Aperçu des offres des paris fictifs de l'UFC 161 : Les combats préliminaires

Visitez UFC.com/Fantasy afin de jouer...
UFC lightweight John MaguireParfois les combats les plus serrés ont lieu lors de la carte préliminaire d'un événement, et c'est d'ailleurs ce qu'il est d'ores et déjà possible d'anticiper ce weekend lors pour l'UFC 161 qui sera présenté à Winnipeg, Manitoba, Canada.

En tête d'affiche de la carte préliminaire, il y aura la présentation d'un affrontement entre l'ancien aspirant au titre des poids mi-moyens de l'UFC, Jake Shields - qui fera un retour chez les 170 libres après avoir flirté avec les poids moyens lors de son dernier combat - et Tyron Woodley, un ancien aspirant au titre Strikeforce qui cherchera à faire sa marque dans l'Octogone pour une seconde fois après avoir ét déclaré vainqueur à la suite d'un KO aussi rapide que dévastateur lors de sa première présence dans la cage.

Le Canadien Sam Stout sera aussi de retour et affrontera le remplaçant de son adversaire original, James Krause, alors que Yves Jabouin et Dustin Pague tenteront tous deux de rebondit après avoir subi un récent revers.

Voici donc une analyse sommaire des combats préliminaires de l'UFC 161 et un aperçu des athlètes ayant un net avantage dans le but de vous aider à faire vos prédictions au jeu de paris fictifs "UFC Pick ‘Em".

1) Tyron Woodley est un poids mi-moyen qui évolue rapidement et qui a déjà démontré de solides habiletés en pied-poing lors de ses derniers combats. Cela lui sera-t-il suffisant afin de contenir les tentatives de soumissions de Jakes Shields? Woodley a peut-être obtenu une victoire par KO lors de ses débuts à l'UFC, mais il est indéniable que la meilleure arme de ce dernier est sa lutte. Pendant la majeure partie de sa carrière Strikeforce, Woodley a été un lutteur dominant qui pouvait aisément repousser ses adversaires sur leur dos. Quant à sa défensive, elle a été irréprochable : il a su éviter les mises au sol de ses adversaires dans 88 des cas. Il serait cependant difficile de passer sous silence le fait que Woodley n'a jusqu'à présent jamais affronté de tenaces attaquants tels que Shields, qui tentera assurément de l'emmener au tapis à la première occasion. Lorsqu'il était au sommet de sa forme pendant les cinq années où il avait cumulé 15 victoires consécutives, Shields était considéré comme un des meilleurs combattants au monde parce qu'il pouvait amener n'importe lequel de ses adversaires au sol, pour ensuite les soumettre la plupart du temps. Cependant, Woodley représente une grosse commande, mais n'oublions pas que Shields ne s'est incliné que devant les meilleurs des meilleurs chez les poids mi-moyens. Ses deux revers ont été aux mains de l'actuel champion des poids mi-moyens de l'UFC, Georges St-Pierre, et celui qui figure parmi la courte liste des futurs aspirants potentiels de cette catégorie, Jake Ellenberger. À l'exception de ces deux défaites, Shields n'a pas perdu depuis huit ans et si son retour chez les poids mi-moyens s'effectue sans heurt, tel qu'on est en droit de s'y attendre, il est fort probable qu'il ait le dessus sur Woodley au terme de 15 minutes.

2) Remplacer un autre combattant à la dernière minute est certes difficile pour tout athlète, mais sans égard à la situation, ce ne sera assurément pas facile pour James Krause d'obtenir une première victoire à l'UFC considérant qu'il affrontera le vétéran chevronné, Sam Stout. Krause a accepté ce combat à peu de temps d'avis, mais il s'entraînait déjà à ce moment pour un autre affrontement, donc en principe, il ne devrait pas être totalement acculé au pied du mur pour ce combat. Krause a remporté ses sept derniers affrontements, mais n'a jamais affronté un cogneur comme Stout par le passé. Stout touche généralement la cible avec 4.18 frappes par minute et esquive les mises au sol de ses adversaires dans 77% des cas. Krause aime aussi échanger, mais lors de ce combat, cela pourrait tout simplement se retourner contre lui. Stout est une véritable machine lorsqu'il combat pendant trois rounds et il devrait normalement remporter la victoire par décision.

3) Lors de l'affrontement entre Sean Pierson et Kenny Robertson, tout dépendra de l'orientation que prendra le combat. Sans dire que ces deux combattants ne sont pas agiles dans tous les aspects des AMM, mais il faut toutefois reconnaître que Pierson est un sérieux cogneur alors que Robertson est plutôt reconnu pour l'excellence de son jeu au sol. Pierson s'en est tiré à bon compte par le passé contre d'excellents lutteurs, notamment en disposant de combattants tels que Matt Riddle et Jake Hecht, tout en réussissant à frapper à plein régime. Le seul revers de Robertson à l'UFC a été face à des lutteurs supérieurs, mais la clé pour lui dans ce combat sera de savoir s'il pourra ou non amener Pierson au sol. Pierson a un certain avantage sur lui, notamment parce que ses deux seuls revers ont été aux mains de Jake Ellenberger et Dong Hyun-Kim – deux des meilleurs combattants au monde chez es 170 livres. Le grand volume de frappes de Pierson et sa défensive contre les mises au sol pourraient donner du fil à retordre à Robertson, mais attendez-vous à ce que cet affrontement se rende à la décision parce que malgré ses trois victoires à l'UFC, le cogneur canadien n'a jamais fini aucun de ses adversaires. Aussi, parce que ce combat s'annonce pour être particulièrement serré, faire la bonne prédiction vaudra un 120 points additionnels.

4) L'ancien poids mi-moyen John Maguire tentera de revenir sur les rails alors qu'il passera chez les poids légers pour son combat contre Mitch Clarke lors de l'UFC 161. Les deux combattants ont récemment écopé de revers consécutifs, donc il s'agira d'un affrontement que ni un, ni l'autre ne pourra se permettre d'échapper. Si Maguire a un certain avantage (assumant que sa coupe de poids à 155 livres se passe sans anicroche), c'est celui d'exceller en soumission et de reprendre rapidement le dessus lorsque les choses se détériorent. Si le combattant britannique a fait bonne impression en début de carrière à l'UFC, il sait que la victoire lui est cette fois-ci indispensable. Il ne réussit ses mises au sol qu'une fois sur deux, une moyenne avouons-le plutôt ordinaire, mais il s'est cependant montré infaillible par le passé lorsqu'une ouverture se présentait pour une soumission. Maguire possède tout un arsenal de clés de bras à sa disposition et si Clarke ne se montre pas prudent, il pourrait fort bien se faire renvoyer à la maison mal en point à la fin de l'UFC 161.



Médias

Récent
Lyoto Machida wants to be bigger, stronger, and faster when he takes on CB Dollaway at Fight Night Barueri on Saturday. Find out how he plans to implement his game plan and how a win would boost his confidence as a fighter.
2014-12-17
Former UFC light heavyweight champion Lyoto Machida has been reenergized since he moved from Brazil to Los Angeles to improve his training. He takes the first step back to another title shot when he faces CB Dollaway at Fight Night Barueri.
2014-12-17
CB Dollaway thinks he has the formula to knock off former champion Lyoto Machida. Dollaway talks about bringing constant pressure when he faces Machida at Fight Night Barueri.
2014-12-17
The Rankings Report is a weekly UFC.com series that gives you, the fans, an in-depth look into the official UFC rankings. This week Matt Parrino and Forrest Griffin talk about the new strawweight division and much more.
2014-12-17