The Download : Wanderlei Silva a tort

"Je crois qu'il (Wanderlei) est dans un sale pétrin. Vous ne pouvez pas fuir lors d'un test.  Il aurait mieux fait d'avoir fait le test et été testé positif que d'avoir cherché à s'enfuir." - Dana White




Wanderlei Silva a publié une vidéo mercredi afin de discuter de son audience devant la Nevada State Athletic Commission mardi après-midi. Il croit avoir "résolu" le problème et éclairci la situation après avoir pris la fuite lors d'un contrôle antidopage à l'improviste en mai dernier en déclarant qu'il n'avait utilisé que des diurétiques et non pas de stéroïdes.

"Je suis soulagé d'avoir résolu le problème", a déclaré Silva dans la vidéo. "Nous avons éclairci la situation avec eux et les avons assurés que je n'utilisais aucune drogue visant l'amélioration des performances. "

Le président de l'UFC, Dana White, croit néanmoins que l'ancien champion des poids moyens PRIDE est dans le tort.

"Je ne suis pas la commission athlétique, mais je crois qu'il est vraiment dans le tort", a affirmé White mardi après-midi lors d'un entretien exclusif avec UFC.com. "Je crois qu'il est dans un sale pétrin. Vous ne pouvez pas fuir lors d'un test.  Vous ne pouvez pas faire ça.  Imaginez le précédent que ça créerait d'accepter cela.  Il aurait mieux fait d'avoir fait le test et été testé positif que d'avoir cherché à s'enfuir.  Mais je le répète, je ne suis pas un membre de la commission.  Peut-être ais-je tort et qu'il est a raison.  Nous verrons ce qui arrivera."


Silva a expliqué dans la vidéo pourquoi il a décidé de ne pas faire le test.

"Lorsqu'ils ont envoyé cette personne à mon gym, je prenais encore des diurétiques et quand vous échouez un test, les gens ne veulent pas savoir si c'était à cause de diurétiques ou de stéroïdes", a-t-il expliqué. "Je n'utilise pas de drogues ni de stéroïdes, je n'en ai jamais utilisé et n'ai jamais eu aucun problème à ce niveau. Je n'ai jamais échoué de test auparavant.  Je n'ai rien à cacher et je suis heureux d'avoir résolu le problème."

> Lire au sujet de l'indéniable héritage de Chael Sonnen dans les AMM

Silva devait affronter la pire langue de vipère de l'UFC, Chael Sonnen, dans le cadre de l'UFC 174, un combat fort attendu des fans, mais ayant été compromis par l'incident de Silva et l'échec successif du test antidopage de Sonnen. Depuis, Sonnen a annoncé sa retraite et le futur de Silva demeure incertain puisqu'il est toujours dans l'attente du verdict de la NSAC, qui pourrait décider de lui imposer une sanction.

White a déclaré que Silva était une légende du sport et qu'il a toujours bien collaboré avec lui par le passé, mais que Silva avait encore quelques montagnes a gravir avant que son futur avec l'UFC soit au beau fixe.

"Lui (Silva) et moi avons toujours bien collaboré l'un avec l'autre. Mais s'enfuir lors d'un test est l'une des pires choses qui soit", a déclaré White. "Mais c'est tout d'abord la Nevada State Athletic Commission qui fait office de juge dans cette situation et ils prennent la situation en main.  Peu importe ce qui arrivera, il recevra son verdict et devra se soumettre à la volonté de la commission. Et une fois qu'il se sera plié à leurs exigences, nous serons au beau fixe."

> Voyez l'aperçu de l'UFC 175 dès maintenant

Au sujet de Demetrious Johnson et John Dodson...

À l'approche de l'UFC 174, les membres des médias et fans parlaient sans cesse de la place de Johnson dans le classement des meilleurs combattants livre pour livre.  Certains allaient même jusqu'à placer "Mighty Mouse" en tête de liste. 

Et bien le champion des poids mouche de l'UFC n'a fait que cimenter sa position parmi les meilleurs au monde contre Ali Bagautinov en dominant totalement le Russe. 

White a déclaré que Johnson l'avait impressionné une fois de plus.

"Il est incroyable et il s'améliore à chacun de ses combats", a expliqué White. "À lui seul, il bâtit la division.  Il bâtit cette division pour nous.  J'aime le combat Johnson-Dodson."

Alors que White se montrait enthousiasmé par un possible combat Johnson-Dodson 2, le champion s'est montré plus réfractaire, déclarant lors de la conférence de presse d'après-combat de l'UFC 174 qu'il préférait relever de nouveaux défis.

Dodson est pour sa part sorti de son mutisme cette semaine afin de déclarer que Johnson faisait tout pour l'éviter et qu'il serait capable de vaincre le champion lors d'un potentiel combat revanche.

White a tranché en affirmant que Johnson ferait mieux d'être prêt puisqu'il y a fort à parier que Dodson soit son prochain adversaire.

"C'est bien malheureux que Demetrious n'approuve pas ce choix d'adversaire puisque c'est probablement ce combat que nous allons concrétiser.  Je n'ai aucun doute qu'il pourrait potentiellement s'agir d'un des meilleurs "matchups" de l'UFC cette année", a terminé White.

Au sujet de Jon Jones vs Alexander Gustafsson...

Nous n'en savons toujours pas plus sur le lieu où sera présenté le combat Jones vs Gustafsson 2, mais White a tout de même pris un moment afin de nous parler de rivalité entre les deux hommes et de la position dans laquelle Jones se trouve avec deux aspirants qui pourraient lui permettre de se rapprocher de son but de devenir le plus grand combattant de tous les temps.

"Qu'il ait un défi aussi grand que Gustafsson qui se dresse devant lui - et qu'il ait ensuite droit à Cormier s'il gagne - on ne pourra jamais demander mieux à un champion ni à quiconque voudrait devenir le plus grand combattant de l'histoire. C'est parfait pour lui."

Au sujet de Paul Daley...

L'ancien poids mi-moyen de l'UFC, Paul Daley, a défrayé la manchette cette semaine, déversant son fiel et en défiant ceux qui combattent en ce moment dans cette division sous la bannière Zuffa.

White soutient qu'il s'agit d'un combattant aigri qui espère à tout pris se tailler de nouveau une place à l'UFC.

"Il est évident qu'il veut revenir. Mais j'ai beaucoup de mal avec ça", a expliqué White. "D'autant que je sache, aucun combattant n'a jamais frappé un autre combattant au visage à l'UFC après que le combat soit terminé.  Je ne peux tout simplement pas pardonner cela."

Daley s'était fait pointer la porte de sortie en 2010 après avoir frappé Josh Koscheck après la fin du combat.

Au sujet de Ryan Bader vs Ovince Saint Preux à l'événement Fight Night Bangor...

White veut évidemment une carte solide pour la présentation du tout premier événement UFC chez lui dans le Maine et il soutient que le combat principal qui a fait l'objet d'une entente mardi devrait en être un excellent. Saint Preux a récemment obtenu une victoire sur Ryan Jimmo tandis que Bader a mis Rafael Cavalcante KO le même soir à l'UFC 174.

"C'est un excellent combat et j'aime ce combat", a-t-il dit. "Ovince Saint Preux est un autre combattant qui ne cesse de devenir meilleur à chaque fois qu'il se bat.  Malheureusement, il n'a pas fini son adversaire par KO lors de son dernier combat. Mais nous aurons droit à deux combattants qui chercheront à se tailler une place dans le top 5 de la division des poids mi-lourds. Ryan Bader est un excellent test pour lui."

> Vous avez manqué l'entrevue "Download" de la semaine dernière? Lisez-la ici!

Watch Past Fights

Médias

Récent
Shortly after their big wins in Barueri, Renan Barao and Lyoto Machida take a few moments to talk about their performance.
2014-12-21
Former UFC bantamweight champion Renan Barao talks about his win over Mitch Gagnon at Fight Night Barueri and wanting another crack at champ T.J. Dillashaw in this octagon interview.
2014-12-20
Hear Lyoto Machida talk about his impressive victory over C.B. Dollaway at Fight Night Barueri inside the Octagon with Jon Anik. He also talks about what could be next for the former light heavyweight champion.
2014-12-20
UFC Fight Night Barueri Event inside the Ginasio Jose Correa on December 20, 2014 in Barueri, Brazil. (Photos by Josh Hedges/Zuffa LLC/Zuffa LLC via Getty Images)
2014-12-20