Phan remporte son combat contre Miller - Résultats des combats préliminaires de l'UFC on FOX 4

Ci-bas les résultats et le compte-rendu des combats préliminaires de l'événement UFC on FOX 4...
LOS ANGELES, 4 août – Lors du combat présenté en clôture de la carte préliminaire de l’UFC on FOX 4 samedi soir au STAPLES Center, Nam Phan a obtenu la décision partagée après une guerre de tous les instants en pieds-poings avec le combattant de l’American Top Team, Cole Miller.

Miller s’est imposé comme agresseur au premier round, utilisant sa portée supérieure afin de garder son rival à distance et touchant la cible avec des coups de pied, des jabs et des crochets de gauche. Toutefois, Phan a renversé la vapeur en seconde moitié de round, touchant Miller à de multiples reprises avec des combinaisons.

Miller (18-8) a semblé bousculer Nam au second round en le ciblant avec des frappes, toutefois sans grandes convictions. Au troisième round, Phan (18-11) a de nouveau trouvé son rythme, touchant à répétition Miller avec de solides combinaisons et coups au corps. L’intensité de Miller ayant baissé significativement, il en a payé le prix. Les juges ont donné la victoire à Phan par le pointage de 29-28, 29-28 et 28-29.

Entrevue d’après-combat de Nam Phan

Phil Davis vs Wagner Prado
Lors d’une soirée au cours de laquelle les mi-lourds se disputaient la position de premier aspirant de la catégorie, Phil Davis et Wagner Prado ont été privés de la chance de pouvoir impressionner après qu’un coup dans les yeux lancé par inadvertance par David ait forcé l’arbitre à déclarer un non-lieu à 1:28 du premier round.

Prado, clairement dérangé par la faute accidentelle de Davis et en désaccord avec l’arrêt de l’officiel, a manifesté son mécontentement avec véhémence, au bord des larmes. Abondant dans le même sens, la foule scandait “Laissez-le combattre! Laissez-le combattre! Laissez-le combattre!!”

Il aurait été difficile de déterminer un vainqueur considérant que le seul coup significatif porté fut une solide droite de Prato (8-0, 1 NC) qui n’a nullement perturbé Davis (9-1, 1 NC).

Il y a eu une certaine confusion momentanée du côté des médias et des amateurs, qui ne comprenaient pas pourquoi l’arbitre avait décidé de mettre un terme à l’affrontement. Même si le coup a l’œil a clairement affecté le Brésilien, il a exprimé le désir de poursuivre et le coup comme tel, n’a pas semblé si vicieux. Une des bribes circulant était que l’officiel avait demandé à Prado s’il était encore capable de voir et s’il était capable de combattre. Selon ces mêmes dires, Prado aurait initialement mentionné qu’il voyait double, puis s’est ravisé quelques instants plus tard en affirmant qu’il pouvait continuer à combattre.

Entrevue d’après-combat de Phil Davis et Wagner Prado

Rani Yahya vs Josh Grispi
Nous voyons rarement des étranglements nord-sud en MMA, mais nous avons pu être témoins d’une parfaite exécution de ce type de soumission samedi lorsque Rani Yahya a forcé Josh Grispi à taper à 3:15 du premier round.

Bien que Yahya ait une physionomie plus adaptée à la division des 135 livres – il semblait en effet beaucoup plus menu que son adversaire à 145 livres – le Brésilien a encaissé quelques coups en début d’affrontement puis a attrapé la jambe de Grispi (14-4) alors que ce dernier lançait un coup de pied. C’est ainsi qu’il a obtenu la mise au sol, ce qui a complètement changé le ton du combat par la suite. Se retrouver sous le champion du monde Abu Dhabi 2007 est une position peu enviable et lorsque Yahya a passé la garde de Grispi, il est devenu évident que ce dernier était en mauvaise posture.

15 des victoires de Yahya (17-7) sont désormais par soumission, ce qui confirme sa réputation, soit qu’il est un des grapplers les plus craints de ce sport.

Ce revers est une déception additionnelle pour Grispi, qui était jadis reconnu il y a quelques années comme le combattant représentant la plus grande menace pour Jose Aldo. Grispi, un proche du légendaire boxeur Rocky Marciano – qui n’a rien à envier à aucun 145 livres au chapitre de la puissance de frappe – a été absent de la cage pendant plus d’un an afin d’accompagner son père qui livrait une dure bataille contre le cancer.

Entrevue d’après-combat de Rani Yahya

Phil De Fries vs Oli Thompson
Après avoir assisté à premier round passif, les amateurs et journalistes avaient toutes les raisons de croire qu’ils risquaient d’assister à un semblable spectacle au second round. Or, Phil De Fries a déjoué tous les pronostics en bottant le derrière du Britannique au second round pour terminer le tout par un étranglement arrière à 4:16.

De Fries (9-1, 1 NC), un des nombreux Européens qui s’entraîne sous l’égide de l’Alliance MMA dans les environs de San Diego, a entamé son carnage avec une droite qui a envoyé l’homme fort de Grande-Bretagne au tapis (Thompson avait déjà remporté une compétition d’hommes forts en 2006).

Si Thompson excelle à tirer des avions – son cardio lui fait cependant défaut et c’est ce qui a permis à son rival d’ouvrir la machine à son endroit. Thompson (9-4) a pu amplement montrer qu’il savait encaisser, mais il y a une raison pour laquelle les membres de Gracie apprécient tant les étranglements – c’est parce que même les hommes les plus forts ne peuvent continuer à combattre lorsque privés d’oxygène…

Entrevue d’après-combat de Phil De Fries

Michihiro Omigawa vs Manny Gamburyan
Si Ronda Rousey se réveille avec une laryngite dimanche matin, nous saurons pourquoi. Assise aux abords de l’Octogone, la première dame des MMA (ainsi que sa mère) a fiévreusement scandé ses encouragements à l’endroit de son coéquipier Gamburyan avant d’exploser de joie trois rounds plus tard lorsque le poids plume arménien s’en est tiré avec une décision unanime devant le vétéran nippon Michihiro Omigawa.

Ce fut une victoire impressionnante pour Gamburyan qui a survécu après avoir été envoyé au sol par une gauche tôt au premier round, pour ensuite drainer ses énergies en tentant de finir en vain Omigawa à son tour après avoir ébranlé ce dernier avec un coup de pied.

Si vous préférez vous en tenir aux dommages infligés plutôt qu’au nombre de coups portés, vos pourriez facilement donner le premier round à Omigawa, comme l’a fait un juge en fait, mais Gamburyan s’est montré sensiblement plus actif et plus polyvalent avec ses frappes. De plus, ses mises au sol l’ont certainement aidé à remporté le second et le troisième round.

Les juges ont donné la victoire à Gamburyan par le pointage de 29-28, 29-28 et 30-27.

Entrevue d’après-combat de Manny Gamburyan

Ulysses Gomez vs John Moraga
Lors d’un affrontement entre de nouveaux venus chez les poids mouche, l’ancien lutteur de l’Arizona State University, John Moraga, a mis Ulysses Gomez hors de combat avec cinq bons coups francs à 3:46 du premier round.

“Je suis fier”, a affirmé Moraga (11-1) au commentateur de l’UFC, Joe Rogan, lors de son entrevue d’après-combat. “Je veux simplement rendre l’UFC heureux et donne le ton au reste de la soirée.”

Le combat autre les deux grapplers de haut niveau (Gomez est ceinture brune en jiu-jitsu brésilien) n’a finalement jamais touché le tapis. En seconde moitié de round, Moraga a infligé une coupure au front de Gomez et a balancé de solides coups de poing au corps de ce dernier, ainsi qu’un coup de genou aux côtes.

C’est toutefois un coup de coude qui s’est avéré coup de grâce, ce qui lui a permis de créer une ouverture afin de toucher la cible avec l’aide de plusieurs frappes. C’est ainsi que Gomez (9-3) est tombé au tapis, concédant la victoire à Moraga.

Entrevue d’après-combat de John Moraga

Médias

Récent
Media members get a chance to catch up with UFC 172 headliners Jon Jones and Glover Teixeira, and co-main event stars Anthony Johnson and Phil Davis at Thursday's Ultimate Media Day. See them all weigh-in tomorrow at 4 PM ET/1 PM PT on UFC.com.
2014-04-24
Combat complet de la série The Ultimate Fighter 19 entre Cathal Pendred et Hector Urbina.
2014-04-24
Lightweight Yancy Medeiros takes you inside his training camp as he prepares for his UFC 172 fight against veteran Jim Miller.
2014-04-24
UFC 172 media day at Camden Yards on April 24, 2014 in Baltimore, Maryland. (Photo by Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
2014-04-24