Aperçu de l'UFC Fight Night : Les combats préliminaires

Visitez UFC.com/Fantasy afin de jouer...
UFC lightweight Abel TrujilloL'UFC Fight Night sera présenté à Indianapolis le 28 août et il s'agira du second événement présenté sur le réseau FOX Sports 1 aux États-Unis. Lors du combat principal de cet événement, l'ancien champion intérimaire des poids mi-moyens Carlos Condit affrontera Martin Kampmann.

Les combats préliminaires, qui seront présentés sur FOX Sports 2 aux États-Unis (Sportsnet 360 au Canada et UFC.TV partout dans le monde) ainsi que sur Facebook et YouTube, mettront aussi à l'affiche d'importants affrontements dont celui marquant le retour du cogneur et vétéran de TUF, Dylan Andrews, ainsi que celui mettant en vedette le combattant local Darren Elkins qui voudra faire bonne impressionnant devant les siens alors qu'il fera face au redoutable Hatsu Hioki.

Lors de l'aperçu d'aujourd'hui, nous mettrons l'emphase sur les combats préliminaires au cours desquels bon nombre de combattants tenteront de rebondir suite à de récents revers, et où de futurs espoirs tenteront de faire leur marque dans l'espoir de se tailler une place sur une prochaine carte principale.

1) Dylan Andrews frappe vraiment, vraiment fort. S'il y a une chose que nous avons apprise de ce Néo-Zéalandais durant sa participation à la série The Ultimate Fighter, c'est que lorsqu'il lance des coups, ce n'est jamais dans l'optique d'accumuler des points; c'est pour obtenir le KO. Andrews est un cogneur brutal et puissant des deux mains et de plus, il ne craint pas de combattre au sol. Lors de ce combat, il affrontera le judoka suédois Papy Abedi, qui tente toujours se trouver sa place à l'UFC. Abedi ne l'a pas eu facile à ses débuts, affrontant coup sur coup Thiago Alves et James Head avant d'obtenir un premier gain à l'UFC sur Besam Yousef en avril. Grâce à son bagage en judo, Abedi est capable d'utiliser des projections et mises au sol afin de déstabiliser Andrews, mais comme il ne réussit en moyenne à emmener son adversaire au tapis que dans 55 pour cent des cas, cela pourrait bien ne pas être suffisant cette fois-ci. Andrews devrait sortir en force et tenter de s'imposer rapidement comme agresseur. Ce combat pourrait être candidat au KO de la soirée si le souhait d'Andrews se réalise.

2) Un espoir à surveiller durant les combats préliminaires est le combattant originaire du Colorado, Brandon Thatch. S'entraînant au même centre d'entraînement ayant déjà produit des vedettes telles que Shane Carwin et Nate Marquardt, Thatch est un mi-moyen particulièrement polyvalent qui a mis du temps à joindre les grands de l'UFC et maintenant qu'il y est, on peut s'attendre à ce qu'il fasse sa marque rapidement. Il aura un rude défi à relever en la personne de Justin Edwards, qui a cependant parfois un peu de mal à être constant dans ses performances, ce qui pourrait faire que Thatch puisse prendre l'avantage. Thatch est capable de gagner par KO ou par soumission, mais Edwards n'est pas un combattant qui abdique facilement. Considérant les 40 points bonus pouvant être récoltés, il convient de miser sur Thatch qui voudra impressionner lors de ses débuts et qui devrait l'emporter par décision.

3) Deux lutteurs tenteront de rebondir après de récents revers alors que James Head affrontera Jason High au cours d'un des combats les plus intéressants de la sous-carte. Depuis qu'il est passé des poids moyens aux poids mi-moyens, Head est apparu comme une étoile montante jusqu'à ce qu'il se fasse mettre KO par Mike Pyle lors de son dernier combat. La même chose peut être dite de High, qui a frappé son Waterloo - Erick Silva - lors de son dernier affrontement. High est un solide lutteur qui a plusieurs importantes victoires à sa fiche dont notamment un gain sur Jordan Mein, mais il a eu du mal contre d'autres talentueux grapplers. James Head a un parcours aussi reluisant, mais en plus, il est particulièrement gros pour un mi-moyen. Head n'a jamais manqué aucune de ses mises au sol jusqu'à présent à l'UFC et il a un avantage de portée de 5 pouces sur High. Il devrait être capable d'emmener son rival au sol quand il le voudra. Il est cependant difficile de croire qu'un des deux combattants puisse finir l'autre, donc force est d'admettre qu'il est possible que Head l'emporte par décision après avoir malmené High pendant 15 minutes.

4) Un autre possible candidat au bonus de combat de la soirée ou KO de la soirée pourrait être l'affrontement opposant Abel Trujillo à Roger Bowling en début d'événement. Les deux combattants aiment tout particulièrement échanger pour ultimement l'emporter par KO, donc ne vous attendez pas à ce que cet affrontement dure très longtemps, peut-être même pas tout un round. Trujillo a l'avantage, étant capable de mieux contrôler ses attaques et surtout considérant que 62% de ses frappes touchent la cible contre seulement 50% pour Bowling. Bowling demeure cependant d'un naturel athlétique – tout ce qu'un combattant pourrait demander en réalité – mais ses coups sont parfois si prévisibles ce que cela sera pour lui un net désavantage au cours de l'affrontement. Sa tendance à décharger anarchiquement ses frappes pourrait permettre à Bowling d'avoir les ouvertures nécessaires afin d'initier des attaques plus techniques et plus efficaces. Ce pourrait être une autre occasion de voir Bowling commencer en force, mais Trujillo mettre un terme prématurément à sa soirée.

Visitez UFC.com/Fantasy afin de jouer...

Médias

Récent
Brian Stann catches up with featherweight champion Jose Aldo and challenger Chad Mendes after their five-round brawl at UFC 179.
2014-10-25
UFC commentator Brian Stann speaks with UFC 179 co-main event winner Phil Davis in the Octagon after his victory over Glover Teixeira.
2014-10-25
Hear from light heavyweight Phil Davis following his win over Glover Teixeira in the UFC 179 co-main event. Davis opens up to UFC correspondent Megan Olivi about how he prepares to win every time he steps into the Octagon.
2014-10-25
UFC 179: Aldo vs Mendes 2 at Maracanazinho on October 25, 2014 in Rio de Janeiro, Brazil.
2014-10-25