St-Pierre Domine Diaz - UFC 158 Combat Principal

Voici un compte rendu du combat principal de l'UFC 158...

Montréal, Québec, le 16 mars 2013 – C’était le combat que les fans, les combattants et l'UFC attendaient depuis des années. Le mauvais garçon, l'ancien champion du StrikeForce Nick Diaz a eu son opportunité d'affronter le champion de l'UFC Georges St.Pierre, mais il n'a pas su la saisir. À part quelques enchaînements en boxe dont un qui a sonné le champion au troisième round, le Canadien a contrôlé le combat pendant cinq rounds pour garder sa ceinture grâce à une décision unanime.

« Je ne voulais pas rester dans la distance de boxe anglaise, car il est le meilleur boxeur du MMA, » a révélé le champion après sa victoire. « Je voulais me servir de mon karaté pour réduire la distance et puis sortir. »

Et c'est exactement ce que le champion a fait lors des échanges en boxe avec le résident de Stockton. GSP a montré encore une fois un jeu de pied et un jab rapide comme l'éclair qui a empêché le challenger de monter une attaque efficace pendant une bonne partie du combat.

Diaz a eu des moments de réussite debout, surtout à la du fin du troisième round lorsqu’il a sonné le champion avec un enchaînement en boxe anglaise. Soucieux de se retrouver sur le dos encore une fois, le challenger n’a pas appuyé son avantage et le champion a su récupérer. Mais pour la plupart, c'est la lutte du champion et son contrôle au corps à corps qui a décidé le résultat de ce combat.

Lors des deux premiers rounds, « Rush » semblait capable de mettre son adversaire au sol à volonté, et une fois au tapis, Diaz n’a pas pu monter la moindre attaque. Le challenger a tourné le dos pour tenter de se remettre debout ou pour essayer de renverser le champion et finir en position dominante. Mais le Canadien avait un temps d’avance à chaque fois. Diaz a bloqué quelques emmenés au sol plus tard dans le combat, mais St. Pierre a trouvé la solution.

« Je ne sais pas comment il a su ce que j’allais faire, » a avoué Diaz dans la cage. « C’était bizarre, il semblait savoir ce que je voulais faire à chaque fois. »

Encore une fois une stratégie supérieure et la capacité d’imposer un plan a permis au champion de dominer un adversaire et de sortir avec une décision unanime 50-45 sur les cartes des trois juges.

Médias

Récent
In the second episode this week, John Gooden and Dan Hardy take an in-depth look at the co-main event at UFC 189 as Robbie Lawler and Rory MacDonald battle for the welterweight crown.
2015-07-07
Light heavyweight Mauricio "Shogun" Rua and Chuck Liddell throw blows inside the Octagon at UFC 97 in Canada. Shogun takes on Antonio Rogerio Nogueira at UfC 190 in Rio de Janeiro, Brazil.
2015-07-06
John Gooden and Dan Hardy take an in-depth look at the non-title fights on the UFC 189 main card including Brad Pickett vs. Thomas Almeida, Gunnar Nelson vs. Brandon Thatch and Dennis Bermudez vs. Jeremy Stephens.
2015-07-06
Chad Mendes continues to train hard in Sacramento, motivated by the magnitude of the upcoming event. His opponent Conor McGregor does the same in Las Vegas, capping his day with a big-city display of fireworks.
2015-07-06