UFC 165 - Aperçu des combats préliminaires

Visitez UFC.com/Fantasy afin de faire vos prédictions...
UFC bantamweight Ivan MenjivarLa portion préliminaire de la carte de l'UFC 165 offrira certain des affrontements qui promettent d'être les plus serrés de la carte, tout en vous offrant un aperçu de qui sont les actuelles stars montantes et talents les plus prometteurs.

L'ancien participant de la série The Ultimate Fighter, Mike Ricci, tentera de faire la fierté de ses admirateurs locaux alors qu'il affrontera le poids léger Myles Jury.

Aussi en sous-carte, le toujours flamboyant Stephen "Wonderboy" Thompson tentera d'ajouter une autre victoire à sa fiche alors qu'il sera opposé à Chris Clements, tandis qu'Alex Caceres et Roland Delorme se feront face dans le cadre d'une confrontation opposant deux excitants grapplers.

Dans l'aperçu d'aujourd'hui, nous allons passer en revue la carte des combats préliminaires et tenterons de déterminer qui seront les meilleurs choix de l'UFC 165.

1) Myles Jury est un nom que vous connaîtrez tous d'ici les 12 prochains mois. Cet ancien participant à deux éditions de la série téléréalité The Ultimate Fighter (sa première participation s'étant terminé à la suite d'une blessure et par élimination lors de la seconde) était assurément un des combattants les plus talentueux des saisons précédentes. Jury est un puissant lutteur possédant son propre style de combat au sol qu'il nomme le "Jury Jiu-Jitsu" et peu importe quelle en est la formule, elle fonctionne. Jury est invaincu depuis ses débuts à l'UFC et possède une fiche parfaite de 3-0 incluant une performance ahurissante contre Michael Johnson ainsi qu'une victoire expéditive par KO sur Ramsey Nijem. Jury est bien entouré, lui qui s'entraîne au Alliance Training Center en compagnie de combattants notables tels que Alexander Gustafsson, Phil Davis et le champion poids coq de l'UFC, Dominick Cruz.

Il ne l'aura cependant pas facile cette fois-ci face à Mike Ricci qui est un combattant en constante évolution qui travaille en compagnie des meilleurs partenaires d'entraînement au monde, dont le champion des poids mi-moyens Georges St-Pierre et Rory MacDonald. De plus, Ricci est gaucher, ce qui peut être un véritable cauchemar pour les combattants qui n'ont pas l'habitude de voir les attaques venir de la gauche. Là où Ricci a montré des signes de faiblesse lors de précédents revers à l'UFC fut contre le puissant lutteur Colton Smith qui l'a envoyé sur son dos pour le maintenir ensuite dans cette fâcheuse position. Jury pourrait employer une stratégie similaire, bien qu'il soit plus habile et plus fort en pied-poing. Jury tentera de se montrer imprévisible et emmènera probablement Ricci au sol à répétition au cours des 15 minutes.

2) Attendez-vous à des étincelles lors de la confrontation opposant Stephen "Wonderboy" Thompson et Chris Clements à l'UFC 165. Les deux combattants sont réputés pour livrer d'excellents combats debout et lorsqu'ils combattent dans l'Octogone, il y a toujours la possibilité que quelque chose de fou ou de flamboyant se produise. Thompson s'est imposé de lui-même comme référence dans la division des poids mi-moyens à l'UFC pour la créativité de ses attaques en pied-poing. Il possède un bagage en karaté et pratique le kickboxing depuis qu'il est en âge de marcher. Frapper est quelque chose de naturel pour Thompson, et comme un autre karatéka que plusieurs fans de l'UFC connaissent Lyoto Machida, ce mi-moyen est imprévisible et combat tout en angles. Clements est proactif en pied-poing, mais ne défend que 49% des frappes de ses adversaires, ce qui représente probablement 51% de moins que ce qu'il lui serait conseillé de faire contre Thompson. Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme "Wonderboy" et ce dernier, en étant, maintenant à son quatrième combat à l'UFC, il sera maintenant dans son élément de confort et comme il n'aura pas à se soucier des mises au sol, il devrait être capable d'épater en pied-poing et pourrait même être un sérieux candidat au KO de la soirée.

2) C'est fou de penser au nombre de combattants reconnus qu'a pu affronter Ivan Menjivar en carrière, sa fiche étant à elle-seule une longue liste de combattants reconnus. Menjivar est un vétéran ayant livré pas moins de 30 combats en carrière et s'il en a perdu quelques-uns en cours de route, il n'est pas le genre de combattant à s'incliner devant n'importe qui. Parmi ceux qui ont déjà vaincu Menjivar, Georges St-Pierre, Urijah Faber et Matt Serra. Cette fois-ci, il affrontera le remplaçant Wilson Reis, qui est un combattant qui excelle en jiu-jitsu brésilien dont 8 des 16 victoires en carrière ont été par soumission. Il est présentement sur une séquence de quatre victoires consécutives et il ne peut pas être considéré comme un remplaçant de dernière minute puisqu'il s'était entraîné en vue de participer à l'UFC Fight Night au Brésil, mais son combat avait été annulé. Il est donc en camp d'entraînement depuis plusieurs semaines déjà.

Reis est un excellent combattant au sol, mais Menjivar est un vrai guerrier et lorsqu'il se retrouve en mauvaise posture, il est capable de s'en tirer. Et ajoutons à cela son niveau d'expérience inégalé. Les revers de Menjivar au cours des quatre dernières années à l'UFC et à la WEC ont été contre des adversaires figurant au top 10, il domine allégrement les autres. Menjivar aura assurément à esquiver bon nombre de mises au sol de la part de Reis, mais une fois cela fait, il devrait être capable de l'emporter debout. Attendez-vous à une victoire par décision de Menjivar, qui devrait contrôler son rival et neutraliser Reis qui tentera de l'emmener au sol pendant 15 minutes.

4) Roland Delorme affrontera Alex Caceres dans un combat qui sera complètement à l'opposé de ce que nous verrons dans le combat Thompson et Clements. Si ces deux poids coq travaillent à améliorer leurs frappes, il n'en demeure pas moins que c'est au sol qu'ils ont le plus de succès. Delorme est une ceinture brune en jiu-jitsu brésilien et ceinture noire en judo, tandis que Caceres est un grappler excitant ayant déjà quatre victoires par soumission à son palmarès. Caceres est un excellent choix pour les parieurs puisqu'il s'est passablement amélioré en tant que combattant lors de son passage à The Ultimate Fighter et lors de ses apparitions suivantes à l'UFC. Caceres est imprévisible et il est difficile à vaincre.

La différence cette fois-ci est l'habileté de Delorme à amener le combat au sol et y demeurer. Son style suffocant en jiu-jitsu peut déconcerter tout adversaire; il tente en moyenne 2.6 soumissions à chaque 15 minutes qu'il passe dans la cage. Delorme réalise aussi en moyenne 3.89 mises au sol par combat et c'est exactement à ce niveau qu'il cherchera à briller lors de ce combat. S'il peut emmener Caceres au tapis, la rapidité d'exécution de Delorme au sol – où il tente toujours de prendre la position dominante pour finir ses adversaires – devrait lui permettre d'avoir l'avantage. Il ne faut toutefois pas compter Caceres pour vaincu, donc ce devrait être un combat de trois rounds intéressant rempli de tentatives de soumission et d'esquives.


Médias

Récent
Watch the official weigh-in for Invicta FC 9, live Friday, October 31 at 5pm/2pm ETPT.
2014-10-27
Le poids moyen Michael "The Count" Bisping a affronté le vétéran de l'UFC Brian Stann lors de l'UFC 152. Voyez maintenant Bisping se mesurer à Luke Rockhold en combat principal de l'événement UFC Fight Night Sydney.
2014-10-31
L'ancienne star de football et poids mi-lourd Ovince Saint Preux a endormi Nikita Krylov avec un étranglement "à la Von Flue". Voyez Saint Preux se mesurer à Mauricio "Shogun" lors du combat principal de l'UFC Fight Night Uberlandia.
2014-10-31
UFC Minute host Lisa Foiles runs down all of the need-to-know news for Friday, October 31.
2014-10-30