4 en 4 pour Assuncao à 135lb - Résultats des combats préliminaires de l'UFC on FUEL TV 10

Ci-bas les résultats et le compte-rendu des combats préliminaires de l'événementr UFC on FUEL TV 10...
Le poids coq Raphael Assuncao est demeuré invaincu chez les 135 livres après avoir obtenu une quatrième victoire consécutive dans cette division en soumettant Vaughan Lee samedi soir lors de leur combat préliminaire de l'UFC on FUEL TV 10 au Paulo Sarasate Arena de Fortaleza, Brésil.

“Je ne veux pas nommer le nom de personne”, a déclaré Assuncao lorsqu'il a été questionné afin de savoir qui il aimerait ensuite affronter. “Tout ce que je veux, c'est une chance pour le titre.”

Le combat entre les deux grapplers chevronnés a commencé par des échanges en kickboxing au cours desquels Lee a montré une amélioration notable en pied-poing pendant qu'Assuncao se mouvait calmement dans l'attente d'une ouverture. Avec un peu plus de deux minutes à faire, l'occasion s'est présentée et Assuncao a pu obtenir une première mise au sol. Lee s'est immédiatement relevé, mais Assuncao lui a plongé dans les jambes près d'une minute plus tard, ce qui lui a permis de terminer le round en position montée après avoir passé la garde de son rival.

Assuncao a augmenté le rythme en début de second round, ignorant la coupure qu'il s'était fait infliger au-dessus de l'oeil gauche. Il a obtenu une nouvelle mise au sol, puis est de nouveau passé en position montée. Cette fois-ci, Assuncao a eu suffisamment de temps afin de terminer le travail et c'est ce qu'il a fait en soumettant Lee avec une clé de bras à la marque de 1:51.

Assuncao, qui est originaire de Recife au Brésil, mais qui vit désormais en Géorgie, voit ainsi sa fiche passer à 19-4. Quant à Lee, sa fiche est maintenant de 13-9-1.

Voir l'entrevue d'après-combat d'Assuncao

ARANTES vs PEPEY

Lors d'un affrontement chez les poids plume où il y a eu de l'action de part et d'autre au sol, le combattant de São Paulo, Felipe Arantes, a arrêté le héros local Godofredo Pepey avec des frappes au premier round.

Pepey s'est immédiatement porté à l'attaque en cherchant une ouverture pour une mise au sol, mais après l'avoir obtenu et avoir pris le dos de son adversaire, Arantes l'a renversé et a pris la position dominante. Arantes a déchargé des frappes, mais Pepey est demeuré actif en lançant des coups de coude depuis sa position. À mi-chemin du round, Pepey est passé en position montée complète, mais Arantes l'a de nouveau renversé et après une série de frappes débilitantes à la tête, l'officiel Dan Miragliotta n'a eu d'autre choix que de mettre un terme au carnage à la marque de 3:32.

Avec cette victoire, Arantes voit sa fiche passer à 15-4-1 et 2 NL. Quant à Pepey, la sienne indique désormais 10-2.

Voir l'entrevue d'après-combat d'Arantes

ALCANTARA vs SILVA

Le premier combat Brésil vs Brésil de la soirée fut loin d'être une guerre, soulevant même par moment l'ire de la foule, mais lorsque l'affrontement entre les deux poids mi-moyens s'est terminé, c'est Ildemar Alcantara qui a été sacré vainqueur par décision unanime sur son rival de São Paulo, Leandro Silva.

Les juges ont rendu des cartes de pointage de 30-27 en faveur d'Alcantara, qui a ainsi remporté un neuvième combat consécutif, une seconde victoire à l'UFC.

Il y a eu peu d'action lors du premier engagement, provoquant ainsi les premières huées de la soirée, et après qu'il ait laissé Alcantara dicter le rythme, l'invaincu Silva a tenté de s'imposer en mettant en oeuvre son plan de match. Mais au cours de la seconde partie de l'engagement, c'est Alcantara qui s'est remis à le pourchasser, sans toutefois pouvoir créer d'offensive convaincante sinon un coup de pied circulaire à la tête avec un peu plus d'une minute à faire.

La foule continuant à s'agiter, Silva a eu droit à des remontrances de son entraîneur entre les deux rounds, mais Alcantara ne lui a laissé aucune occasion de pouvoir faire tourner le vent en sa faveur. À la mi-chemin du dernier round, Alcantara a cumulé des points sur une mise au sol, sans toutefois en profiter pour faire quoi que ce soit, laissant plutôt Silva se relever. Silva s'est porté à l'attaque, mais Alcantara a utilisé l'agressivité de son adversaire pour créer un revirement de situation en profitant une fois de plus d'une ouverture afin de l'emmener au sol dans les derniers moments du combat.

Avec cette victoire, Alcantara voit sa fiche passer à 19-5. Celle de Silva indique désormais 11-1-1.

DAMM vs HIROTA

Le vétéran de la série The Ultimate Fighter Brasil, Rodrigo Damm, a remporté une seconde victoire à l'UFC en trois sorties avec une victoire par décision partagée sur Mizuto Hirota au terme de leur affrontement de trois rounds chez les poids plume.

Damm a livré un bon premier round, se montrant particulièrement confiant et confortable avec ses frappes en malmenant Hirota avec de puissantes contre-attaques, malgré le fait qu'il ait lui aussi encaissé quelques coups en cours de route. Alors que le même scénario semblait vouloir se reproduire au second engagement, Hirota (14-7-1) a trouvé sa distance et a pris peu à peu confiance. Damm (11-6) a su le contenir au troisième round lors d'un assaut en utilisant une souplesse afin d'obtenir la faveur des juges par les pointages de 29-28 à deux reprises et 28-29.

Voir l'entrevue d'après-combat de Damm

MAGALHAES vs VEMOLA

Caio “Hellboy” Magalhaes a dû traverser l'enfer lors du premier round de son affrontement contre le poids moyen Karlos Vemola. C'est toutefois le combattant originaire de Fortaleza qui a eu le dernier mot en soumettant Vemola au second round pour ainsi remporter une première victoire à l'UFC.

Le premier round s'est déroulé à un rythme furieux et c'est Vemola (10-4) qui a causé le plus de dommage avec ses impitoyables attaques en "ground and pound". Le courageux Magalhaes (6-1) a continué de tout tenter, cherchant des ouvertures pour des guillotines en position debout ou des clés de bras lorsqu'il se retrouvait sur son dos au sol, mais le combattant tchèque a toujours su le neutraliser et il a ensuite fait payer le plein prix à Magalhaes pour ses initiatives avec des frappes au sol.

Alors que Vemola semblait en route vers la victoire, Magalhaes a répliqué en amenant son adversaire au sol en début de second engagement. Il a commencé par malmener Vemola avec des frappes pour ensuite prendre son dos et le soumettre par étranglement arrière à 2:49.

Voir l'entrevue d'après-combat de Magalhaes

BRAGA NETO vs SMITH

Le combattant de Rio de Janeiro, Antonio Braga Neto, a montré l'étendu de son savoir-faire en jiu-jitsu – ce pourquoi beaucoup de fans attendaient ses débuts à l'UfFC avec impatience d'ailleurs - et a forcé le poids moyen Anthony Smith à taper à la suite d'une clé de genou au premier round.

Lançant de solides frappes au cours de la première minute, Braga Neto a été capable de réduire la distance après avoir touché la cible avec un coup de genou. Il a ensuite obtenu une mise au sol et a pris le dos de l'ancien combattant Strikeforce. Smith a été capable de s'échapper, mais seulement momentanément puisque Braga Neto l'a coincé avec une clé de genou, ce qui a forcé Smith à taper à la marque de 1:52 du premier round.

Avec cette victoire, Braga Neto voit sa fiche passer à 9-1 et 1 NL. Celle de Smith indique désormais 17-9.

Voir l'entrevue d'après-combat de Neto

Médias

Récent
Fighters Dominick Cruz, Cezar Ferreira, Gilbert Burns sign autographs and take photos for the die-hard fans in Brazil before Fight Night Barueri on Saturday night.
2014-12-18
UFC Fight Night Barueri Media Day and Open Workouts at Allianz Parque on December 18, 2014 in Sao Paulo, Brazil. (Photos by Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
Former UFC bantamweight champion Renan Barao is looking to turn the page on a turbulent 2014 when he steps into the Octagon to face Mitch Gagnon at Fight Barueri. Head inside Barao's training camp to see how he's been preparing.
2014-12-18
UFC Minute host Lisa Foiles updates fans on the Derek Brunson vs. Ed Herman fight, Mark Munoz's new opponent, and an all-new edition of the Dana Download.
2014-12-18