Dix meilleurs - Les meilleures victoires surprenantes de l'année 2012

Les prix officieux de l'UFC viennent clore la saison 2012. Vous trouverez ci-bas les meilleures victoires surprenantes de l'année.
<a href='../event/UFC-Silva-vs-Irvin'>UFC </a>149 - Boetsch vs. LombardUne des plus grandes qualités du sport des arts martiaux mixtes, c'est que l'athlète le plus négligé peut aisément causer toute une surprise en venant à bout du favori. 2012, comme toutes les autres années, a eu son lot de surprenantes victoires et nous vous présentons ici la liste des dix meilleurs.

10 – Steven Siler remporte la victoire sur Cole Miller - UFC on FX 2
Steven Siler avait déjà vaincu un des frères Miller; Micah, au cours de la 14ème saison de la série The Ultimate Fighter, mais de là à penser qu'il ferait subit un sort semblable à son grand frère Cole en mars, peut-être pas! On ne peut désormais plus sous-estimer Siler, qui a ruiné les débuts de Miller chez les poids plume en remportant la victoire par une décision serrée, mais non pas moins unanime.

9 – James Head remporte la victoire sur Brian Ebersole - UFC 149
Après douze années de succès, Brian Ebersole est devenu un des favoris des fans de l'UFC grâce à sa personnalité attachante, son style peu orthodoxe et son empressement à accepter de relever tous les défis qui s'offrent à lui. Ce qui en a résulté a été une série de quatre gains consécutifs à l'UFC, lui permettant ainsi de porter sa série victorieuse au compte de 11 et de demeurer invaincu en quatre ans. Toutefois, lorsqu'Ebersole a accepté d'affronter James Head moins d'un mois après avoir vaincu TJ Waldburger en juin dernier, il s'est lui-même servi en pâture au lion. C'est sans tambour ni trompette que le négligé Head a percé la carapace d'Ebersole afin de remporter une décision partagée lors de l'Ufc 149 à Calgary.

8 - Matt Brown remporte la victoire sur Mike Swick par KO au 2ème round - UFC on FOX 5
Matt Brown connaissait une de ses meilleures années lorsqu'il lui a été offert d'affronter le vétéran Mike Swick à Seattle le 8 décembre dernier. Ayant rebondit après s'être incliné lors de quatre de ses cinq sorties en 2010-11, “The Immortal” avait déjà trois victoires consécutives en banque en 2012 lorsqu'il a accepté d'affronter Swick lors d'un combat ayant le potentiel d'être sacré combat de la soirée. Mais n'oublions pas que Swick avait repris du service en août en mettant DaMarques Johnson KO. Malgré le fait que Swick était grand favori pour remporter cet affrontement, Brown l'a dominé dès le début du combat et a poursuivi sa domination jusqu'à ce qu'il mette son adversaire KO de façon spectaculaire, terminant ainsi l'année 2012 sur une note parfaite avec une fiche de 4-0.

7 – Tim Boetsch remporter la victoire sur Yushin Okami par TKO au 3ème round - UFC 144
Un des meilleurs poids moyens de la planète, Yushin Okami a dominé les 10 premières minutes de son affrontement contre Tim Boetsch lors de l'UFC en février dernier. Le redoutable “Barbarian” [barbare] a encaissé tout ce que l'ancien aspirant numéro un lui a envoyé et les chances de le voir rebondir afin de remporter le combat étaient alors presque nulles au moment d'amorcer le troisième round. C'est alors que Boetsch a fait ce dont plusieurs combattants parlent, mais que très peu font : il a fait fi de toute prudence, s'est porté à l'attaque et à déchargé tout ce qu'il avait dans un ultime espoir de renverser la vapeur. Et cela a remarquablement fonctionné. Il a arrêté son adversaire avec moins d'une minute à faire au round final Cela fut non seulement une des plus grosses victoires-surprise de l'année, mais aussi un des meilleurs retours de l'arrière.

6 – CB Dollaway remporte la victoire sur Jason Miller - UFC 146
Lorsque Jason “Mayhem” Miller a fait son retour à l'UFC en 2011, il a eu un coup de pouce de l'organisation au sein de laquelle il s'était jadis hissé parmi les meilleurs poids moyens de la planète. Mais son passage comme entraîneur de la série "The Ultimate Fighter" s'est terminé par une triste défaite aux mains de l'entraîneur du clan adverse, Michael Bisping. Son image devant être redorée, c'est là que CB Dollaway - un ancien finaliste de TUF qui connaissait des temps difficiles après avoir subi deux revers consécutifs par KO aux mains de Mark Munoz et Jared Hamman – est entré en jeu. Il devait s'agir d'un moment parfait pour Mayhem afin de rebondit et malgré le fait qu'il ait ébranlé “The Doberman” à quelques reprises au cours de leur affrontement de l'UFC 146, c'est plutôt Dolloway qui a contrôlé les choses avec sa lutte pour finalement remporter la décision unanime. C'est ainsi qu'il a mis un terme au passage de Miller dans l'Octogone.

5 – Ricardo Lamas remporte la victoire sur Hatsu Hioki - UFC on FX 4
Ricardo Lamas n'est pas un grand parleur. Et dans ce sport, comme dans tous les autres sports, le fait de passer inaperçu peut faire en sorte qu'un athlète demeure sous-estimé. Et c'est exactement le cas de Lamas en juin au moment où il s'apprêtait à affronter Hatsu Hioki, un combattant faisant partie de l'élite des poids plume qui aurait affronté le champion Jose Aldo, mais qui a plutôt opté pour la possibilité de prendre encore un peu plus d'expérience dans l'Octogone. Ce fut d'ailleurs une monumentale erreur puisque Lamas a fait honneur à son surnom “The Bully” en malmenant et dominant Hioki pendant trois rounds pour finalement remporter la victoire par décision unanime et ainsi ébranler le classement déjà secoué de la division des 145 livres.

4 – Matt Wiman remporte la victoire sur Paul Sass par soumission au 1er round - UFC on FUEL TV 5
Matt Wiman est un des combattants de l'UFC les plus sous-estimés depuis de nombreuses années. Il est si sous-estimé à vrai dire que lorsqu'il est allé en Angleterre en septembre dernier afin d'affronter l'étoile montante et héros local Paul Sass, plusieurs s'attendaient à ce qu'il soit victime d'une des classiques soumissions pratiquement inévitables de Sass. Wiman avait cependant d'autres projets. Non seulement a-t-il vaincu Sass, infligeant ainsi un premier revers en carrière au Britannique, mais de plus c'est par soumission qu'il l'a fait, ce qui ajoute au caractère surprenant de la victoire de ce combattant que plus personne ne prendra à la légère.

3 – Jamie Varner remporte la victoire sur Edson Barboza par TKO au 1er round - UFC 146
Jamie Varner serait probablement le premier à admettre que lorsqu'il a porté la ceinture des poids légers de la WEC, il ne faisait pas l'unanimité auprès des amateurs de sports de combat. Et après avoir traversé une période difficile – incluant le fait d'avoir été mis de côté lorsque l'UFC et la WEC ont fusionné - il sest apparu comme un combattant plus vrai, plus humain, ce qui a toujours le don de susciter l'intérêt d'un public toujours friand de belles histoires de retour. Mais pratiquement personne ne s'attendait à ce que ce retour se termine par une victoire par TKO au premier sur le jusqu'alors invaincu Edson Barboza, qui avait peu avant obtenu un bonus pour le KO de l'année pour sa prestation contre Terry Etim. Varner a livré la marchandise lors de son premier combat à l'UFC depuis 2007, ne laissant aucun doute quant au fait qu'il est là pour rester.

2 – Ryan Bader remporte la victoire sur Quinton Jackson - UFC 144
En juillet 2011, la carrière de Ryan Bader était à son plus bas. Bien entendu, il avait perdu son premier combat professionnel contre Jon Jones cinq mois plus tôt, mais c'était explicable. Jon Jones allait bientôt devenir le champion mondial des poids mi-lourds. Par contre, perdre aux mains de Tito Ortiz était inacceptable. Oui, Ortiz était un ancien champion des poids mi-lourds et futur combattant intronisé au temple de la renommée, mais à ce stade de sa carrière, il n'avait rien gagné depuis 2006 et son corps l'avait trahi à plusieurs reprises au cours des années. Lorsque l'espoir s'est fait soumettre par Ortiz, cela aura facilement pu sonner le glas de la carrière de Bader. Or, le combattant originaire de l'Arizona n'allait pas baisser les bras. Il a rebondi avec une victoire par KO en seulement 77 secondes sur Jason Brilz lors de l'UFC 139, puis il a été opposé à un autre ancien champion des poids mi-lourds, Quinton “Rampage” Jackson, lors de l'UFC 144 en février dernier. Cet affrontement devait marquer le retour triomphal de Jackson au Japon – étant une ancienne star de PRIDE – mais Bader ne l'entendait pas ainsi, pas cette fois. Il n'avait pas envie de paraître une fois sur la liste des meilleurs moments en carrière d'un autre vétéran. Même s'il n'a pas fini Jackson au cours des 15 minutes qu'ont duré l'affrontement, il n'y a eu aucun doute quant au vainqueur. Ryan Bader était de retour.

1 – Tim Boetsch remporte la victoire sur Hector Lombard - UFC 149
Vous pourriez penser que d'inclure non pas une fois, mais bien deux fois Tim Boetsch sur cette liste relève de la persécution. Mais avec deux victoires chez les poids moyens derrière la cravate, vaincre un des plus redoutables vétérans (Yushin Okami) ainsi qu'une vedette internationale invaincue possédant une fiche de 24-0-1 (Hector Lombard) semblait à priori une grosse commande pour “The Barbarian”. Mais ce ne l'était et après être revenu de l'arrière afin de remporter la victoire contre Okami en février, Boetsch a réussi l'exploit de faire 2-en-2 avec une surprenante victoire par décision partagée sur Lombard. Bien que pas aussi spectaculaire que son KO sur Okami, cela demeure une victoire. Et c'est pourquoi Boetsch – avec ses deux mentions – se mérite la mention honorable du combattant ayant obtenu la victoire la plus surprenante de 2012.

Mentions honorables – Derek Brunson-Chris Leben, Costa Philippou-Tim Boetsch, TJ Grant-Evan Dunham, Cung Le-Rich Franklin, Darren Elkins-Diego Brandao, Carlos Condit-Nick Diaz, Eddie Wineland-Scott Jorgensen, Andrew Craig-Kyle Noke, Jon Fitch-Erick Silva, Michael McDonald-Miguel Angel Torres

PRÉCÉDENTS VAINQUEURS

2011 - Ortiz-Bader
2010 - Edgar-Penn I
2009 - Thiago-Koscheck
2008 - Mir-Nogueira I
2007 - Serra-St-Pierre I

Médias

Récent
Ovince Saint Preux prend avantage des erreurs de Nikita Krylov pour remporter le combat par soumission au premier round dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine.
2014-07-30
Soyez des nôtres pour le premier épisode de la minute UFC! L'animatrice Lisa Foiles vous fait part de certains faits marquants et vous offre un aperçu des activitiés de la journée.
2014-07-30
At UFC 125, Brad Tavares lets his hands and knees fly against Phil Baroni, looking to make it a quick night in the Octagon. See Tavares take on Tim Boetsch at UFC Fight Night Bangor.
2014-07-29
Nick Diaz est de retour à l'UFC et a accordé une entrevue exclusive avec UFC.com. Il parle notamment d'un affrontement potentiel avec Anderson Silva, explique comment il a été initié au combat et plus encore.
2014-07-28