Le top 10 des moments les plus mémorables de la carrière de Vitor Belfort

Vitor Belfort sera de retour dans l'Octogone le 18 mai alors qu'il affrontera Luke Rockhold lors de l'événement FX...
UFC middleweight Vitor Belfort Le 18 mai, Vitor Belfort combattra dans son Brésil natal pour la troisième fois en quatre affrontements alors qu'il fera face au dernier homme à avoir porté la ceinture des poids moyens StrikeforceLuke Rockhold – lors du combat principal de l'événement UFC on FX 8 qui sera présenté à Jaragua do Sul. Il s'agira d'une nouvelle opportunité pour “The Phenom” de tenter sa chance afin d'aspirer à la couronne des 185 livres et ajouter un exploit de plus à son légendaire parcours mentionné ci-bas.

Tra Telligman – 7 février 1997 – UFC 12
Résultat – Belfort TKO 1
Peu - s'il y en avait à cette époque - connaissaient le Brésilien Vitor Belfort alors âgé de seulement 19 ans lorsqu'il a fait ses débuts à l'UFC contre le représentant Lions Den, Tra Telligman, à l'UFC 12. 77 secondes après le son de cloche, les gens ne pouvaient cesser de parler de ses mains rapides et de sa puissance dévastatrice pouvant modifier le cours d'un combat. Belfort a remporté un autre affrontement plus tard au cours de la même soirée, en 43 secondes sur Scott Ferrozzo. Et quand il a détruit Tank Abbott en moins d'une minute trois mois plus tard à l'UFC 13, la légende de “The Phenom” est née.

Randy Couture I – 17 octobre 1997 – UFC 15
Résultat – Couture TKO 1
Avant cet affrontement présenté lors de l'UFC 15 à Bay St. Louis dans le Mississippi, Randy Couture était un illustre inconnu dans le monde des AMM, avec seulement deux victoires à l'UFC derrière la cravate, mais un impressionnant parcours en tant que lutteur sur la scène internationale. Quant à Belfort, c'était une tout autre histoire. Le prodigieux jeune homme de 20 ans avait trois victoires à l'UFC à son actif et chacune de ses victoires avait permis de mettre en relief sa rapidité et sa puissance "Tyson-esque". Personne ne s'attendait à ce que Belfort s'incline à court terme, sinon peut-être le lutteur réservé âgé de 34 ans. Couture a brouillé les cartes ce soir-là, arrêtant Belfort contre toute attendre à la marque de 8:16 pour ainsi la face des AMM à tout jamais.

“Je n'arrivais pas à me concentrer”, m'a admis Belfort quelques années plus tard. “Je ne m'entraînais pas, je pensais que j'étais le meilleur et que personne ne pouvait me battre.”  

Wanderlei Silva – 16 octobre 1998 – UFC Brazil
Résultat – Belfort TKO 1
Les comparses Belfort et Wanderlei “The Axe Murderer” Silva ayant tous deux la capacité de finir leurs adversaires à tout moment, il était évident que leur affrontement lors de l'événement Ultimate Brazil allait être explosif et risquait se terminer abruptement. Et c'est ce qui s'est produit lorsque le combattant de 21 ans, Belfort, a arrêté son rival avec une myriade de frappes, faisant du coup fortement réagir la foule de São Paulo. Silva, qui n'avait que deux ans d'expérience à l'époque, allait par la suite atteindre l'excellence au Japon. Pour Belfort, 6-1 à cette époque, il s'agissait de son dernier combat à l'UFC en trois ans et il a par la suite signé avec l'organisation PRIDE au Japon, organisation au sein de laquelle il a remporté quatre des cinq affrontements qu'il y a livrés entre 1999 et 2001, son seul revers ayant été aux mains de Kazushi Sakuraba.

Chuck Liddell – 22 juin 2002 – UFC 37.5
Résultat – Liddell W3
Après quatre victoires consécutives au Japon contre Gilbert Yvel, Daijiro Matsui, Bobby Southworth et Heath Herring, Belfort devait être de retour à l'UFC afin d'affronter le champion des poids mi-lourds, Tito Ortiz, le 28 septembre 2001 lors de l'UFC 33 à Las Vegas. Il s'agissait du premier événement de l'UFC au Nevada et aussi l'événement marquant le retour de l'organisation à la télévision à la carte. Belfort n'a toutefois finalement pas pris part à l'événement puisqu'il s'est blessé. Neuf mois plus tard, Belfort était de retour en action afin d'affronter Chuck Liddell lors d'un événement diffusé gratuitement sur Fox Sports Net. Plutôt que d'éblouir les nouveaux fans de l'UFX, Belfort s'est finalement incliné devant “The Iceman” qui a ainsi goûté à la célébrité après avoir remporté la décision au terme de trois rounds, grâce notamment à son "knockdown" sur Belfort en fin d'affrontement.

Randy Couture II – 31 janvier 2004 – UFC 46
Résultat – Belfort TKO 1
Après s'être de nouveau inscrit dans la colonne des victoires avec une impressionnante victoire par TKO sur Marvin Eastman lors de l'UFC 43, Belfort s'est mérité un combat revanche contre le champion des poids mi-lourds, Couture, le premier homme à l'avoir vaincu. Couture avait peu avant obtenu des victoires déterminantes sur Liddell et Ortiz et il était une fois de plus contraint à affronter un adversaire plus jeune et plus explosif lors du combat principal de l'UFC 46.

Fait notable digne de mention, la sœur de Belfort, Priscila, avait été kidnappée le 9 janvier de la même année, laissant le combattant récemment marié dans un profond état de détresse psychologique. Il a persévéré tout au long de son camp d'entraînement, me disant avant le combat, “La seule raison pour laquelle je suis ici c'est parce que Dieu me veut ici. Il me donne la force. Si ce n'était de cela, je ne serais pas ici, je serais complètement abattu. Je prie Dieu afin qu'il continue de me donner la force d'aller de l'avant jusqu'au jour du combat. Je pourrai ensuite reprendre ma vie et espérons-le, avoir de bonnes nouvelles concernant ma sœur. Je devais être en lune de miel, mais visiblement, cette lune de miel n'aura pas lieu.”

Une fois commencé, le combat s'est terminé presque aussi rapidement qu'il a débuté..

Les deux ont brièvement échangé, puis Belfort a écorché Couture d'un direct de gauche. Les deux ont par la suite lutté contre le grillage, Couture se retrouvant visiblement dans une zone d'inconfort. L'arbitre John McCarthy est intervenu et a demandé au médecin Margaret Goodman d'examiner l'oeil gauche de Couture et elle a recommandé l'arrêt du combat. C'est ainsi que le combat s'est terminé à la marque de 49 secondes, permettant à Belfort de devenir le nouveau champion.

C'est à cause d'une entaille à la paupière gauche que le combat a été arrêté, la coupure ayant été provoquée par une couture sur le gant de Belfort qui a par le fait même écorché le globe oculaire de son adversaire, ce qui a requis une intervention chirurgicale immédiate. La situation ayant porté ombrage à sa victoire, cette dernière a donc été aigre-douce pour le nouveau champion.

Tito Ortiz – 5 février 2005 – UFC 51
Résultat – Ortiz W3
Moins de sept mois après avoir vaincu Couture, Belfort a été vaincu en trois rounds par “The Natural” et a été contraint de lui rendre la ceinture des 205 livres. Son prochain affrontement allait donc être contre celui qu'il aurait dû affronter en 2001, Tito Ortiz, et ce combat de trois rounds a valu l'attente.

Tôt au premier round, Ortiz a repoussé Belfort contre le grillage, mais le Brésilien a pu s'échapper et a pourchassé Ortiz dans l'Octogone avec une kyrielle de coups, ce qui a eu pour effet de faire passer l'ancien champion en mode défensif.

Ortiz a quand même su tempérer les ardeurs de Belfort en le ceinturant contre la cage, contrôlant ainsi le rythme avec ses genoux et sa force supérieure. L'arbitre John McCarthy a séparé les deux hommes en milieu d'engagement et ils se sont par la suite encerclés à tour de rôle. Ortiz a lancé des coups de poing et Belfort a contre-attaqué, ce qui a momentanément mis Ortiz en danger. Afin de s'en sortir, Ortiz a tenté une mise au sol et est atterri dans la garde de Belfort, le nez totalement ensanglanté. Au cours de la dernière minute, Ortiz a pilonné son rival avec des coups d'avant-bras à la tête, faisant ainsi honneur à sa réputation, étant reconnu pour exceller en "ground and pound".

Au second engagement, Ortiz a de nouveau tenté une mise au sol, mais a été déjoué par le "sprawl" de Belfort. Il a par la suite essayé une guillotine, mais cela s'est terminé par la prise du contrôle du Brésilien en position de côté. Ortiz a conservé son calme et a tenté de travailler avec ses avant-bras, mais ce sont plutôt les avant-bras de Belfort balancés sur sa propre tête qui ont causé du dommage, pour le plus grand plaisir de la foule. Belfort a continué de malmener Ortiz alors que McCarthy regardait les choses aller, prêt à intervenir en cas de besoin. Ortiz a toutefois refusé d'abdiquer face à “The Phenom”. Avec 1:30 à faire au second round, McCarthy a demandé aux deux hommes de se relever, puis Belfort a rapidement ramené Ortiz au tapis, ce qui fut finalement une mauvaise idée considérant que cela a permis à Ortiz d'avoir le dessus avec des frappes à la tête jusqu'à la fin du round.

Ortiz a commencé le round final avec confiance, lançant un coup de pied à la tête qui a été dévié par Belfort, suivi d'une nouvelle mise au sol. Belfort se retrouvant par la suite épinglé contre la clôture, il avait très peu de chance de pouvoir s'échapper. De retour debout avec deux minutes à faire, Belfort a ainsi pu bénéficier d'un bref répit – si bref que quelques secondes plus tard à peine, Ortiz était déjà devant lui afin de l'épingler de nouveau contre la cage pour ensuite obtenir une mise au sol juste avant le son de la cloche.

Même si plusieurs pensaient que Belfort en avait assez fait pour gagner, les juges ont rendu un verdict de décision partagée (29-28, 29-28, 28-29) en faveur d'Ortiz.

Matt Lindland – 24 janvier 2009 – Affliction – Day of Reckoning
Résultat – Belfort KO 1
Découragé par son revers face à Ortiz, Belfort a combattu pour quatre autres organisations que l'UFC pendant les quatre années suivantes. Mais après son revers face à Dan Henderson à PRIDE en 2006, le vétéran maintenant âgé de 30 ans a commencé à montrer les signes d'une maturité qui lui avait jusqu'alors fait défaut au cours des précédentes années. Trois victoires consécutives sur les Ivan Serati, James Zikic, et Terry Martin ont suivi – dont deux par KO – et au mois de janvier suivant, il se retrouvait opposé à l'ancien challenger au titre des poids moyens de l'UFC, Matt Lindland. Le combat s'est terminé après seulement 37 secondes, lorsque Belfort a infligé un KO spectaculaire à “The Law”, un de ses plus impressionnants en carrière depuis ses débuts à l'UFC. Mais le meilleur restait à venir...

Rich Franklin – 19 septembre 2009 – UFC 103
Résultat – Belfort KO 1
En septembre 2009, Belfort a fait son retour tant attendu dans l'Octogone, mais il n'y est pas resté pour longtemps puisqu'il a remporté les honneurs du KO de la soirée pour avoir rapidement disposé de l'ancien champion des poids moyens de l'UFC, Rich Franklin, au premier round. Il s'agissait de la performance que les fans de Belfort espéraient depuis un bon moment lorsqu'il a montré les dommages que pouvaient faire ses frappes dévastatrices, comme on l'avait si souvent vu à la fin des années 1990.

Anderson Silva – 5 février 2011 - UFC 126
Résultat – Silva KO 1
Le combat de championnat fort attendu chez les poids moyens entre les compatriotes Belfort et Anderson Silva s'est abruptement terminé à seulement 3:25 du premier round lorsque Silva a lancé un coup de pied avant au visage de son rival, le coup lui valant instantanément une inscription aux annales du sport. Devant composer avec ce revers dévastateur, Belfort devra une fois de plus se ressaisir et rebondir lors de son prochain combat...

Michael Bisping – 19 janvier 2013 - UFC on FX
Résultat – Belfort TKO 2
Après son revers contre Silva, Belfort a semblé renaitre. Il a fini Yoshihiro Akiyama au premier round puis Anthony Johnson afin de reprendre sa place au classement. Il devait par la suite affronter Alan Belcher lors de l'UFC 153 en octobre 2012, mais Belfort a alors reçu une offre qu'il ne pouvait pas refuser – la chance de récupérer son titre en défiant un des combattants les plus redoutables : Jon Jones. C'était une décision risquée, mais lorsque Belfort l'a coincé dans une clé de bras au premier round, il n'était qu'à un fil de surprendre le monde entier. Or Jones s'est échappé et a soumis Belfort au quatrième round. Le Brésilien a par la suite fait son retour chez les 185 livres en janvier 2013, disposant de Michael Bisping par un fantastique KO au second round.

Watch Past Fights

Médias

Récent
Photos tirées du sixième épisode de la série The Ultimate Fighter dont le combat entre Aisling Daly et Angela Magana.
2014-10-29
Relive the battle between Team Pettis' Aisling Daly and Team Melendez's Angela Magana.
2014-10-29
Aisling Daly et Angela Magana sont montées sur le pèse-personne en prévision de leur combat lors du tout nouvel épisode de la série The Ultimate Fighter : A Champion Will Be Crowned.
2014-10-29
Aisling Daly a regardé des vidéos en compagnie des entraîneurs de Team Pettis, Anthony Pettis, Sergio Pettis et Scott Cushman en prévision de son combat contre Angela Magana dans le tout nouvel épisode de la série TUF : A Champion Will Be Crowned.
2014-10-29