Coriace comme Tim Kennedy

Vétéran des forces spéciales Tim Kennedy se prépare pour ses débuts dans l'Octogone lors de l'UFC 162. Son meilleur conseil pour l'entraînement? « Croire que vous allez gagner. »
Vétéran des forces spéciales Tim Kennedy se prépare pour ses débuts dans l'Octogone lors de l'UFC 162. Son meilleur conseil pour l'entraînement? « Croire que vous allez gagner. »

Le poids moyen Tim Kennedy (15-4-0) prépare ses débuts à l'UFC ce week-end contre Roger Gracie (6-1-0), qui vient également du Strikeforce. Connu pour sa dureté, sa détermination et sa condition physique, il a grimpé au sommet de sa catégorie au Strikeforce, et la vie du combattant de 33 ans en dehors de la cage est toute aussi féroce : Kennedy est un béret vert qui a servi en Afghanistan et en Irak.

Kennedy est également connu pour son franc-parler. Nous l'avons interrogé sur sa préparation mentale avant un combat, des erreurs qu'il a fait et ce qu'il a appris et des conseils pour des jeunes combattants.

Comment est le stress du combat comparé à ta vie de béret vert ?
Je m'amuse lorsque je combats. Lorsque je suis envoyé à l'étranger ma femme stresse, car elle ne sait pas si je vais me faire exploser ou tirer dessus, ou si un mec habillé en policier va mettre une bombe dans ma caserne. Lorsque je combats elle fait « Génial ! On va à Vegas ! Je dois prendre deux maillots de bain, plein de chaussures et des robes de soirée ! » Tandis que moi je fais « Bon, j'ai mes gants, mon protège-dents, mes shorts et tout le reste j'aurai sur place. »

Lorsque vous faites une erreur, vous êtes dur avec vous-même ?
Je ne réponds pas bien à des contre-performances, des défaites ou des erreurs. Je ne suis pas content si je fais mal les choses .J'ai une approche cérébrale aux erreurs. Je regarde ce qui n'allait pas, pourquoi c'est arrivé et j'essaie de ne pas reproduire ce qui s'est passét avant l'erreur ou la performance. Une fois qu'on est au courant, on peut s'entraîner plus fort pour s'assurer que cela n'arrive plus.

Avez-vous des inquiétudes avant votre combat contre Roger Gracie lors de l'UFC 162? 
Il est grand, il a un bon jab et on me dit qu'il est fort en jiu-jitsu. Je vais essayer de neutraliser ces aspects de son jeu.

Alors votre stratégie contre Gracie est au point ?
Je combattrai ce soir. Je suis prêt. Écoute, c'est un grand athlète et son jiu-jitsu est formidable, mais les meilleurs plans peuvent tomber à l'eau lorsqu'on prend un coup de poing dans la gueule, tout comme les meilleures stratégies de bataille dès que la première balle passe à côté de la tête d'un soldat. Ce n'est pas un match de jiu-jitsu. On ne vient pas pour montrer sa technique en boxe. C'est une bagarre. C'est un combat de MMA.

Votre endurance est quelque chose dont Gracie a dit qu'il devrait se méfier s'il veut gagner. Est-ce l'endurance est une chose que vous travaillez spécifiquement à l'entraînement ?
Je ne cours pas avec un masque de privation d'oxygène à haute altitude pour avoir le meilleur cardio en MMA. J'essaie d'être le plus grand et le plus fort dans la salle, et le résultat de cet effort est de toujours être fort et en bonne forme.

Tu es en condition de combattre aujourd'hui ?
Tout le monde le dit toujours, mais je suis dans la meilleure forme de ma vie. Je suis prêt à combattre. J'espère vraiment qu'il sera en forme. Je veux un vrai combat. J'ai toujours envie de battre le meilleur adversaire son meilleur jour.

Comment on se prépare mentalement pour un combat ?
Croire qu'on va gagner. Faire ce qu'il faut pour être bien préparé, et le jour du combat savoir qu'on a fait tout ce qu'on a pu. Ensuite il faut exécuter. Vous avez beaucoup de responsabilités, dont l'entraînement, combattre, une famille, et un travail dans l'armée Américaine.

Comment vous faites pour trouver le temps de tout faire ?
Je suis discipliné et efficace avec mon temps. À l'armée, si on arrive à l'heure on est en retard. Il faut arriver 10 minutes en avance, et je suis comme ça. Je gère mon entraînement avec la même genre de discipline.
 
Vous êtes sergent d'armes des forces spéciales. Avez-vous une arme préférée ?

Il faut que je fasse ça par portée. Tout prêt j'aime le Glock et le 1911. Plus loin vers les 50 mètres, le fusil Benelli. À 400 mètres, probablement un M4. Si on va jusqu'à 1 000 mètres, il y a le SR-25, M24, ou l'OBR à gas de Larue. Ensuite de très loin, je pense que ce sera mon 338 de Lapua.
 
Comment les jeunes combattants peuvent prendre plus de contrôle à l'entraînement et devenir des leaders pour leurs paires ?
Ayez l’intégrité, et faire les choses bien même lorsqu'il n'y a personne qui regarde. Si vous faites ça, les gens le voient ils vont s'approcher naturellement d'une personne qui réussie et qui fait ce qu'il faut. Vous deviendrez un leader naturellement. Ce n'est pas facile, c'est dur. Mais plus on le fait, plus facile ça devient. J'ai fait un milliard d'erreurs dans la vie, et j’essaie toujours d'en faire un de moins la fois suivante.

Et des conseils d'entraînement ? Quels exercices vous recommandez ?

Concentrez-vous sur le jeu de pieds et le mouvement de la tête comme attaquer des angles variés ou des exercices avec une corde : on passe en dessous de la corde et on fait des esquives. Les gens s'inquiète trop de la puissance de frappe ou la précision des coups de poings, et c'est bien tout ça – sauf si votre tête reste au milieu et tu prends des coups au visage.

 

Watch Past Fights

Médias

Récent
Ovince Saint Preux prend avantage des erreurs de Nikita Krylov pour remporter le combat par soumission au premier round dans cette vidéo de la technique MetroPCS de la semaine.
2014-07-30
Soyez des nôtres pour le premier épisode de la minute UFC! L'animatrice Lisa Foiles vous fait part de certains faits marquants et vous offre un aperçu des activitiés de la journée.
2014-07-30
At UFC 125, Brad Tavares lets his hands and knees fly against Phil Baroni, looking to make it a quick night in the Octagon. See Tavares take on Tim Boetsch at UFC Fight Night Bangor.
2014-07-29
Nick Diaz est de retour à l'UFC et a accordé une entrevue exclusive avec UFC.com. Il parle notamment d'un affrontement potentiel avec Anderson Silva, explique comment il a été initié au combat et plus encore.
2014-07-28