Aperçu de TUF 18 - Sixième semaine

Visitez fantasy.theultimatefighter.com/ afin de faire vos prédictions...
The Ultimate Fighter 18Lorsque cette saison de la série The Ultimate Fighter a commencé, l'équipe de Miesha Tate a causé quelque surprises, Julianna Pena ayant éliminé le premier choix de Ronda Rousey, Shayna Baszler, tandis que Chris Holdsworth avait disposé du premier choix masculin de Rousey, Chris Beal.

Or au cours des deux dernières semaines, Team Rousey a su renverser la vapeur avec deux victoires consécutives, Jessica Rakoczy ayant éliminé l'expérimentée Roxanne Modafferi et David Grant ayant livré une performance dominante lui ayant permis d'éliminer Louis Fisette. Ayant encore l'avantage de décider quels combattants devaient maintenant s'affronter, Rousey a choisi d'opposer la longiligne Jessamyn Duke à Raquel Pennington lors du prochain combat.

Cela implique donc que le combat final féminin opposera conséquemment Sarah Moras à Peggy Morgan dans deux semaines.

Avant que le combat ne soit présenté, les participants de Team Tate et Team Rousey auront droit à un moment de répit à Las Vegas, dont une petite fête aux abords d'une piscine, ainsi qu'une la métamorphose de deux participantes, une gracieuseté de Julianna Pena. La féminité des combattantes est toujours un sujet de débat, ces dernières devant encaisser bon nombre de coups de poing et des coups de pied à la tête, donc Julianna a décidé de faire sa part et de s'assurer que ses deux partenaires de casting soient à leur meilleur avant de tenter de se détruire l'une l'autre.

Les petites escapades hors du manoir permettent réellement aux combattants de pouvoir décrocher, eux qui sont enfermés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pendant toute la période de tournage. Et la question fondamentale demeure : les deux entraîneurs pourront-elles survivre à une excursion ensemble? Comme nous en avons été témoins il y a quelques semaines, il est toujours risqué de permettre à Tate et Rousey de se retrouver à proximité l'une de l'autre. C'est comme approcher la mèche d'un bâton de dynamique près d'un chalumeau :  à vos risques et périls. Peut être que la promesse qu'ont fait Tate et Rousey au président de l'UFC, Dana White, d'abaisser la tension d'un cran a porté fruit et que nous aurons droit à une autre forme de rivalité saine en les deux entraîneurs?

Dès le début de la saison, les succès de Team Tate ont semblé déranger Rousey plus que quoi que ce soit d'autre, donc une victoire lors du prochain combat apparait comme cruciale pour Tate afin de pouvoir, reprendre le contrôle et déstabiliser la championne des poids coq de l'UFC. Rousey est tout sourire depuis deux semaines et cette situation ne peut être acceptable pour Tate, qui avait jusqu'alors vu son ennemie jurée friser la folie en début de série.

Le combat entre Duke et Pennington pourrait donc s'avérer être un des plus importants de la série jusqu'à présent, alors que la ronde préliminaire tire à sa fin. Peu importe qui remporte cet affrontement, il y aura bris d'égalité, Team Rousey et Team Tate ayant chacun deux victoires jusqu'à présent.

Mesurant 5'11" et ayant un bon bagage en muay thaï, Jessamyn Duke était considérée comme un espoir potentiel qui ferait assurément des vagues au début de l'actuelle saison The Ultimate Fighter. Originaire du Kentucky, Duke avait récemment eu la chance de voyager afin de parfaite son entraînement. Elle était notamment passée par la Californie où elle avait pu travailler en compagnie de son entraîneur Ronda Rousey et l'assister dans sa préparation en vue de ses débuts à l'UFC 157 contre Liz Carmouche.

Il n'est donc pas étonnant que Rousey l'ait sélectionné afin de faire partie de son équipe, la chimie entre combattant et entraîneur étant beaucoup plus facileà établir ainsi puisqu'elles se connaissaient déjà. Bien que ce ne soit pas un sujet fréquemment abordé à The Ultimate Fighter, beaucoup de concurrents s'entraînent ou se sont déjà entraînés auprès d'équipes reconnues en AMM et d'entraîneurs expérimentés. Il est cependant difficile de passer de la méthode de travail d'un entraîneur à celle d'un autre au cours de six semaines en espérant obtenir des résultats tout aussi concluants.

Et c'est à ce niveau que Duke aura notamment un avantage. Elle a déjà travaillé avec Rousey avant et connaît son style, du moins suffisamment pour ne pas avoir besoin de la même période d'adaptation que les autres combattants. Duke est une combattante longiligne possédant une bonne allonge, mais qui aime travailler en corps à corps, ce qui fait qu'elle n'utilise pas toujours son avantage de portée. Or, elle excelle avec ses genoux et sait utiliser ses longs membres afin de contrôler ses adversaires. Le clinch est un des aspects où elle a assurément déjà bénéficié des conseils de Rousey, ce qui lui sera certes utile contre le type d'adversaire qu'elle s'apprête à affronter.

Raquel Pennington est pour sa part une véritable bagarreuse qui est capable de se débrouiller passablement bien en soumission si la situation le requiert. Sa fiche chez les professionnels est de 3-3, mais ces chiffres ne réflètent pas son talent, considérant les adversaires qu'elle a déjà affrontés en carrière. Par exemple, un de ses récents revers fut par étranglement arrière aux mains de la poids coq de l'UFC, Cat Zingano, qui devait originalement être l'entraîneur opposée à Rousey dans cette édition de la série The Ultimate Fighter, n'eut été d'une blessure au genou l'ayant empêché d'endosser son rôle.

Il convient aussi de noter que Pennington détient une victoire sur sa coéquipière Sarah Moras, et en vertu de son style, de son courage et de sa détermination - des qualités qu'elle a déjà démontrées - il est clair qu'elle ne rendra pas la tâche facile à son adversaire cette fois-ci.

Les deux combattantes aiment échanger en pied-poing, Duke étant techniquement plus solide en muay thaï tandis que Pennington aime mettre de la pression sur ses adversaires pour ensuite les malmener et les voir s'écrouler sous ses yeux.

Duke aime utiliser le clinch, mais devra se méfier ses attaques de Pennington depuis l'intérieur. Si Duke n'est pas prudente, elle pourrait se faire matraquer de coups au corps et de coups de coude.

Le résultat de ce combat pourrait fort bien être déterminée par opportunisme : laquelle des deux combattante lancera le premier coup lui permettant de finir l'autre? Pennington est probablement plus puissante, tandis que Duke possède quant à elle les combinaisons et la rapidité qui pourraient lui permettre de disposer de son adversaire. La tendance de Pennington à s'engager dans des rixes pourrait faire en sorte que les choses se retournent contre elle, mais advenant le cas que Duke tente de s'accrocher à elle afin de travailler au clinch, alors ça pourrait en contrepartie lui laisser des ouvertures.

Il pourrait s'agir d'un des combats les plus compétitifs du tournoi, mais Pennington a déjà fait face à l'adversité par le passé et elle sait persévérer face au danger. Elle demeure imperturbable dans l'adversité et Duke n'a jamais jusqu'à présent eu à monter cette même forme de détermination. Pennington devra cependant demeurer prudente si ce combat va au sol, parce que même blessée, Duke peut sortir une soumission de nulle part pour obtenir la victoire.

Ceci étant dit, les pronostics sont légèrement en faveur de Pennington parce qu'elle a le pouvoir et la capacité de faire subir un paquet de trucs horribles à Duke. Et dans le cas-ci, ce qui est horrible est bien. Ce ne sera peut-être pas beau à voir, mais ça lui permettra assurément de terminer sa soirée de travail.
 
samedi, octobre 25
10PM/7PM
ETPT
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
Reigning featherweight champ Jose Aldo makes it a quick night as he knockouts Cub Swanson in the first round at WEC 41. Watch Aldo look to defend his belt as he takes on Chad Mendes in the main event at UFC 179 in Rio de Janeiro, Brazil.
2014-10-21
UFC Minute host Lisa Foiles updates fans on the latest episode of The Ultimate Fighter Latin America, Henry Cejudo's UFC debut, and the return of UFC Embedded for UFC 179.
2014-10-21
Various members of the MMA media, including Ariel Helwani, John Morgan and Marc Raimondi, talk about Jose Aldo's place in the pound-4-pound debate and why he is one of the top fighters in the world today.
2014-10-21
An injury forces one of the fighters out of the competition. The Team Melendez fighters question the severity of Heather Clark's nagging knee injury. And rivals No 6. Felice Herrig of Team Pettis and No. 11 Clark face off in the fifth preliminary fight.
2014-10-20