Les meilleurs moments de Georges St-Pierre

Obtenez votre ensemble Georges St-Pierre en prévision de son retour dans l'Octogone!

Après près de quatre ans d'inactivité, l'ancien champion des poids mi-moyens de l'UFC, Georges St-Pierre, sera de retour dans l'Octogone en combat principal de l'UFC 217 le 4 novembre contre le champion des poids moyens, Michael Bisping. Cette rencontre entre champions s'impose déjà comme combat le plus attendu de 2017 et si vous avez besoin de vous rafraîchir un peu la mémoire, voici les meilleurs moments de la carrière de GSP.

Karo Parisyan – 31 janvier 2004 – UFC 46
Résultat – St-Pierre D3 (Unanime)
C'est ce qu'on peut appeler tout un début.  Bien qu'il présentait alors une fiche parfaite de 5-0 sur la scène canadienne où il avait déjà vaincu Ivan MenjivarThomas Denny et Pete Spratt, St-Pierre n'était pas un combattant que l'on avait vu venir lors de ses débuts à l'UFC 46. C'est plutôt le talentueux judoka Parisyan, qui avait fait ses débuts à l'UFC peu avant et qui avait ébloui les fans avec son grappling avant de soumettre Dave Strasser, qui retenait l'attention. Mais cette soirée était celle de GSP et comme je l'avais écrit ce soir-là, il a contrôlé l'affrontement dès le début. "Travaillant efficacement depuis la garde de Parisyan pour le marteler, il l'a laissé passable amoché au cours du processus. Le courageux Parisyan a connu quelques bons moments au cours du duel, notamment alors qu'il a tenté une soumission sur le Canadien, mais la force de St-Pierre et son savoir-faire lui ont permis de rester hors de danger de façon à pouvoir aisément remporter l'affrontement aux cartes de pointage." Et ce n'était que le début.



Matt Hughes I – 22 octobre 2004 – UFC 50
Résultat – Hughes S1
L'enfant chéri de Montréal s'est rapidement fait un nom lors de ses premiers combats à l'UFC, remportant la décision sur le prometteur Parisyan à l'UFC 46 avant de finir Jay Hieron à l'UFC 48.  Quatre mois à peine après son combat contre Hieron, St-Pierre - qui présentait alors une fiche de 7-0, s'est retrouvé dans l'Octogone contre son héros, Matt Hughes. Comme il me l'a mentionné avant son second combat contre Hughes, "La première fois que je l'ai affronté, je me battais contre mon idole", a-t-il admis. "Il s'agissait de la première fois que je faisais quelque chose de la sorte. Il se tenait devant moi et dans ma tête, il était tout simplement impossible que je puisse faire quoi que ce soit parce qu'il était trop bon." GSP a eu une bonne maîtrise pendant presque tout le premier round jusqu'à ce que Hughes lui passe une clé de bras avec quelques secondes seulement à faire au premier engagement. St-Pierre a immédiatement tapé, n'ayant pas réalisé que s'il avait tenu bon une seconde de plus, il aurait pu avoir une période de répit. Cette décision a amené les gens à questionner sa détermination et il s'agit d'une décision qu'il a lui-même instantanément regrettée. "Lorsque j'ai vu la reprise du combat, j'ai réalisé que m'en tirais plutôt bien jusque là", a-t-il expliqué. "J'ai réalisé que j'étais en mesure de le battre". Il devra cependant attendre pendant deux ans avant d'avoir enfin une seconde chance. 

BJ Penn – 4 mars 2006 – UFC 58
Résultat – St-Pierre D3 (partagée)
C'était le combat de rêve de tout puriste et ce duel a répondu aux attentes, mais après la fin du premier round, peu auraient pu penser que Georges St-Pierre finirait par l'emporter. "Ce premier round (contre Penn) fut le pire round de toute ma vie", a admis GSP après le combat. "Si vous regardez ma carrière, vous verrez que je n'avais jusqu'alors jamais perdu un round contre quiconque. Même lorsque j'ai affronté Matt Hughes, les juges m'accordaient l'avance – je leur avais demandé s'ils me donnaient le round. Donc ce round (contre Penn) est le seul que j'aie perdu." Et GSP l'avait plus que perdu; il était totalement ensanglanté et amoché après avoir été malmené par Penn au point où l'on se demandait s'il allait finir par lancer la serviette. Mais il ne l'a pas fait, montrant plutôt le coeur d'un champion en revenant de l'arrière pour remporter la décision. Il s'agit d'une mise à l'épreuve à travers laquelle tous les combattants doivent un jour ou l'autre passer et St-Pierre a réussi le test avec brio. "Ça m'a permis de montrer au monde entier que je suis beaucoup plus fort mentalement que lorsque j'ai affronté Matt Hughes", a-t-il expliqué. "J'ai été capable de revenir de l'arrière et d'obtenir la victoire. Je crois que c'est ce qui fait la différence entre un champion et un combattant coriace qui ne le deviendra jamais. Vous pouvez être aussi talentueux que vous le voulez, mais si vous n'avez pas la force mentale, vous n'irez jamais bien loin et dans notre sport, puisque tôt ou tard, vous en aurez besoin pour gagner un combat."

Matt Hughes II – 18 novembre 2006 – UFC 65
Résultat – St-Pierre TKO 2
St-Pierre a plus que mérité une seconde chance en combat de championnat contre le premier homme à l'avoir vaincu, Matt Hughes, en remportant cinq victoires d'affilée contre de redoutables adversaires. Il était alors un combattant complètement différent de celui qu'il était deux ans plus tôt. Hughes, un des combattants les plus dominants à avoir foulé le sol de l'Octogone, l'a appris bien assez vite lorsqu'il a tenté de refermer l'étau autour de l'aspirant et que St-Pierre l'a projeté, pratiquement sans aucun effort. Au second round, le Montréalais a envoyé Hughes au tapis d'un puissant coup de pied à la tête et quelques secondes plus tard, un nouveau champion était couronné. On s'attendait alors à ce que le règne de St-Pierre dure aussi longtemps qu'il le voudrait. Mais même les plans les mieux élaborés peuvent parfois mal tourner et cinq mois à peine après sa victoire monumentale, GSP a appris à la dure que dans l'Octogone, n'importe quel combattant peut s'incliner.

ARTICLES SIMILAIRES : Mise au jeu protocolaire GSP, Bisping lors du match des Canadiens | Faits saillants de la conférence de presse de l'UFC 217 | Zahabi au sujet de GSP

Matt Serra – 7 avril 2007 – UFC 69
Résultat – Serra TKO1
Aux yeux de la plupart des gens, Matt Serra n'avait même pas à ses présenter pour son combat de championnat contre St-Pierre à l'UFC 69. Mais il y a une raison pourquoi les combattants refusent d'abdiquer et ne s'arrêtent jamais à ce qui s'écrit sur les forums de discussion ou ce qui se dit lors des talk-shows : quand deux talentueux athlètes sont opposés l'un à l'autre, tout peut arriver en arts martiaux mixtes. La moindre erreur ou la moindre seconde au cours de laquelle on a un écart de concentration peut occasionner une défaite. St-Pierre qui, semble-t-il, composait avec des difficultés personnelles avant le combat, l'a appris à la ses dépens lorsque Serra est entré dans l'Otogone bien préparé et confiant et que le New Yorkais a causé la plus grande surprise de l'histoire en disposant de St-Pierre au premier round. Il s'agissait d'un écrasant revers pour GSP.

Josh Koscheck I – 25 août 2007 – UFC 74
Résultat – St-Pierre D3 (Unanime)
Il s'agissait peut-être du plus important combat de St-Pierre en carrière. Après son revers aux mains de Serra, les gens murmuraient que bien que GSP était ultra-talentueux, qu'il n'avait peut-être pas ce petit quelque chose de plus pour devenir un "grand". Ça démontre bien à quel point les gens ont la mémoire courte, ayant déjà oublié comment il était revenu de l'arrière contre Penn ou comment il avait dominé l'ensemble de la division des 170 livres pour devenir champion. St-Pierre a pris sur lui, déterminé à confondre les sceptiques. La leçon qu'il a donnée en dominant l'as en lutte, Josh Koscheck, à l'UFC 74 est qu'on ne peut jamais compter un bon athlète pour vaincu. Il était de retour et n'était pas prêt à baisser les bras.

Matt Serra II – 19 avril 2008 – UFC 83
Résultat – St-Pierre TKO2
Si GSP était pour crouler un jour sous la pression, c'était ce soir-là que ça aurait dû se passer. Non seulement affrontait-il celui qui l'avait mis KO, mais il le faisait chez lui au Centre Bell où ses partisans s'étaient massés afin de voir leur héros en action. Et il n'a pas déçu, disposant de Serra au second round grâce à sa discipline et une attaque efficace. "La pression était là", a-t-il avoué. "Mais je suis à mon meilleur sous la pression - mes sens sont aiguisés et je suis à l'affût du fait que tout peut arriver, tout en gardant les enjeux à l'esprit."

Jon Fitch – 9 août 2008 – UFC 87
Résultat – St-Pierre D5 (Unanime)
St-Pierre a toujours considéré que son combat de cinq rounds contre le premier aspirant Jon Fitch a été le plus difficile de sa carrière. Et avec raison. Atteindre la décision en combat de championnat pour la première fois est quelque chose. St-Pierre a eu beaucoup de succès en début d'affrontement, mais plus la confrontation progressait, plus Fitch s'accrochait. Bien que les juges n'aient crédité aucun round à Fitch, tous ceux qui ont été témoins du combat s'entendent pour dire que c'était tout sauf un balayage 50-44, 50-44, 50-43. Fitch a définitivement testé la force de caractère de St-Pierre en tant que champion et GSP a relevé le défi haut la main.

 

BJ Penn II – 31 janvier 2009 – UFC 94
Résultat – St-Pierre TKO4
Près de trois ans après leur premier affrontement, St-Pierre et Penn ont croisé le fer une fois de nouveau dans le cadre d'un "superfight" en 2009. Seulement cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'une guerre de 15 minutes de part et d'autre. Lors du second duel, St-Pierre était plus gros et plus fort que Penn - qui arrivait tout droit des 155 livres spécialement pour ce combat - et il a contrôlé la majorité des quatre rounds jusqu'à ce que l'homme de coin de l'Hawaïen juge en avoir assez vu pour jeter la serviette avant la dernière reprise. En raison de toute l'animosité entre les deux combattants qui n'ont pas mâché leurs mots avant le combat, il s'agit indubitablement d'une des victoires les plus satisfaisantes de St-Pierre, qui s'est ainsi taillé une place au sommet de la mythique liste des meilleurs combattants livre pour livre.

Jake Shields – 30 avril 2011 – UFC 129
Résultat – St-Pierre D5 (Unanime)
GSP n'a pas chômé à la suite de sa victoire sur Penn, enchaînant les gains sur Thiago AlvesDan Hardy et Josh Koscheck (en combat revanche) et prouvant hors de tout doute qu'il n'y avait qu'un seul et unique roi et maître de la division des 170 livres. Jake Shields, alors sur une séquence de 15 victoires d'affilée et jouissant d'une réputation mondiale, devait le mettre à rude épreuve, mais devant une foule record de 55 000 spectateurs à Toronto, St-Pierre a réussi à l'emporter une fois de plus, donnant littéralement une clinique à Shields pour remporter une victoire unilatérale. 

Carlos Condit – 17 novembre 2012 – UFC 154
Résultat – St-Pierre D5 (Unanime)
Plusieurs observateurs se demandaient ce qu'une période d'inactivité de près de 19 mois allait avoir changé pour St-Pierre, d'autant plus qu'il était en convalescence à la suite d'une blessure au ligament croisé antérieur. Mais ils n'avaient visiblement pas à s'en faire puisque St-Pierre s'est montré dans sa meilleure forme face au champion intérimaire Carlos Condit.  Bien que les pointages de 50-45 (à deux reprises) et 49-46 fassent penser à un combat à sens unique, c'était loin d'être le cas, Condit s'étant montré particulièrement compétitif et dangereux, et ce tout particulièrement lorsqu'il a envoyé St-Pierre au tapis d'un puissant coup de pied à la tête au troisième round. Ce fut un combat de championnat de premier plan et personne n'a quitté le Centre Bell de Montréal déçu.

Johny Hendricks – 16 novembre 2013 – UFC 167
Résultat – St-Pierre D5 (Partagée)
Le combat de championnat tant attendu entre le champion des poids mi-moyens, Georges St-Pierre, et le premier aspirant, Johny Hendricks, en combat principal de l'UFC 167 a répondu aux attentes, ayant été marqué par un rythme passablement soutenu tout au long des cinq rounds au cours desquels les deux hommes ont pu mettre en relief leur savoir-faire. À la fin de l'affrontement, le verdict fut controversé et GSP a conservé son titre de champion des poids mi-moyens par décision partagée. On se souviendra finalement de cet affrontement comme étant celui ayant mené St-Pierre à abandonner son titre pour prendre une pause, mais maintenant que son hiatus et bel et bien terminé, il entamera un nouveau chapitre sa carrière contre Bisping en novembre.

Save
Save

Watch Past Fights

Médias

Récent
Michael Bisping croit qu'il est un des meilleurs combattants au monde. Ne manquez pas Bisping samedi contre Kelvin Gastelum en combat principal de l'événement Fight Night Shanghai.
2017-11-24
L'ancien champion des poids moyens est de retour trois semaines après son dernier combat afin de se mesurer à l'étoile montante Kelvin Gastelum en combat principal de l'UFC Fight Night Shanghai.
2017-11-24
Kelvin Gastelum croit pouvoir rivalité avec l'élite et il tentera de le prouver samedi contre l'ancien champion Michael Bisping à l'événement Fight Night Shanghai.
2017-11-24
Voyez les faits saillants de la pesée de l'événement Fight Night Shanghai avec Micheal Bisping et Kelvin Gastelum.
2017-11-24