cliquez ici afin d'écouter le fichier audio sur votre mobile" /> Diaz et St-Pierre dérapent lors de la conférence téléphonique | UFC ® - News

Diaz et St-Pierre dérapent lors de la conférence téléphonique

L'action commence à environ 25:00 - cliquez ici afin d'écouter le fichier audio sur votre mobile
Malgré le fait que six des têtes d'affiche de la carte principale de l'UFC 158 étaient appelées à participer à la conférence téléphonique avec les médias de l'UFC 158, l'attention a été presqu'entièrement dirigée vers le premier aspirant à la ceinture des poids mi-moyens, Nick Diaz, et ses longues réponses et échanges animés avec le champion en titre, Georges St-Pierre.

Les deux hommes se sont tout d'abord témoigné du respect en tant que combattants et adversaires. Diaz a par la site tenté d'expliquer que la raison pour laquelle il a de fréquentes sautes d'humeur est qu'il tente d'obtenir l'attention qu'il croit mériter, mais qu'on ne lui donne pas.

"Je crois qu'on devrait me donner le crédit que je mérite et que GSP devrait se voir offrir l'adversaire chevronné qu'il mérite, et c'est – je crois – un point de vue que partage les amateurs", a commenté Diaz au sujet de son combat de championnat controversé. "Ça me met vraiment en colère. Je crois que Georges appréciera cela et qu'il sait que je mérite légitimement ma position."

Mais après 25 minutes, un journaliste a demandé à St-Pierre s'il se considérait "choyé", tel que l'avait fait remarquer Diaz. Diaz a vu là une ouverture afin d'en ajouter davantage, "Je l'espère bien m…$()@#*r!", s'est-il écrié. "Si j'avais autant d'argent, il bien certain que je me ferais bichonner le derrière!"

"Permets-moi de te dire quelque chose, imbécile inculte", a répondu St-Pierre - qui est habituellement d'un naturel plutôt tempéré – après avoir finalement trouvé ses mots. "Je n'ai pas toujours été riche. J'ai commencé au bas de l'échelle et j'ai trimé dur pour arriver là où je suis."

Dès lors, les deux hommes se sont mis à se couper mutuellement la parole, échanger des insultes, jurons (du moins pour Diaz) et enchaîner les tentatives d'explication.

Même si à la fin, les deux combattants en sont revenus à leur discours initial quant au fait qu'ils se respectaient mutuellement, le mal était fait. Les coups de canon ont résonné haut et fort. Il n'y avait maintenant plus aucune place au doute : l'UFC 158 a bel et bien tout un combat à présenter.

Médias

Récent
Jeremy Stephens a prouvé qu'il était un redoutabe cogneur. Il a remporté cinq victoires à la suite de KO dévastateurs et entend bien en empocher une sixième de la même façon contre Renan Barao à l'événement Fight Night Las Vegas le 29 mai.
2016-05-26
Thomas Almeida est à l'UFC ce que la star brésilienne Neymar est au football. La jeune étoile montante a remporté quatre combats d'affilée depuis ses débuts à l'UFC et entend grimper les échelons grâce à une victoire sur Cody Garbrandt dimanche.
2016-05-25
Le commentateur de l'UFC, Joe Rogan, analyse l'électrisant duel chez les poids plume entre l'ancien champion poids coq, Renan Barao, et Jeremy Stephens qui sera présenté ce dimanche dans le cadre de l'événement Fight Night Las Vegas sur RDS 2 et TSN 2.
2016-05-25
Dominick Cruz a remporté sa première victoire par KO à l'UFC contre Takeya Mizugaki au premier round lors de l'UFC 178. Ne manquez pas Cruz vs Faber le 4 juin à l'UFC 199 à la télé à la carte.
2016-05-25