Patrick Côté: la rage de vaincre

"Je tenterai de viser son menton bien entendu, mais s’il ne s'écroule pas après le premier puissant coup que je vais lui donner, je vais continuer à mettre de la pression sur lui et je crois que c'est là que ce situe la clé de ce combat." - Patrick Côté
UFC middleweight Patrick CotePar une chaude soirée de juillet à Las Vegas dans l'enceinte des murs du MGM Grand Garden Arena, Patrick Côté a fait son retour dans l'Octogone. Malgré le fait qu'il participait à un des événements les plus attendus entre Anderson Silva et Chael Sonnen, ce n'est ni cela, ni le désert qui ont réellement fait grimper la température de la ville lors de cette journée. Les lumières étincelaient davantage, la pression était plus haute qu'à l'accoutumée et comme d'habitude, Côté n'était pas opposé à n'importe quel poids moyen. Il était opposé à Cung Le et avait la chance de relancer sa carrière afin de reprendre les choses là où il les avaient laissées quatre années plus tôt lorsqu'il avait affronté le champion en titre.

Le résultat : une défaite par décision unanime. Toutefois, malgré l'indésirable résultat, Côté voit toujours la lumière au bout du tunnel.

“À mon avis, 90% de ce que j'ai fait lors de ce combat était bien, mais ce sont quelques détails qui m'ont coûté la victoire”, a déclaré Côté. "Une fois de plus, je n'ai pas eu un retour facile à l'UFC contre Cung Le, mais vous savez, il n'y en a jamais de facile à l'UFC. J'étais heureux de l'affronter; c'est une légende de ce sport. Je n'ai pas touché la cible comme je l'aurais dû, mes jeux de pieds n'étaient pas bons, je n'ai pas coupé les angles efficacement et tous ces trucs majeurs m'ont coûté le combat. Malgré tout, je crois que le combat a été divertissant, que l'UFC en était heureux, que la foule était heureuse et j'étais heureux – non pas d'avoir perdu, mais j'étais content de ma performance.”

Après une période de deux ans d'absence de l'Octogone en raison d'une blessure à un genou résultant de son combat contre Anderson Silva, il avait été opposé à Alan Belcher et Tom Lawlor, deux des plus rudes compétiteurs de la division des poids moyens.

“Plusieurs personnes ont tenté de me mettre en garde et m'ont conseillé de ne pas affronter Alan Belcher après une aussi longue période d'inactivité, mais je venais d'affronter Anderson Silva et je voulais revenir immédiatement au sommet. Je n'ai jamais choisi aucun adversaire. J'ai affronté tous les combattants contre lesquels on m'a opposé et bien que cela m'ait pris quelques minutes avant de me sentir confortable dans l'Octogone, je crois que je gagnais le combat avant ce qui s'est produit. Ce règlement (au sujet des marteaux-pilons) était peut-être une zone grise, mais par la suite j'ai livré une contre-performance face à Tom Lawlor et je me suis fait montrer la porte de sortie par l'UFC. Je n'étais pas surpris. Je n'étais pas heureux non plus, mais certes pas surpris.” Trois revers consécutifs ont eu raison de “The Predator”, qui a dû se résoudre à chercher rédemption. Il a livré quatre affrontements hors de l'UFC et a récolté tout autant de victoires consécutives, même dans des situations précaires, prouvant ainsi hors de tout doute qu'il méritait sa place sur la grande scène.

“Je suis invaincu hors de l'UFC et je veux affronter les meilleurs combattants, mais il était difficile de trouver de bons combattants qui accepteraient de m'affronter dans de plus modestes organisations. Trois des quatre victoires que j'ai obtenues étaient contre d'anciens combattants de l'UFC et la dernière était contre Gustavo Machado au Brésil sur son propre terrain et je parle ici de très loin, bref nulle part au beau milieu de la forêt. J'y suis allé afin de prouver que j'étais prêt à tout faire ce qui était possible afin de gagner ma place dans de grands événements. J'ai remporté le combat au premier round, il s'agissait de la deuxième fois consécutive que je finissais un adversaire au premier round et l'UFC m'a rappelé afin que j'affronte Cung Le.”

Le prochain défi de Côté sera Alessio Sakara et il l'affrontera sur une carte qui suscite un grand intérêt. L'UFC 154 mettra à l'affiche le retour de son confrère franco-canadien Georges St-Pierre face à Carlos Condit, et l'événement sera présenté dans la cour de Patrick Côté à Montréal. Côté et Sakara cherchent tous deux à faire oublier un récent revers et le temps ne saurait être mieux choisi pour les deux hommes afin de renverser la vapeur.

“Je crois que c'est un très bon boxeur, un boxeur très technique”, a déclaré Côté au sujet de son adversaire. “Il se porte continuellement à l'attaque et vous pouvez constater par sa fiche que lors de la plupart de ses combats à l'UFC, il a perdu ou gagné au premier round, alors je crois que je dois être prêt. Il est ceinture noire en jiu-jitsu brésilien, donc il est très polyvalent et il a perdu ses deux derniers combats, alors il sera forcément bien préparé, mais je m'attends à cela. Je sais que ce sera assurément un combat très divertissant pour la foule.”

Afin de sortir de sa zone de confort, Côté est allé à New York dans le but de s'entraîner aux côtés de Matt Serra, Pete Sell et Costa Philippou avant de reprendre son entraînement habituel au Canada. Cela l'a aidé dans sa préparation pour ce que Côté anticipe comme étant un combat qui aura lieu debout.

“J'ai fait beaucoup de sparing avec Costa Philippou là-bas. C'est un bon boxeur, puissant qui a un style semblable à Sakara, mais dix fois plus puissant. Je suis allé là-bas quelques semaines puis je suis revenu à Montréal afin de compléter mon camp d'entraînement auprès de Fabio Holanda et de l'équipe nationale de lutte.”

Considérant que les styles font les bons combats, Côté sent qu'il s'agit du combat parfait pour lui afin de livrer une brillante performance et que ce soit exceptionnel pour les fans.

“J'aime ce combat. Il est droitier et j'ai affronté six gauchers à l'UFC jusqu'à présent, mais mon style se prête pourtant beaucoup mieux à affronter des combattants plus orthodoxes que des gauchers. C'est un boxeur, donc il tentera sûrement d'échanger avec moi en position debout. Il s'est fait finir quelques fois à l'UFC, donc possiblement que son menton ne constitue pas sa meilleure arme, mais je ne peux pas me fier qu'à ça. Je tenterai de viser son menton bien entendu, mais s’il ne s'écroule pas après le premier puissant coup que je vais lui donner, je vais continuer à mettre de la pression sur lui et je crois que c'est là que ce situe la clé de ce combat.”

Watch Past Fights

Médias

Récent
Watch the official weigh-in for Invicta FC 9, live Friday, October 31 at 5pm/2pm ETPT.
2014-10-27
Le poids moyen Michael "The Count" Bisping a affronté le vétéran de l'UFC Brian Stann lors de l'UFC 152. Voyez maintenant Bisping se mesurer à Luke Rockhold en combat principal de l'événement UFC Fight Night Sydney.
2014-10-31
L'ancienne star de football et poids mi-lourd Ovince Saint Preux a endormi Nikita Krylov avec un étranglement "à la Von Flue". Voyez Saint Preux se mesurer à Mauricio "Shogun" lors du combat principal de l'UFC Fight Night Uberlandia.
2014-10-31
UFC Minute host Lisa Foiles runs down all of the need-to-know news for Friday, October 31.
2014-10-30