Jones Détruit Sonnen - UFC 159 Carte Principale

Voici les résultats de la carte principale de l'UFC 159
NEWARK, le 27 avril -- Un round est tout ce qu'il fallait au champion poids mi-lourd Jon Jones pour venir à bout de Chael Sonnen lors d'un combat dominant, grâce à une stratégie qui a surpris tout le monde, son adversaire en premier. Et ce malgré un doigt de pied cassé que Jones n'a remarqué qu'après le combat, lors de l'interview avec Joe Rogan dans l'Octogone.

Contraire aux attentes de la plupart du monde, Jones ne s'est pas servi de son avantage d'allonge et sa boxe contre le lutteur, mais a décidé de battre Chael Sonnen à son propre jeu. Le champion a réduit la distance dès le début du round et a combattu au corps à corps avec le dos de son adversaire contre la cage. Jones a mis Sonnen au sol plusieurs fois, et apparemment sans difficulté, et a touché avec des coups de genoux et de coude avant de bloquer Sonnen au sol, le dos contre la cage et faire tomber une pluie de coups de poings et de coudes qui ont forcé l'arbitre à mettre fin au combat à quelques secondes de la fin du round.

Michael Bisping vs Alan Belcher

Bisping était plus agressif que Belcher au premier round. Il a mis la pression et a avancé en permanence contre l'Américain sans pour autant toucher avec des coups puissants. L'Anglais a dominé avec son jab et des low-kicks, et a touché avec des directs du droit de temps en temps. Belcher a essayé de contrer et il a touché avec quelques droites également. L'Américain a tenté un emmené au sol en fin de round, mais Bisping l'a bloqué et a touché avec une énorme droite au menton juste avant le gong de la fin du round.

Bisping a augmenté le rythme au deuxième round et a touché avec beaucoup de directs du droit. Belcher ne semblait pas inquiet par les coups de l'Anglais, mais il n'a pas trouvé de réponse non plus. Il a contré avec des crochets de temps en temps, et a essayé un emmené au sol, mais Bisping n'a jamais lâché la pression et grâce à son rythme et sa précision il a continué à dominer.

Belcher est sorti de son coin rapidement et semblait déterminé à changer le sens du match, mais Bisping n'a pas tardé à rétablir sa dominance. Il a continué à toucher avec des directs et a forcé Belcher à reculer et a encore augmenté le rythme. Le combat a été arrêté quelques secondes avant le temps réglementaire lorsque Bisping a mis un doigt dans l’œil de Belcher par accident, et ce dernier n'a pas pu continuer.

Victoire par décision unanime de Michael Bisping

Roy Nelson vs Cheick Kongo

Contre son habitude, Roy Nelson a cherché à emmener Kongo au sol dès le début du combat. Kongo s'est défendu contre la cage jusqu'à l'arbitre sépare les deux combattants. De nouveau au milieu de l'Octogone, Nelson a avancé sur le Français, l'a forcé à reculer jusqu'à la grille et a envoyé une énorme droite plongeante qui a touché le menton de Kongo qui est tombé immédiatement sur ses fesses. Nelson a suivi avec une énorme droite qui a mis fin à la soirée de Kongo.

Phil Davis vs Vinny Magalhaes

Davis a complètement dominé le combat grâce à une boxe plus rapide et plus fluide. Il a sonné le Brésilien avec un coup de pied tôt dans le round, mais n'a pas pu le finaliser. Magalhaes a touché un peu avec des low-kicks et a pris le contrôle au milieu du round avec un emmené au sol au premier round, mais Davis s'en est sorti et a continué à le punir avec des directs des deux mains et des coups de pied.

Au deuxième et troisième rounds Davis a ajouté des emmenés au sol, pour pousser sa domination plus loin. Magalhaes a encaissé un volume incroyable de coups de poings et de pieds, et a tenté de répondre pendant tout le combat, mais n'a jamais réussi à monter d'attaque efficace.

Victoire de Phil Davis par décision unanime

Jim Miller vs Pat Healy

Miller a accueilli Healy dans l'Octogone avec une boxe agressive dès le début du combat. Il se servait des low-kicks et des directs de gauche avant de mettre Healy sur le dos au milieu du premier round. Healy a tenté des soumissions sur le dos, mais c'est Miller qui a pris la position de crucifix avant de tenter une clef de bras. Healy s'en est sorti de justesse et a mis Miller sur le dos avec deux emmenés au sol impressionnant, mais Miller l'a encore renversé et a fini le round en position dominante.

Au deuxième Healy a mis Miller rapidement sur le dos et a tout de suite commencé à attaquer avec des frappes. Ce travail de sape a continué pendant une bonne partie du round avant que Healy prenne le dos de son adversaire pour tenter un étranglement avant de finir en montée. Miller l'a renversé encore une fois et ils ont fini le round debout contre la cage à échanger des coups de poings.

Miller a établi sa dominance en boxe au début du troisième round. Healy a touché avec ses poings également, mais a rapidement changé de tactique et a mis Miller sur le dos. Healy a continué son travail de sape comme au deuxième round avant de passer dans le dos de Miller et a l'endormir avec un étranglement arrière à quatre minutes et 2 secondes du round.

Médias

Récent
Top lightweights Donald "Cowboy" Cerrone and Jim Miller stand and bang inside the Octagon at Fight Night Atlantic City. Cerrone looks to face rising lightweight Myles Jury in the co-main event at UFC 182 in Las Vegas, Nevada.
2014-12-22
UFC Minute host Lisa Foiles recaps the action from Fight Night Barueri and looks at the two former light heavyweight champions returning to the Octagon in 2014!
2014-12-22
Peu après leur victoire respective à Barueri, Renan Barao et Lyoto Machida ont discuté de leur performance pendant quelques instants.
2014-12-21
L'ancien champion poids coq Renan Barao discute de sa victoire sur Mitch Gagnon à l'événement Fight Night Barueri et demande un combat revanche contre le champion T.J. Dillashaw lors de son entrevue d'après-combat dans l'Octogone.
2014-12-20