Jones soumet Vitor pour retenir sa ceinture - Résultats du combat principal de l'UFC 152

Voici les résultats du combat principal de l'UFC 152... 
TORONTO, le 22 septembre - Jon Jones a dû faire face au plus grand moment d’adversité de sa carrière – son coude droit en hyper-extension suite à une clé de bras de la part de Vitor Belfort – mais il a persévéré pour retenir sa ceinture poids mi-lourd avec une victoire par soumission au quatrième round lors du combat principal de l'UFC 152 au Air Canada Centre samedi passé.

C’était la quatrième défense réussite consécutive de Jones, et sa cinquième victoire contre un ancien champion de l'UFC.

Un coup de coude vicieux de la part de Jones a ouvert une blessure profonde au-dessus de l’œil droit de l’ancien champion des 93kg et Jones a continué à se servir effectivement de ses coudes tout au long du combat. Mais le résident de New York âgé de 25 ans s’est retrouvé en eaux profondes plus tôt au cours du premier round, lorsque Belfort tirait avec toutes ses forces sur le bras du champion. Malgré le coude en hyper-extension, qu’on voit bien lors des ralentis, Jones a tenté de slammer son adversaire. Le challenger, une ceinture noire de JJB sous la légende Carlson Gracie, a finalement lâché le bras, il a ensuite tenter un étranglement en triangle lors des dernières secondes du deuxième round.

Outre la clé de bras, Jones (17-1) a puni Belfort avec de nombreux coups de pieds aux jambes et l'a envoyé au sol avec un coup de pied au torse. Belfort (21-10) a ensuite essayé de tirer Jones dans sa garde à plusieurs reprises, et a également avoué plus tard qu’il s’était blessé aux cotes à l’entraînement, pour essayer d’expliquer cette préférence de combattre sur le dos. Belfort, qui est sans doute le boxeur le plus rapide que Jones ait rencontré, n’a pas réussi à le toucher avec son fameux gauche meurtrier, contre lequel Jones est resté extrêmement vigilant.

« Il a eu cette clé de bras il n’y a aucun doute. Je n’ai jamais senti une telle douleur au bras auparavant », a avoué Jones après le combat. « Honnêtement, je m’attendais qu’il le casse, mais il n’y avait pas moyen que j'abandonne. »

Jones a dit que l’adversité du combat de samedi soir – ainsi que la polémique en dehors de l’Octogone suite à l’annulation de l'UFC 151 le mois dernier et son arrestation pour conduite en état d’ivresse plus tôt dans l’année – l’aidera à devenir à murir en tant que combattant et en tant que personne.

« Je sens sincèrement que c’est un jeune homme plus fort que nous avons devant vous aujourd’hui, » a dit Jones.

Belfort, cependant, a été très fair play face à la défaite.

« C’est pour ça qu’il est champion », a dit Belfort au sujet de Jones. « Je croyais sincèrement que j’allais gagner. Mais en véritable champion, il a été meilleur ce soir et il mérite sa victoire. »

Entendre ce que Belfort avait à dire au sujet de la défaite

Médias

Récent
Fighters Dominick Cruz, Cezar Ferreira, Gilbert Burns sign autographs and take photos for the die-hard fans in Brazil before Fight Night Barueri on Saturday night.
2014-12-18
UFC Fight Night Barueri Media Day and Open Workouts at Allianz Parque on December 18, 2014 in Sao Paulo, Brazil. (Photos by Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
Former UFC bantamweight champion Renan Barao is looking to turn the page on a turbulent 2014 when he steps into the Octagon to face Mitch Gagnon at Fight Barueri. Head inside Barao's training camp to see how he's been preparing.
2014-12-18
UFC Minute host Lisa Foiles updates fans on the Derek Brunson vs. Ed Herman fight, Mark Munoz's new opponent, and an all-new edition of the Dana Download.
2014-12-18