Edgar de retour parmi les gagnants - Résultats de la carte principale de l'UFC 162

Voici le compte-rendu de la carte principale de l'UFC 162...
LAS VEGAS, le 6 juillet – Dans le MGM grand Arena, on a eu droit à des belles démonstrations de boxe, de lutte, de jiu-jitsu et surtout de hargne lors de la carte principale de l’UFC 162. Aucun des combat n’a été facile et tous les gagnants ont été obligés de se surpasser pour s’imposer contre des adversaires déterminés et dangereux.

Frankie Edgar vs Charles Oliviera

Le rythme de ce combat était frénétique, dès la première minute Edgar a sonné Oliviera avec une droite avant de le renverser pour une tentative d’emmené au sol et envoyer quelques coups de poings avant d’éviter une tentative de clé de jambe pour se remettre debout. Et le combat n’a pas ralenti durant tout le round. La boxe et la lutte d’Edgar lui ont permis de s’imposer avec des directs du droit, qui ont touchées souvent, et des emmenés au sol efficace.

Au deuxième round, Oliviera a commencé à être à l’aise debout, alors Edgar l’a mis sur le dos et a commencé à frapper depuis la garde. Oliviera s’est remis debout à deux minutes de la fin du round et des beaux échanges de coups ont suivi. Oliviera a touché avec des coups de pieds et de poings tandis que Frankie a touché avec ses poings. Il a mis Oliviera au sol en fin de round, mais le Brésilien a contré avec une guillotine qu’il n’a pas eu le temps de finaliser.

Oliviera a voulu imposer son jab en début du dernier round, mais Edgar a contré avec des directs des deux mains avant de mettre son adversaire au sol. Il ne l’a pas suivi au sol ce qui a permis à Oliviera de se relever et de toucher avec des directs très solides. Des échanges se sont poursuivis et les deux hommes ont touché, Frankie toujours avec ses poings et Oliviera avec ses poings et ses coudes. A deux minutes de la fin du round, Edgar a sonné le Brésilien avec un direct du droit et a cherché à le finaliser avec des gros coups, dont un coup de genou à la volée. Il a ensuite mis Oliviera au sol, ce qui a sans doute sauvé le Brésilien qui a réussi à ralentir le rythme et survivre jusqu’au dernier coup de gong.

Victoire par décision unanime pour Frankie Edgar

Roger Gracie vs Tim Kennedy

Des combats grappler vs striker n’existent plus en haut niveau du MMA, mais à l’annonce de ce combat ,on croyait connaître d 'avance les stratégies respectives des deux combattants. Alors lorsque Gracie a réussi un emmené au sol après moins d’une minute du combat, on aurait pu croire que c’était le début de la fin. Mais l’ancien champion de StrikeForce a réussi à se remettre debout et, malgré un deuxième emmené au sol et après plus d’une minute passée avec Gracie accroché à son dos, Kennedy a fini le round en position dominante.

Kennedy a commencé le deuxième round avec quelques coups de poings avant de surprendre tout le monde et mettre Gracie au sol. L’Américain a commencé une attaque de frappes au sol en évitant toute tentative de soumission ou de renversement de Gracie avant que ce dernier se remette debout. Après un court instant contre la cage, Kennedy a remis Gracie au sol de nouveau et s’est retrouvé dans la garde de Gracie. L’arbitre a remis le combat debout et Kennedy a touché avec quelques coups de poings avant de finir le round au corps à corps contre la cage.

Les deux hommes ont passé plus de temps debout au dernier round, ce qui était clairement à l’avantage de Kennedy qui a touché avec beaucoup de coups de pieds. Gracie a réussi un emmené au sol après deux minutes, mais Kennedy s’est remis immédiatement debout en continuant à toucher avec des coups de pieds sur un Gracie très fatigué, avant de finir le combat avec des coups de poings contre la cage.

Victoire par décision unanime pour Tim Kennedy

Tim Boetsch vs Mark Munoz

Ces deux poids moyens sont connus pour leur puissance de frappe et leur lutte .Et on a eu une démonstration dès le début du round, Boetsch a tenté un emmené au sol tandis que Munoz s'est défendu .Tous les deux ont mélangé des grosses frappes à chaque opportunité. Après une séparation, la situation s'est inversée, Munoz a cherché le sol, et y est arrivé. Mais Boetsch a renversé la tendence et les deux hommes ont échangé debout plusieurs fois entre les tentatives d’emmenés au sol de la part de Munoz.

Boetsch avançait plus au deuxième round avec ses frappes, pour mettre la pression sur son adversaire et le fatiguer. Cela semblait fonctionner au début du round et Munoz a montré des signes de fatigue, mais il a réussi un emmené au sol en commençant une attaque avec des frappes. Boetsch a encaissé beaucoup de coups, mais s’est bien défendu. Une minute avant la fin du round, il a tenté un emmené au sol mais Munoz l’a renversé en passant une minute à le punir avec des coups au corps.

C’est Munoz qui était agressif au dernier round avec des emmenés au sol, et Boetsch a essayé de contrer avec des tentatives d’étranglement. Après quelques échanges de position, Munoz a réussi à établir une position dominante et a recommencé son attaque aux coups de poings et a également tenté une(un) kimura et un étranglement arrière. Boetsch n’a jamais renoncé à la victoire, il a constamment essayé d’améliorer sa position et a tenté plusieurs clés de jambes, mais n’a jamais réussi à s’en sortir.

Victoire par décision unanime pour Mark Munoz

Dennis Siver vs Cub Swanson

Après un court échange de coups debout, Dennis Siver a attrapé la jambe de Swanson pour le mettre au sol. L’Allemand a cherché à se servir de son avantage de poids pour contrôler l’Américain, mais n’a pas réussi à monter d’attaque. Swanson s’est défendu et s’est remis debout peu avant la fin du round et a fini le round avec quelques coups de pieds.

Au deuxième round, les deux combattants ont décidé de rester debout la plupart du temps et échanger des coups de poings et de pieds. Chaque combattant a eu des moments forts en tentant de placer leur technique préférée : le coup de pied retourné pour Siver, la roue pour Swanson, mais l’avantage était pour Swanson, plus rapide et plus précis. A une minute de la fin du round, Siver a tenté un emmené au sol mais Swanson l’a contré avec une projection du judo pour atterrir dans la position montée. Siver s’est défendu désespérément mais Swanson l’a contré et a fini le round avec une tentative d’omoplata.

Au troisième round, Swanson a augmenté le rythme pour pousser son avantage de vitesse. Ses coups précis ont touché à chaque fois et Siver a trébuché avant de tomber au sol au milieu du round. Swanson est resté debout pour faire tomber une pluie de coups de poing et l’arbitre a mis fin au combat.

Victoire par TKO au troisième round pour Cub Swanson


Voir les photos de l'UFC 162

Médias

Récent
Dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine; Urijah Faber a remporté la victoire par soumission sur l'étoile montante Alex Caceres lors de l'UFC 175.
2014-11-26
Le poids plume Charles Oliveira a été le premier homme à soumettre Hatsu Hioki et représente la nouvelle génération de combattants brésiliens. Voyez maintenant Oliveira se mesurer à Jeremy Stephens lors de l'UFC Fight Night : A Champion Will Be Crowned.
2014-11-28
En tête d'affiche d'Invicta FC 9, Michelle "The Karate Hottie" Waterson affrontait Yasuko Tamada. Waterson défendra ton titre contre l'aspirante brésilienne et spécialiste en soumission, Hercia Tiburcio, à Invicta FC 10 en direct sur UFC FIGHT PASS.
2014-11-28
Pour la toute première fois, Ultimate 100 Knockouts, une émission spéciale originalement présentée à la télévision à la carte, est maintenant disponible sur UFC FIGHT PASS. Voyez plus de trois heures des meilleurs KO de l'histoire de l'UFC.
2014-11-26