Pearson et Mitrione décisifs : UFC on Fuel TV 9 carte principale

Voici les résultats de la carte principale de l'UFC on Fuel TV 9...

Ross PEARSON vs Ryan COUTURE

Malgré un début de combat difficile, Ross Pearson a su exploiter son opportunité au deuxième round et mettre fin à la soirée du fils de son héros Randy Couture, Ryan Couture, avec une victoire par TKO.

Couture a fait bon usage de son avantage de taille et de l’allonge au premier round. Le vétéran du StrikeForce est venu au corps à corps dès le premier coup de gong, et après une tentative d’emmené au sol ratée, il a puni l’Anglais avec des coups de genoux et de coudes. Après un temps, Couture a réussi à emmener le combat au sol, mais Pearson s’est remis debout aussi vite. Debout, Couture a gardé l’Anglais à distance en se servant de directs et d’un bon jeu de pieds.

Pearson était plus agressif au deuxième round, il avançait en permanence mais n’a pas réussi à toucher avec ses poings pour autant. À l’approche de la fin du round, Pearson a attrapé la jambe de son adversaire et l’a envoyé au sol sous une pluie de coups. Couture s’est remis debout, mais l’Anglais a maintenu la pression et un enchaînement aux poings qui a renvoyé Couture au tapis. Cette fois c’était la bonne, l’arbitre est intervenu pour arrêter la bagarre de frappes au sol qui s’en ait suivie.

Matt MITRIONE vs Phil DE FRIES

Matt Mitrione a mis fin à une série de deux défaites de manière inoubliable avec un KO en seulement 19 secondes contre le grappler Anglais Phil de Fries

L’ancien footballeur américain a bloqué deux tentatives d’emmené au sol dans les premières secondes du combat, et la deuxième fois où il a envoyé son adversaire tomber en arrière. Mitrione a suivi l’Anglais au sol et a fait tomber une pluie de coups qui a obligé l’arbitre à intervenir.

Brad PICKETT vs Mike EASTON

L’Anglais Brad Pickett est sorti d’un combat très contesté et au rythme surélevé avec une victoire par décision partagée contre Mike Easton, grâce à ses progrès significatifs en lutte et sa boxe toujours aussi dangereuse.

Comme on s’y attendait avec des combattants poids coq, ces deux guerriers ont livré un combat technique et agressif sans donne et pas de quartier. Les échanges debout étaient aussi brutaux que disputés, et chacun a eu des moments forts et des moments d’inquiétude.

Contre tout attente, c’est la lutte de Pickett qui a fait la différence, et a sans doute convaincu deux des trois juges qui lui ont accordé la victoire. Au premier round, il a bloqué une première tentative de mise au sol de la part d'Easton et a mis un point sur le round dans les dernières secondes lorsqu’il a mis son adversaire sur le dos.

Il a continué à surprendre Easton au deuxième en mélangeant sa boxe avec des emmenés au sol avant de le sonner un enchaînement droit-gauche en fin du round.

Au troisième, Pickett a réussi à prendre la position dominante au sol par deux fois, avec une souplesse arrière qui a allumé la foule. Et pour mettre les points sur les i, ces deux guerriers ont passé la dernière minute du combat à échanger des coups de poings.

Pablo GARZA vs Diego BRANDAO

Brandao a enregistré sa deuxième victoire depuis qu’il a été couronné champion du TUF en 2011 avec une soumission au premier round lors d’un combat court mais à un rythme frénétique.

Comme à son habitude, le Brésilien est sorti de son coin comme une flèche avec une attaque agressive aux pieds et aux poings. Garza, certainement pas intimidé, l’a rencontré au milieu de l'Octogone avec des frappes et le public s’est régalé avec cet échange digne des combats d’antan. Brandao a changé de stratégie soudainement, il a soulevé son adversaire et l’a slammé au sol, atterrissant sur le coté. De là, il a travaillé de manière méthodique et 90 secondes plus tard Garza a abandonné à cause d’un étranglement de coté.

Akira CORASSANI vs Robbie PERALTA

Avant ce combat, on ne parlait que de la puissance de Peralta, qui a mis KO son dernier adversaire en seulement 23 secondes. Mais le Suédois a su gérer la pression, et c’est son jeu de pieds et son agressivité qui ont fait la différence dans ce combat et qui lui ont permis une victoire par décision unanime.

Dès le premier round, Peralta cherchait le KO, mais c’est Corassani qui touchait le plus souvent avec des gros coups de poing. Grâce à son mouvement et sa vitesse, il a réussi à sortir de la distance de frappe après chaque enchaînement et éviter les contres de l’Américain.

Au deuxième round, Peralta a voulu ralentir le Suédois avec des low-kicks, mais Corassani a continué à piquer et bouger puis à toucher avec ses deux poings. Au milieu du round, Peralta a trouvé une ouverture et a touché avec une gauche puissante qui a sonné Corassani, et l’a suivi au sol. Corassani a montré sa dureté, il a survécu à la tempête et à une minute de la fin du round c’est lui qui a sonné Peralta avec une droite.

Peralta cherchait désespérément le KO au début du dernier round, alors Corassani a changé de tactique et a emmené le combat au sol. Peralta s’est sorti d’une tentative de kimura et s’est remis debout, mais ce n’était que partie remise, car le Suédois l’a remis au sol aussi vite. À nouveau debout, Peralta a ouvert une blessure sur le front du vétéran de TUF avant de se retrouver au sol encore une fois, où il y est resté jusqu’à la fin du combat.

Médias

Récent
Hear from light heavyweight Daniel Cormier following the announcement of UFC 178.
2014-07-23
Watch as former UFC standout Chael Sonnen appears in front of the Nevada State Athletic Commission on Wednesday, July 23 to talk about his two failed drug tests. Sonnen was handed a 2-year suspension.
2014-07-23
Watch Vitor Belfort's appearance in front of the Nevada State Athletic Commission at a hearing on July 23 to apply for a fighting license in Las Vegas. The committee voted unanimously in Belfort's favor.
2014-07-23
Dans cette édition de la technique MetroPCS de la semaine, Anthony "Rumble" Johnson envoie Yoshiyuki Yoshida sur son dos d'un puissant crochet de la droite.