Résultats des combats préliminaires de l'UFC on FUEL TV 2 - Shotgun dispose de Wisely

Ci-bas le compte rendu des combats préliminaire de l'événement UFC on FUEL TV 2...
STOCKHOLM, 14 avril – Après s’être incliné lors de ses deux premiers combats à l’UFC, le poids plume britannique Jason Young avait beaucoup de pression sur les épaules pour son affrontement contre Eric Wisely lors de l’UFC on FUEL TV samedi au Ericsson Globe Arena. Non seulement son contrat était-il été menacé s’il s’inclinait une fois de plus, mais cela signifierait aussi qu'il aurait échoué dans sa tentative de démontrer au monde entier les raisons pour lesquelles l’UFC l’avait signé en premier lieu.

Il y avait de grands enjeux, mais Young ne s’est pas écoulé sous la pression. Au contraire, il s’est plutôt ressaisi et était déterminé à ne pas essuyer de nouvel échec. Son jeu a été particulièrement méthodique tout au long de l’affrontement. Il a pris Wisely a partie et a fait preuve de retenue à plusieurs occasions afin de ne pas inutilement créer de possibles ouvertures pour son rival.

Wisely était lui aussi sous pression, ayant perdu son affrontement précédent, mais malgré son désir de sortir en force, il n’a pas su se renouveler et être inventif aux moments opportuns afin de surprendre son adversaire. Au cours des trois rounds, Young s’est inscrit à la carte de pointage avec ses mises au sol, coups de pied et solides droites. Même si Wisely est sorti en force en début de troisième round, Young a rapidement pu le tempérer et le contrôler à distance.

Young a remporté la décision unanime par le pointage de 30-28 et 29-28 à deux reprises. Il s’est montré heureux d’avoir pu faire démonstration de ses habiletés au cours de ce combat dont le résultat était crucial pour sa carrière. Voir l’entrevue d’après-combat de "Shotgun's".

Simeon Thoresen vs Besam Yousef
La rivalité était géographiquement naturelle entre les deux Scandinaves; Besam Yousef qui représentait la Suède et son rival Simeon Thoresen, qui défendait l’honneur de la Norvège. Si sur papier il était facile de croire que l’expérimenté Thoresen naviguerait aisément jusqu’à la victoire considérant que Yousef était novice et n’avait d’expérience que sur la scène locale suédoise, c’est toutefois en eaux troubles qu’il s’est retrouvé avant de réussir à obtenir le gain convoité. Yousef, transporté par la foule de son pays, est sorti en force et a tenté de s’imposer avec sa gauche et sa droite, ce qui a forcé Thoresen à se réveiller, lui qui est généralement d’un naturel plutôt calme.

L’expérience de Thoresen lui a permis de se soustraire de la volonté de Yousef d’échanger avec lui à courte portée. Lorsqu’une ouverture s’est finalement présentée, il a obtenu la mise au sol et a forcé Yousef sur son dos afin de prendre le contrôle. Toutefois, Yousef n’était pas prêt à se laisser ainsi dominer et il a débordé Thoresen, tout en le forçant à demeurer dans sa garde.

La performance de Yousef au premier engagement a trouvé écho dans la foule. Le second round a toutefois ramené les partisans suédois sur terre. Thoresen s’en est tenu à sa stratégie d’atteindre Yousef à distance, sauf peut-être au cours d’un bref moment en corps à corps où le Suédois a pu le toucher avec quelques coups de coude. Reprenant ses distances, Thoresen a projeté Yousef et s’est immédiatement précipité sur lui afin de tenter de lui parler un étranglement D’Arce.

S’il n’a ainsi pu soumissionner son rival, ce n’était toutefois que le début d’une suite de tentatives de soumission au cours de laquelle l’athlète qui est réputé être un des meilleurs grapplers européens est passé d’un D’Arce à une guillotine pour ensuite prendre le dos de Yousef et lui passer l’étranglement arrière, ce qui a forcé ce dernier à taper à la marque de 2:36 du second round. Écoutez ce que Thoresen avait à dire lors de son entrevue d’après-combat.

Yoislandy Izquierdo vs Reza Madadi
Un champion suédois de lutte contre un champion de karaté cubain – ce combat n’était assurément pas destiné à atteindre le temps limite réglementaire. La foule a littéralement explosé lors que Reza Madadi a fait son entrée.

Lorsqu’il a amené Yoislandy Izquierdo au plancher - quelque peu avant la marque d’une minute - il apparaissait alors que ce serait possiblement une courte soirée pour le combattant cubain. Il ne fallait toutefois pas le compter pour vaincu puisque la première chose qu’il a faite après s’être relevé fut de faire battre Madadi en retraite avec une kyrielle de directs avant de poursuivre avec un coup de genou à l’envolée qui n’a pas touché la cible.

Le vent a par la suite tourné en faveur d’Izquierdo qui a dardé et servi des coups de pied à son rival en adoptant un style rappelant celui du karatéka Lyoto Machida. Il n’a pas semblé se soucier du fait que Madadi puisse lui agripper la jambe; il le mettait au contraire pratiquement au défi de le faire en lui balançant ouvertement des coups de pied à la tête.

Madadi était de son côté prudent et cela a permis à Izquierdo de laisser aller ses poings, ce qui a créé quelques tensions momentanées du côté des partisans de Madadi, notamment lorsque ce dernier s’est retrouvé pris en grippe contre la cage. Heureusement, il a réussi à obtenir la mise au sol et - avec Izquierdo maintenant plaqué au tapis - a repris le contrôle du round.

Izquierdo a été passablement agressif au début du second round, mais Madadi était prêt. Il a repoussé Izquierdo de nouveau sur son dos avec un “double-leg” pour ensuite prendre la position de côté et passer en nord-sud à la recherche d’une ouverture pour un étranglement. Izquierdo s’est agenouillé dans l’espoir de s’échapper, puis a réussi de cette position à renverser Madadi sur son dos pour la première fois de l’affrontement.

Alors que l’espoir naissait chez Izquierdo, le désastre est arrivé - Madadi l’a pris dans une guillotine qui était si serrée qu’Izquierdo n’a eu d’autre choix que de taper immédiatement, ce qui a mis fin au combat à la marque de 1:28 du second round. Voyez l’entrevue d’après-combat de Madadi.

Francis Carmont vs Magnus Cedenblad
Le poids moyen Francis Carmont semblait provenir d’une catégorie de poids différente de celle de son adversaire suédois. Ayant plus d’expérience et étant confiant après une première victoire dans l’Octogone lors de ses débuts, il constituait un défi de taille pour “Jycken” Cedenblad.

Carmont a ouvert la marque avec une mise au sol, faisant craindre une courte soirée pour Cedenblad. C’était toutefois avant que le jiu-jitsu du Suédois n’entre en ligne de compte. Cedenblad a pris le dos de Carmont afin de lui passer l’étranglement arrière, alors que le Français résistait corps et âme. Une bataille de jiu-jitsu très technique s’est ensuivie. Carmont a remis la monnaie de sa pièce à son rival en prenant son dos afin de lui passer l’étranglement à son tour. Cedenblad s’est cependant échappé peu avant la fin du round. C’est ici que s’est arrêtée la chance de Cedenblad…

Lors de la reprise des hostilités, Cedenblad s’est fait rabattre sur son dos et fait malmener par Carmont qui lui a servi des coups de marteau. Cedenblad a brièvement cherché une ouverture pour la clé de bras, mais a finalement choisi de se retourner afin de limiter les dégâts, donnant ainsi son dos à Carmont. Cedenbland a tenté de s’échapper de sa fâcheuse position, mais Carmont a pris la position montée complète. Carmont lui a fait subir ses foudres jusqu’à ce qu’il se retourne de nouveau, puis le Français lui a passé l’étranglement arrière. Le moment fut marqué par le silence de la foule suédoise à la vue insoutenable de leur héros local qui s’est vu dans l’obligation de taper afin de souligner son abandon à 1:42 du 2ème round. Écoutez les commentaires de Francis Carmont au sujet de sa victoire.

Cyrille Diabaté vs Tom DeBlass
Cyrille Diabaté devait originalement affronter le kickboxeur Jorgen Kruth, mais une blessure ayant forcé ce dernier à l’abandon, c’est plutôt DeBlass qui s’est vu offrir le combat avec seulement 11 jours d’avis. Spécialiste du jiu-jitsu, DeBlass voulait amener le combat au sol, ce qu’il a rapidement fait. Diabaté n’est pas particulièrement reconnu pour son sol donc DeBlass avait l’avantage à ce niveau, mais il s’est étrangement monté passif.

Plutôt qu'être agressif, il a retenu Diabaté, ce qui a permis au Français d’éviter les dommages et reprendre confiance. DeBlass est ainsi couru à sa perte au second et troisième round puisque Diabaté a été en mesure de le renverser au sol à deux reprises pour ensuite sévèrement le malmener. Épuisé au terme de l’affrontement, DeBlass avait du mal à contrer et retenir Diabaté qui s’est finalement attiré la faveur des juges pour remporter la décision majoritaire par le pointage de 29-28 à deux reprises et 28-28. Voir l’entrevue d’après-combat de Diabaté.

Papy Abedi vs James Head
Papy Abedi avait le support de la foule et il a fait plaisir à ses partisans en ouvrant la marque avec une droite pour ensuite poursuivre avec un solide coup de genou au corps. Étonnamment, c’est Abedi qui a cherché une ouverture pour la mise au sol – possiblement afin de ne pas avoir à composer avec la taille de son adversaire. Par contre, James Head a été particulièrement efficace en contenant Abedi de façon à ce que le Suédois ne puisse se porter à l’offensive.

En passant en demi-garde, Abedi a permis à Head de se relever, ce qui a causé un momentané renversement de vapeur. Head a forcé Abedi contre la cage en lui envoyant des directs suivis d’un coup de genou et d’un solide coup de coude qui ont tous trois ébranlé Abedi. Trois droites de plus alors que Head tentait d’y aller pour la victoire.

Or, Abedi a soudainement battu en retraite, sans réponse face aux assauts de Head, qui l’a frappé de nouveau avant d’obtenir la mise au sol. Head a pris la position montée pour ensuite laisser aller ses poings, ce qui a forcé Abedi à se retourner afin de chercher à s’échapper. Head a donc profité du moment afin de prendre son dos et lui passer l’étranglement arrière. Abedi s’est ainsi incliné par tapout à 4:33 du premier round. Écoutez les commentaires de James Head.

Médias

Récent
The Ultimate Insider vous offre un aperçu du camp d'entraînement de l'ancienne olympienne Sara McMann. Voyez McMann à l'oeuvre dans l'Octogone lors de l'événement Fight Night Bangor le 16 août prochain.
2014-07-27
Anthony "Rumble" Johnson a récolté une impressionnante victoire à l'événement Fight Night San Jose. Écoutez-le commenter sa victoire auprès de Joe Rogan.
2014-07-26
Écoutez Robbie Lawler parler à Joe Rogan après sa victoire par décision au terme de 5 rounds sur Matt Brown lors de l'événement. Lawler sera maintenant le prochain à affronter le champion des poids mi-moyens de l'UFC, Johny Hendricks.
2014-07-26
Écoutez les commentaires de Dana White, Robbie Lawler, Anthony Johnson et plus dans cette vidéo des faits saillants de la conférence de presse d'après-combat.
2014-07-26