McMann finit Gaff au premier round - Résultats des combats préliminaires de l'UFC 159

Ci-bas les résultats et le compte-rendu des combats préliminaires de l'événement UFC 159...
NEWARK, 27 avril – L'ancienne médaillée d'argent olympique, Sara McMann a fait ses débuts à l'UFC samedi soir au Prudential Center et elle a livré la marchandise, tel qu'attendu, en utilisant d'abord sa lutte pour ensuite terminer sa rivale allemande Sheila Gaff par "ground and pound" au premier round de leur combat préliminaire de l'UFC 159.

Gaff s'est précipité hors de son coin dès le son de la cloche et s'est sans surprise qu'elle s'est fait amener au sol par McMann. McMann a rapidement pris le contrôle au sol et l'a gardé pendant un long moment, jusqu'à ce que l'arbitre Gaspar Oliver leur demande de se relever. Ce fut un moment de répit très bref pour Gaff puisque McMann l'a immédiatement ramené au sol, l'a immobilisé sous son emprise et lui a balancé des frappes jusqu'à ce qu'Oliver juge en avoir assez vu et mette un terme à l'affrontement à la marque de 4:06.

“Ce fut une expérience agréable", a déclaré McMann. "Le plus de combats que j'ai, le meilleur je me porterai. Là où elle posait la plus grande menace, c'était debout, donc je l'ai amené au sol. Je suis une lutteuse. Je peux donc amener les gens au sol quand je le veux. Je m'assois dans le siège du capitaine où je peux causer le plus de dommage possible et j'entends continuer à faire de même."

Avec cette victoire, McMann demeure invaincue et sa fiche passe à 7-0; quant à celle de Gaff, elle indique désormais 10-5-1.

Entrevue d'après-combat de Sara McMann

KHABILOV vs MEDEIROS

Ce qui s'annonçait pour être un intéressant duel chez les poids légers entre l'invaincu débutant Yancy Medeiros et l'espoir russe Rustam Khabilov ont vu leur combat prendre fin abruptement après que Medeiros se soit disloqué le pouce au premier round, concédant ainsi la victoire à Khabilov par TKO.

Après une tentative de souplesse de Khabilov, Medeiros a mis sa droite par terre pour amortir sa chute. En se relevant, il a montré sa main à l'arbitre Dan Miragliotta. Après avoir regardé de plus près, Miragliotta a mis un terme au combat à la marque de 2:32.

Avec cette victoire, Khabilov voit sa fiche passer à 16-1; quant à Medeiros, il écope d'un premier revers crève-cœur et sa fiche indique désormais 9-1.

Faits saillants du combat

ST. PREUX vs VILLANTE

Il s'agissait d'un premier combat à l'UFC pour les vétérans Strikeforce Ovince St. Preux et Gian Villante, mais un affrontement ayant laissé la foule sur sa faim après que St. Preux se soit vu déclarer vainqueur par une décision majoritaire technique après un coup accidentel au troisième round.

Les juges ont remis des cartes de pointages indiquant 30-28, 30-29 et 29-29 en faveur de St. Preux, qui a ainsi vu sa fiche passer à 13-5. Quant à celle de Villante, elle indique désormais 10-4.

“Je me sentais bien et je savais que j'allais gagner", a déclaré St. Preux. "Je n'ai pas réalisé que je lui avais mis le doigt dans l'oeil. Ça m'est arrivé à moi aussi. Ce sont des choses qui peuvent se produire et je ne crois pas qu'ils auraient dû mettre un terme à l'affrontement. J'aurais remporté le troisième round parce que je me sentais bien et que je combattais de mieux en mieux et c'est malheureux que cela ait dû se terminer ainsi.

Lors d'un premier round partagé entre les deux mi-rounds, c'est possiblement un moment bien précis au mi-round qui a valu à St. Preux de prendre l'avance à la carte de pointage. Il a momentanément ébranlé Villante avec des "haymakers" avant que le New-Yorkais le ceinture et se dégage la tête.

Villante a été le plus actif des deux au second round, piquant St. Preux avec des coups de pied aux jambes et des coups de poing alors que l'ancien joueur de football du Tennessee continuait inlassablement de chercher une ouverture pour "le" coup fatal.

Le combat a toutefois connu une fin imprévue et abrupte au troisième round lorsque Villante a encaissé un coup accidentel à l'oeil pour ensuite avouer à l'arbitre Kevin Mulhall qu'il ne voyait plus rien. Mulhall a immédiatement mis un terme à l'affrontement et même si Villante a par la suite protesté en prétextant que tout était rentré dans l'ordre, les juges ont rendu leurs cartes de pointage.

“Je ne voyais plus rien", a expliqué Villante. "Il m'a touché à l'oeil et je ne sais pas. Il a dit que le combat était terminé et je ne m'attendais pas à cela, puisque j'ai simplement répondu à sa question. On m'a touché à l'oeil et il s'est fermé donc j'ai pensé qu'il arrêterait, mais il ne l'a pas fait; il m'a simplement regardé. Je ne comprends pas comment tu peux t'imposer pendant trente secondes d'un round puis s'incliner ainsi par la suite? Je ne sais pas quoi dire de plus.”

Voyez ce qui s'est produit

CARAWAY vs BEDFORD

Être remplaçant ne pose aucun problème au poids coq Bryan Caraway qui avait pris la relève d'Erik Perez. Il a soumis son coéquipier de TUF 14, Johnny Bedford, au troisième round.

Le premier round a été un exemple parfait de deux combattants qui connaissent parfaitement le jeu de leur adversaire. Bedford (19-11-1) voulait que le combat reste debout alors que Caraway avait l'intention de l'amener au sol. Une fois au tapis, Caraway a presque passé l'étranglement arrière à son rival, mais c'est finalement Bedford qui a causé le plus de dommage debout.

Caraway (18-7) est devenu plus intense au second et au troisième round, se montrant plus efficace avec ses frappes et son jeu dominant au sol, puis après avoir tout donné afin de finir son adversaire, c'est finalement au troisième engagement qu'il a réussi à le faire avec une guillotine ayant forcé Bedford à taper à la marque de 4:44 du dernier round.

Découvrez comment Caraway a obtenu sa 15ème victoire par soumission

McKENZIE vs GARCIA

Le vétéran de la série TUF 12, Cody McKenzie, s'est de nouveau inscrit dans la colonne des victoires après avoir remporté une décision unanime au terme de trois rounds disputés à Leonard Garcia.

Les juges ont rendu des cartes de pointage de 30-27 à deux reprises et 29-28 en faveur de McKenzie, qui voit ainsi sa fiche passer à 14-3. Celle de Garcia, qui a ainsi écopé d'un cinquième revers consécutif, indique maintenant 19-11-1.

Garcia a eu un premier round plus que difficile, ayant été immédiatement amené au sol. Il a par la suite composé avec plus de quatre minutes de frappes au sol et tentatives de soumission de McKenzie, et a résisté. Il a survécu à cette attaque et a été sauvé par la cloche, mais il était évident à ce moment qu'il aurait fort à faire pour revenir dans le combat.

Garcia n'a pas eu plus de chance au second round, et même s'il n'a jamais vraiment été en danger d'être soumis, il a concédé la position dominante à McKenzie et a encaissé plus que sa part de coups tout au cours du round.

Étant demeuré principalement debout pour la majeure partie des cinq dernières minutes, Garcia s'est montré agressif et a finalement pu s'inscrire offensivement, mais McKenzie n'a jamais vraiment été en danger et s'est même permis de toucher le Texanà de multiples reprises avant d'obtenir une dernière mise au sol et ainsi consolider sa victoire dominante.

Les commentaires d'après-combat de McKenzie

SILER vs HOLOBAUGH

Les poids plume Steven Siler et Kurt Holobaugh ont ouvert la soirée avec un divertissant affrontement de trois rounds qui a été ultimement remporté par Siler par décision unanime.

Si Holobaugh (8-2) avait le trac pour sa première apparition à l'UFC, il a bien caché son jeu puisqu'il s'est montré agressif dès le son de cloche signifiant le début des hostilités. Mais en tant que vétéran ayant livré plus de 30 affrontements en carrière, Siler (22-10) savait pertinemment comment gérer les choses lors d'une telle attaque et il s'est montré patient en corps à corps pour ensuite projeter Holobaugh au sol et ensuite prendre le dos de ce dernier pendant près de la moitié du round. En dépit du fait qu'il ait causé du dommage à son rival qui saignait abondamment et qu'il lui ait pratiquement passé un étranglement arrière, Silv a été incapable de soumettre la courageuse nouvelle recrue.

Au second round, ils ont échangé des mises au sol et attaques en "ground and pound" intercalées par de brèves périodes debout, ce qui a permis à Holobaugh de s'imposer avec vigueur. Et s'il est apparu que le combattant de Louisiane allait poursuivre dans la même veine et livrer un troisième engagement aussi solide, une mauvaise chute lors d'une tentative de mise au sol a permis à Siler de prendre la position montée, puis le dos de son adversaire. Cela lui a permis de cumuler suffisamment de points afin que les juges lui donnent la victoire par décision unanime par le pointage de 29-28 à trois reprises.

Voyez les faits saillants

Médias

Récent
Take a deeper look at the highly-anticipated rematch between Johny Hendricks and Robbie Lawler and the lightweight title fight between Anthony Pettis and Gilbert Melendez. The warriors battle it out for the crown at UFC 181 on December 6 in Las Vegas.
2014-11-25
The Rankings Report is a weekly UFC.com series that gives you, the fans, a more in-depth look into the official UFC rankings. This week Matt Parrino and Forrest Griffin talk about Frankie Edgar, Edson Barboza, and answer fan questions.
2014-11-25
Lisa Foiles updates fans on Ultimate Fighter season 19 winner Corey Anderson's new opponent for UFC 181 and the UFC's return to the Prudential Center in New Jersey.
2014-11-25
Coming off two strong wins, heavyweight Travis "Hapa" Browne keeps his win streak alive with a first round KO victory over Josh Barnett at UFC 168. Browne looks to get back in title contention as he faces Brendan Schaub at UFC 181 in Las Vegas, Nevada.
2014-11-25