KO en sept secondes pour Jimmo - Résultats des combats préliminaires de l'UFC 149

Ci-bas les résultats et le compte-rendu des combats préliminaires de l'UFC 149...
CALGARY, 21 juillet – Avec un seul combat à l’UFC en carrière, Ryan Jimmo a déjà fait beaucoup de vagues en ne prenant que sept minuscules secondes afin de démolir l’Australien Anthony Perosh lors des combats préliminaires de l’UFC 149 samedi soir au Scotiabank Saddledome.

Tout ce dont il a eu besoin pour envoyer l’Australien au tapis fut le temps de lancer une monstrueuse droite touchant directement le menton de Perosh. Le combattant originaire d’Edmonton a ainsi remporté une dix-septième victoire consécutive, ce qui lui a permis de faire une remarquable impression sur le public canadien.

“Je suis extrêmement heureux”, a déclaré le rayonnant athlète mi-lourd au crâne chauve après avoir disposé de l’as de la soumission âgé de 39 ans. “Allo maman, je t’aime! … Je savais que si je lançais de puissants coups de gants, je le clouerais au sol.”

Jimmo, quatre fois champion national en karaté, est définitivement un combattant qui vaut le coup d’oeil. En plus de son expéditive victoire sur Perosh (13-7), la fiche de Jimmo compte aussi les noms de vétérans de l’UFC tels que Wilson Gouveia, Marvin Eastman, Rameau Sokoudjou et Jesse Forbes.

Voyez l’entrevue d’après-combat de Ryan Jimmo

Court Mcgee vs Nick Ring

Lieu différent, sol différent, même résultat.

Lors de ce combat revanche faisant suite à leur affrontement controversé de la 11ème édition de la série The Ultimate Fighter, le Canadien Nick Ring et son rival Court McGee en sont venus à un résultat presque aussi controversé.

Presque tout l’affrontement entre les poids moyens s’est déroulé en pieds-poings, Ring tentant plusieurs mises au sol, esquivées chaque fois. Le premier round a été relativement serré. Ring dansait et effleurait McGee alors que ce dernier, bien que moins actif, touchait la cible plus efficacement à l’occasion.

La première moitié du second round revient clairement à McGee, qui a traqué furieusement son adversaire sans relâche, le touchant de plus en plus fréquemment et esquivant de furieux coups de pieds aux jambes. Mais les chants des partisans de Calgary qui ont entamé en chœur “Go Nick Go!” ont réveillé Ring, qui a ébranlé McGee à plusieurs reprises avec des directs de gauche, ce qui lui a probablement permis de remporter le round. L’efficacité des coups de Ring transparaissait d’ailleurs sur le visage de McGee, qui saignait abondamment du nez.

Cela n’a pas empêché McGee de remporter le troisième round grâce à son cardio sans faille et au grand nombre de frappes qu’il a lancées. Visiblement épuisé, Ring a plutôt tenté de demeurer à l’écart pour survivre tout en écoulant le temps. Lorsque Ring touchait la cible, l’impact de ses coups peu convaincants ne semblait nullement perturber McGee.

Même si les visages des deux combattants pouvaient témoigner de la guerre qu’ils s’étaient livrés, McGee laissait l’impression d’avoir encore suffisamment d’énergie pour livrer quelques rounds de plus alors que Ring se tenait pour sa part difficilement debout. L’annonce de la décision des juges, qui lui ont octroyé la victoire par le pointage unanime de 29-28, a néanmoins dû mettre un baume sur les blessures et les souffrances du Canadien, qui a eu besoin de l’assistance de son homme de coin afin de se tenir debout.

Entrevue d’après-combat de Nick Ring

Francisco Rivera vs Roland Delorme

Les sports de combat, tout comme la vie, sont remplis de surprises et d’ironie. Par exemple, Francisco Rivera a malmené et battu Roland Delorme avec de puissantes frappes pendant au moins quatre bonnes minutes, touchant la cible – pour ainsi dire – à volonté. Mais c’est une banale gauche en apparence inoffensive qui lui a permis de disposer de Delorme à 4:19 du premier round.

Le Californien a dédié sa victoire à sa mère.

“Ma mère a été malade... et c’est de cette façon que je veux lui prouver que je l’aime toujours et que je remercie Dieu chaque jour pour sa guérison”, a commenté Rivera (9-2).

Entrevue d’après-combat de Francisco >Rivera

Bryan Caraway vs Mitch Gagnon

Selon toute vraisemblance, Bryan Caraway avait besoin de finir son adversaire en vertu du pointage probable au moment où il a entamé le troisième round contre son adversaire canadien. En effet, Mitch Gagnon l’a plutôt malmené pendant la majeure partie des dix premières minutes de leur affrontement. Ayant conservé son calme, le vétéran a amené Gagnon au sol tôt au troisième engagement, pour ensuite prendre le contrôle et lui passer l’étranglement, forçant ce dernier à taper à 1:39. C’est ainsi qu’il s’en est finalement tiré avec la victoire, une seconde pour lui à l’UFC.

Gagnon s’est rapidement imposé tôt au début du combat, amenant Caraway au sol et infligeant du dommage à son rival en “GnP”. Caraway s’est ressaisi au cours des soixante dernières secondes, obtenant une mise au sol à son tour, puis a pris la position montée, sans toutefois pouvoir capitaliser depuis sa position.

Gagnon est apparu quelque peu essoufflé en fin de premier round, mais a bondi de son tabouret pour amorcer le second round avec de solides coups de poing et de genou à l’endroit de son adversaire. Caraway a semblé en mauvaise posture, mais a tempéré les ardeurs de son rival avec une mise au sol afin d’éviter d’échanger avec ce dernier. Au troisième round, l’ancien participant de la série The Ultimate Fighter (14ème édition) a contre toute attente, ravi la victoire à l’Ontarien, obtenant ainsi une seconde victoire dans l’Octogone.

Entrevue d’après-combat de Bryan Caraway

Antonio Carvalho vs Daniel Pineda

L’Ontarien Antonio Carvalho a atteint un tournant dans sa carrière samedi soir en mettant KO le poids plume Daniel Pineda afin de remporter une toute première victoire à l’UFC. Dépassé par les émotions, l’athlète de 33 ans, Carvalho, s’est écroulé sur ses genoux dans l’Octogone et a versé quelques larmes. Ce fut une courte soirée pour l’athlète d’origine brésilienne (14-5), qui a envoyé l’agressif Pineda (17-9) au tapis avec un coup de pied gauche élevé pour ensuite punir le Texan avec trois puissantes et précises droites, ce qui lui a permis de mettre son rival hors d’état de nuire à 1:11 du premier round.

Entrevue d’après-combat d’Antonio Carvalho

Mitch Clarke vs Anton Kuivanen

Qui a dit que le combat au sol était ennuyeux?

Ce n’était sûrement pas le cas lors du premier combat de la soirée opposant le combattant d’Edmonton, Mitch Clarke, et le Finlandais Anton Kuivanen. Dès le premier round, les amateurs ont eu droit à une guerre de jiu-jitsu remplie de rebondissements, de tentatives de soumissions et de jeu offensif.
Le combat poids léger s’est terminé par une victoire par décision partagée (29-28 à deux reprises et 28-29) de Kiuvanen (17-5).

C’est Clarke qui est passé le plus près de finir son adversaire, passant la clé de bras à son Kiuvanen depuis sa garde. Kuivanen, dont le bras était vulnérable en totale extension, s’est débattu jusqu’à ce qu’il puisse se libérer de l’emprise de Clarke. C’est le Canadien qui a apparemment eu le dessus lors de ce round, avec deux mises au sol.

Kuivanen est sorti en force au second engagement, touchant Clarke (9-2) avec un crochet gauche. Il a par la suite passé la majeure partie du round en position dominante, tout en évitant les tentatives de kimura.

Lors de l’ultime round, Kiuvanen a pris le contrôle, obtenant deux mises au sol sur le Canadien et larguant de solides droites depuis la position dominante.
 
Entrevue d’après-combat d’Anton Kuivanen

Médias

Récent
Undefeated lightweight Myles Jury reflects on his win at Fight Night Japan. You can catch all the action from Fury's 15th straight win, exclusively on UFC FIGHT PASS!
2014-09-20
Mark Hunt gets a chance to thank his fans and wish his daughter a happy birthday during his post-fight interview with Brian Stann at Fight Night Japan. Watch all the action all over again, only on UFC FIGHT PASS!
2014-09-20
Fight Night Japan headliner Mark Hunt joins Megan Olivi backstage to reflect on his knockout win against Roy Nelson. Rewatch all the action from Fight Night Japan on UFC FIGHT PASS!
2014-09-20
Hear from Yoshihiro Akiyama immediately after he rallied to victory against Richard Walsh at Fight Night Japan. You can watch the come-back victory on UFC FIGHT PASS!
2014-09-20