McGregor triomphe - Résultats des combats préliminaires de l'UFC Fight Night : Shogun vs Sonnen

Ci-bas le compte-rendu des combats préliminaires de l'UFC Fight Night.
BOSTON, 17 août – La vedette montate irlandaise chez les poids plume, Conor McGregor, n'a peut-être remporté ni bonus de combat, KO ou soumission de la soirée lors de sa seconde présence dans l'Octogone face à Max Holloway à l'événement UFC Fight Night samedi soir au TD Garden, mais il a définitivement livré la marchandise en disposant du redoutable Hawaïen au terme de trois rounds.

Le combattant de Dublin a remporté le combat par le pointage de 30-27 (deux fois) et 30-26. Il s'agit d'un second gain consécutif pour celui qui avait vaincu Marcus Brimage en avril dernier.

Les attaques de McGregor ont commencé avec des coups de pied à la tête, au corps et aux jambes, ce qui a fait réagir la foule. La première frappe significative ayant touché la cible a cependant été un uppercut de la droite, ce qui a aussitôt fouetté son ennemi. C'est cependant lui qui a touché son rival pour une seconde fois, Holloway semblant avoir du mal à trouver son rythme alors que McGregor intensifiait le sien. À la fin de l'engagement, McGregor s'est impunément précipité sur son adversaire, sans qu'Holloway ne puisse faire quoi que ce soit pour l'arrêter.

Les trois premières minutes du second round ont été similaires pour Holloway, McGregor le malmenant avec des coups de poing et de pied avant d'attraper sa jambe à la suite d'un coup de pied pour l'envoyer au tapis. McGregor, qui a dit après le combat s'être blessé au genou durant cette séquence, est demeuré actif au sol, puis est éventuellement passé en position de côté peu avant la fin du round.

Sentant la soupe chaude, Holloway a tenté de montrer une certaine agressivité en début de troisième round, seulement, il s'est facilement fait emmener au sol par McGregor. Après une minute et demie, McGregor est passé en position montée, mais il a rapidement perdu son avantageuse position. Il est demeuré en position dominante, puis est repassé en position montée pour lancer quelques frappes avant de se relever avec une minute à faire. McGregor a cependant tenu à retourner au sol dans les dernières secondes de l'affrontement, obtenant une nouvelle mise au sol et consolidant ainsi sa victoire.

Avec cette victoire, McGregor voit sa fiche passer à 14-2; celle de Holloway indique désormais 7-3.

Entrevue d'après-combat de Conor McGregor

MICHAEL McDONALD vs BRAD PICKETT

Michael McDonald s'est de nouveau inscrit dans la colonne des victoires lors de sa première présence dans l'Octogone suivant son revers en combat de championnat contre Renan Barao plus tôt cette année. Il a notamment impressionné tant debout qu'au sol avant de soumettre le poids coq Brad Pickett au second round.

Après que les deux hommes aient passé un moment à s'étudier, les choses se sont envenimées. McDonald (16-2) s'est porté à l'attaque et a ébranlé Pickett plusieurs fois, tout comme il l'a aussi envoyé visiter le sol à quelques reprises. Étonnamment, c'est quand l'arbitre Kevin McDonald semble avoir songé à mettre un terme à l'affrontement que Pickett est revenu à la vie. Or, Pickett ne pouvait rien contre les frappes précises et puissantes de McDonald et ça l'a empêché de pouvoir initier toute offensive de son cru.

Ayant pu récupérer durant les 60 secondes de pause entre les rounds, Pickett a tenté de revenir en force au second engagement, notamment en touchant la cible avec quelques solides coups et en élevant son jeu d'un cran au sol. Mais au moment où le vent semblait tourner, McDonald l'a coincé dans un étranglement triangulaire et l'a forcé à taper à 3:43.

Entrevue d'après-combat

STEVEN SILER vs MIKE BROWN

Steven Siler totalement gâché les plans de Mike Brown et a été à hauteur de son surnom – “Super” – en disposant de l'ancien champion des poids plume de la WEC au premier round.

Alors que les deux vétérans poids plume se sont engagés en pied-poing, Siler (23-10) a frappé le premier et assez rapidement, ce qui lui a permis d'envoyer Brown au sol avec un uppercut. Brown (26-9), qui combattait chez lui en Nouvelle-Angleterre pour la première fois depuis 2004, a tenté de retrouver ses repères dès qu'il a touché le tapis, mais Siler lui a balancé deux autres droites, ce qui a forcé l'arbitre Yves Lavigne à s'interposer afin de mettre un terme à l'affronter à la marque de 50 secondes.

Entrevue d'après-combat de Steven Siler

DIEGO BRANDAO vs DANIEL PINEDA

Le vainqueur de la 14ème édition de la série The Ultimate Fighter, Diego Brandao, a continué de grimper les échelons de la division des poids plume en remportant la victoire au terme de trois rounds remplis d'action chaudement disputés à Daniel Pineda.

Les trois juges ont rendu des cartes de pointage de 29-28 en faveur du Brésilien.

Les deux poids plume se sont lancés agressivement, comme l'auraient fait deux poids lourds, et c'est Brandao qui a eu le meilleur des échanges en début de premier round. À la suite de chaque coup, Pinada a contre-attaqué et la foule n'a pas tardé à montrer des signes d'appréciation. Avec moins de deux minutes à faire, Brandao a obtenu une mise au sol, mais n'a pas su capitaliser, puis il a laissé son rival se relever pour ensuite échanger avec ce dernier à un rythme relativement impressionnant.

Après avoir commencé le second round comme le premier, Brandao a obtenu une mise au sol et a commencé à travailler au tapis, mais Pineda s'est bien défendu et a même tenté de compléter une soumission avant de se relever. Brandao était cependant déterminé à emmener son adversaire au tapis et il a vu son souhait se réaliser quelques minutes plus tard avec la réussite d'une autre mise au sol. Cette fois, Pineda a tenté un kimura, puis l'a utilisé afin de renverser son adversaire pour ensuite prendre la position montée. De là, le Texan a déchargé de puissantes frappes alors que Brandao tentait de se défendre. À un certain moment, il s'est échappé de sa position précaire et a tenté d'agripper la jambe de Pineda, sans succès. Il a cependant réussi à atteindre le son de cloche afin de pouvoir bénéficier d'un autre round.

Brandao a réussi quatre mises au sol au cours du dernier round, mais n'a pas su capitaliser, ce qui en théorie a laissé la chance à Pineda de pouvoir sortir le grand jeu au troisième round. Or, alors que s'écoulaient les secondes, c'est Brandao qui a eu le dernier mot en ébranlant son rival d'un puissant coup de poing suivi peu après d'un coup de pied qui a manqué la cible au cours de la dernière minute, mais qui lui a permis de consolider sa victoire.

Avec ce gain, Brandao voit sa fiche passer à 22-8; celle de Pineda indique désormais 18-10.

Entrevue d'après-combat de Diego Brandao

MANNY GAMBURYAN vs COLE MILLER

Les vétérans de la cinquième édition de la série The Ultimate Fighter Manny Gamburyan et Cole Miller se sont rencontrés lors d'un divertissant combat chez les poids plume qui s'est terminé par la victoire de Gamburyan par une décision unanime, mais non moins serrée.

“Je ne sens bien après avoir obtenu cette victoire”, a déclaré "The Anvil". “On se sent toujours bien après avoir gagné un combat. C'est quand on revient à la maison qu'on commence généralement à en ressentir les contrecoups. Ça été très difficile d'être inactif pendant toute l'année en raison d'une blessure et maintenant que je suis guéri, je suis prêt.”

“Je ne suis pas d’accord avec la décision”, a déclaré. “Je suis ici à Boston et j'ai tenté de boxer, de donner des coups de pied, de genou, de coude et de jouer mon jeu et je croyais que j'aurais le support des juges ici au Massachusetts. C'est une ville qui a une histoire riche en sport de combat. Tout mon respect à Manny. Il a fait ce qu'il avait à faire et il a gagné. Je devrai revoir les enregistrements, mais regardez mon visage et le sien et honnêtement, dites-moi qui a gagné.”

Les juges ont rendu des cartes de pointage de 30-27, et 29-28 (deux fois) en faveur de Gamburyan, qui voit ainsi sa fiche passer à 15-8; celle de Miller indique désormais 19-8

Reconnus principalement pour leur jeu au sol, Miller et Gamburyan ont plutôt choisi d'échanger debout pendant presque tout le premier round. Miller a touché la cible avec des coups précis à distance tandis que Gamburyan s'est imposé avec des coups de pied aux jambes. Avec moins de 90 secondes à faire, Gamburyan a tenté de changer l'orientation que prenait le combat avec une bruyante mise au sol. Or, à la fin du round, Miller était de retour debout et le frappait.

Un coup au son de la cloche a ébranlé Gamburyan et a retardé le début du second engagement puisque les médecins ont dû l'examiner avant de donner leur aval. Lors de la reprise, Gamburyan a pris le contrôle au tapis en position dominante, mais a payé le prix de son initiative, son visage ensanglanté en témoignant. Miller n'a pas cessé de tenter de se relever, mais Gamburyan était tenace dans son initiative de le garder au sol. Avec 30 secondes à faire, Miller a été capable de se libérer puis a travaillé en pied-poing jusqu'au son de cloche.

Au troisième round, le jeu de Miller debout a été brillant, tant offensivement que défensivement. Il a su esquiver les puissantes frappes de "The Anvil" après l'avoir touché d'un solide coup de genou. Miller s'est ensuite fait emmener au sol par Gamburyan, qui l'a maintenu au tapis jusqu'à la fin de l'affrontement.

Entrevue d'après-combat de Manny Gamburyan.

OVINCE ST. PREUX vs CODY DONOVAN

La vedette montante chez les poids mi-lourds, Ovince St. Preux, a rapidement réussi à créer un revirement après un début de combat difficile laissant présager le pire face à Cody Donovan, qu'il a mis KO.

Malgré le fait qu'il a ébranlé St. Preux à deux reprises en début de combat, Donovan a décidé de tenter une mise au sol, mais c'est St. Preux qui est atterri en position dominante au tapis. Depuis cette position, St. Preux a ouvert la machine avec des frappes au sol, et a mis Donovan KO à la marque de 2:07 du premier engagement.

Avec cette victoire, OSP voit sa fiche passer à 14-5; celle de Donovan indique désormais 8-3.

Entrevue d'après-combat d'Ovince St. Preux.

JAMES VICK vs RAMSEY NIJEM

Reconnu principalement pour ses habiletés en pied-poing, James Vick a montré qu'il était aussi capable de soumission de qualité en forçant Ramsey Nijem à taper lors du premier combat de la soirée chez les poids légers.

Il s'agit d'une première victoire à l'UFC pour Vick (5-0) qui avait été tenu à l'écart en raison d'une chirurgie à l'épaule résultant de son passage à la 15ème édition de la série The Ultimate Fighter.

Dès le début de l'affrontement, Nijem a cherché à emmener Vick au sol, mais ce dernier a résisté, puis il l'a pris en guillotine pour ainsi le forcer à taper à 58 secondes.

Entrevue d'après-combat de James Vick.

Médias

Récent
The Ultimate Insider vous offre un aperçu du camp d'entraînement de l'ancienne olympienne Sara McMann. Voyez McMann à l'oeuvre dans l'Octogone lors de l'événement Fight Night Bangor le 16 août prochain.
2014-07-27
Anthony "Rumble" Johnson a récolté une impressionnante victoire à l'événement Fight Night San Jose. Écoutez-le commenter sa victoire auprès de Joe Rogan.
2014-07-26
Écoutez Robbie Lawler parler à Joe Rogan après sa victoire par décision au terme de 5 rounds sur Matt Brown lors de l'événement. Lawler sera maintenant le prochain à affronter le champion des poids mi-moyens de l'UFC, Johny Hendricks.
2014-07-26
Écoutez les commentaires de Dana White, Robbie Lawler, Anthony Johnson et plus dans cette vidéo des faits saillants de la conférence de presse d'après-combat.
2014-07-26