu'il était possible de lancer – il serait à peine exagérer d'évoquer l’évier de cuisine – au cours des 15 minutes qu'a duré le combat, puis nous avons eu droit à une brève démonstration d'esprit sportif alors que Miesha Tate s'est approchée de l'équipe opposée pour une poignée de main et qu'elle a eu droit à un accueil acariâtre de Ronda Rousey qui lui a signifié d'un signe de main qu'elle était la #1 (au sens figuré, je suis persuadé que vous pouvez vous l'imaginer).

Les femmes qui participent à cette édition de la série The Ultimate Fighter ont été particulièrement éblouissantes jusqu'à présent et le président de l'UFC, Dana White, a mis les hommes en garde contre le fait qu'ils pourraient être éclipsés par les femmes considérant ce qu'on a vu jusqu'à présent.

Team Tate ayant repris le contrôle et la marque étant de 3-2 jusqu'à présent, il a été décidé que l'as en grappling, Josh Hill, affronterait le Britannique Michael Wootten lors de la prochaine confrontation. Comme nous savons que Hill affrontera Wootten, cela signifie que Cody Bollinger de Team Tate sera opposé à Anthony Guitierrez de Team Rousey dans deux semaines.

La tension entre Rousey et Tate s'était apaisée pendant quelques semaines après que White ait avisé les entraîneurs d'éviter les débordements. Bien entendu, le geste disgracieux de Rousey à l'endroit de Tate aurait pu jeter de l'huile sur le feu, mais l'ancienne championne Strikeforce n'a pas mordu à l'hameçon. Tate a pour sa part fait preuve d'un excès de gentillesses à l'endroit de Rousey, ce qui n'a pas dû lui demander d'efforts surhumains considérant que son équipe a trouvé son rythme de croisière.

Rousey a besoin d'une victoire cette semaine afin d'être certaine que son équipe puisse à tout de moins créer l'égalité contre toute attente d'ici la fin la ronde préliminaire. Elle a donc la pression d'obtenir une victoire avant que le dernier combat féminin n'ait lieu. Elle a été particulièrement à fleur de peau ces derniers temps et plus elle voit Tate sourire, plus sa colère est attisée. Les rôles ont été inversés depuis leur premier combat et malgré son habituel sang-froid, il semble que ce soit maintenant Rousey qui marche sur des charbons ardents et qui se montre d'une fragilité telle qu'elle semble prête à éclater en mille morceaux.

Le combat cette semaine opposera Hill à Wootten, donc deux combattants qui n’ont pas su impressionner en ronde éliminatoire. Fait amusant, White s'est payé la gueule de ces deux combattants en raison de leur piètre performance personnelle en utilisant des qualificatifs tels qu’ "ennuyeux".

Les deux hommes ont maintenant des choses à prouver à White ainsi qu'aux autres membres de la distribution de la série The Ultimate Fighter et c'est ce qu'ils tenteront de faire dans l'Octogone.

Hill est un combattant expérimenté, tout comme l'a déjà fait remarquer son entraîneur Miesha Tate, qui a cité sa fiche NAGA de 36-1, ce qui est un accomplissement exceptionnel pour quiconque a déjà combattu dans des compétitions de grappling. Le jeune Canadien était considéré comme un des meilleurs espoirs qui pourraient percer l'UFC l'année prochaine et il aurait certes été un des favoris à The Ultimate Fighter cette saison, n'eût été de son style de combat qui bien que nettement dominant, est peut être tout sauf excitant.

Mais peu importe de quelle façon il s'y prend pour livrer la marchandise, il faut avouer que ça fonctionne. Hill est un solide lutteur qui excelle en "ground and pound" et qui est très agressif au sol. Il tente de passer la garde et ne reste jamais dans la défense à attendre que quelque chose se produise. Il a certes plusieurs gains par décisions qui figurent à sa fiche parfaite, mais considérant qu'il ne combat chez les professionnels que depuis quelques années, il convient de noter qu'il est présentement en pleine évolution.

Autre espoir, Wotten de Team Rousey, un combattant originaire de Liverpool en Angleterre possédant un bagage spécifique en AMM. Malgré le fait que Wootten ait étudié le jiu-jitsu japonais pendant presque 10 ans, son entraînement a été axé sur les arts martiaux mixtes. Il n'a jamais été considéré comme un combattant spécialisé en pied-poing, ni en lutte, pas plus d'ailleurs qu'en soumission. Wootten n'est qu'un combattant en AMM; un pur et dur.

Wootten est polyvalent en plus d'être étonnamment doué en grappling, ce qui est surprenant pour un combattant anglais. Tel que l'a fait remarquer son entraîneur Ronda Rousey, il possède aussi un excellent menton. Le principal problème quand on a un bon menton comme Wotten, c'est que si on l'a remarqué, c'est forcément parce qu''il a tendance à se faire frapper. Lors de cet affrontement, Wootten n'aura peut-être pas à se méfier de la puissance de Hill autant que de ses mises au sol, mais avoir une défense perméable implique aussi qu'il soit vulnérable à la lutte de son adversaire.

Les femmes ayant volé la vedette jusqu'à présent combiné au fait qu'ils ont été critiqués pour leurs performances, Hill et Wootten auront fort à prouver lors de cet affrontement, mais ce n'est pas un bon moment pour prendre des risques. Il y a encore plusieurs combats à disputer avant que des combattants obtiennent leur laissez-passer pour la finale, donc la clé ici c'est de s'en tenir à la victoire, peu importe comment.

Et dans ces circonstances, Hill a l'avantage.

Sa lutte, son grappling et son contrôle en position dominante donneront du fil à retordre à Wotten et s'il réussit à le repousser constamment sur son dos, il pourrait fort bien en disposer au cours des deux rounds. Hill n'a pas besoin d'être brillant, il n'a qu'à faire son travail et cela devrait lui permettra de passer à la prochaine ronde du tournoi.

Peu importe qui gagne cette semaine, nous savons déjà que le combat la semaine prochaine opposera deux femmes, Peggy Morgan de Team Rousey ainsi que la Canadienne Sarah Moras. Deux combattantes de Team Tate ont déjà leur place en ronde suivante - Julianna Pena et Raquel Pennington – et une victoire de Moras serait certes bénéfique à son équipe. Soyez à l'écoute la semaine prochaine afin de voir le combat Hill vs Wootten et pour en savoir plus.

Médias

Récent
Shortly after their big wins in Barueri, Renan Barao and Lyoto Machida take a few moments to talk about their performance.
2014-12-21
Former UFC bantamweight champion Renan Barao talks about his win over Mitch Gagnon at Fight Night Barueri and wanting another crack at champ T.J. Dillashaw in this octagon interview.
2014-12-20
Hear Lyoto Machida talk about his impressive victory over C.B. Dollaway at Fight Night Barueri inside the Octagon with Jon Anik. He also talks about what could be next for the former light heavyweight champion.
2014-12-20
UFC Fight Night Barueri Event inside the Ginasio Jose Correa on December 20, 2014 in Barueri, Brazil. (Photos by Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
2014-12-20